7 points essentiels pour bien nourrir son chien

2

Votre chien doit être habitué dès son plus jeune âge à manger à des heures fixes et dans la même gamelle, placée au même endroit. Il ne doit jamais se nourrir en même temps que son maître (en général, on le fait manger après) et il doit être laissé tranquille pendant la prise de son repas. Si votre chien réclame à manger quand vous êtes à table, ne cédez pas en lui donnant à manger. Il pourrait prendre cette habitude.

1) Diversifier ses aliments

Un chien peut très bien se contenter du même type d’aliments toute sa vie, la plupart du temps des croquettes. Mais si jamais vous constatez que votre chien commence à se lasser de ses croquettes habituelles, vous pouvez varier ses repas en incorporant de nouveaux ingrédients (par exemple, vous pouvez y ajouter de l’huile de saumon) ou en changeant ses croquettes.

Si vous avez choisi un régime alimentaire fait maison, il vous sera facile de changer les ingrédients pour varier ses plaisirs (pour les légumes : carottes, courgettes, endives, aubergines, haricots verts… pour la viande : coeur de foie de volaille, saumon, poulet…, pour les féculents : pommes de terre, riz, potiron…).

2) Donner des os à son chien

L’os à moelle est toujours une valeur sûre pour nos chiens qui sont des fins gourmets. Les os sont bons pour nos chiens car ils contiennent des éléments essentiels à leur organisme, comme le calcium et le phosphore et font travailler leur mâchoire. Attention, tous ne sont pas bénéfiques !
L’idéal, c’est de donner à votre chien un gros os de mouton ou de boeuf qu’il pourra déguster et ronger sans risque.

3) Surveiller son alimentation

Pour vérifier si les repas que vous proposez à votre chien lui conviennent et lui correspondent bien, il suffit de l’observer et de mener l’enquête !

Les croquettes pour chiens doivent pouvoir assurer ses dépenses énergétiques. Vérifiez par exemple, que son poids est bien stable et qu’il n’a pas tendance à grossir ou maigrir. Surveillez également la nature de son transit intestinal en observant ses selles.

4) Ne pas changer son alimentation

Dès que vous avez trouvé l’alimentation qui convient le mieux à votre chien, évitez d’en changer trop souvent. En effet, à chaque changement, vous devrez effectuer autant que possible une transition dite alimentaire.

5) Un à deux repas par jour

Pour développer le lien avec votre chien, je vous conseille de donner un à deux repas par jour pour un chien adulte (l’alimentation du chiot est différente). C’est un très fort moment de complicité partagée. Aujourd’hui j’ai de plus en plus tendance, même si cela irritera les plus intégristes des nutritionnistes, à donner régulièrement et tout au long de la journée, des friandises adaptées à mon chien. Je précise qu’il ne souffre pas de surpoids car je veille à son équilibre nutritionnel dans son alimentation.

Certains chiens peuvent se contenter d’un repas par jour, mais ces derniers ont tendance à avoir souvent des troubles gastriques, suite à des ingestions un peu trop rapides (lire : mon chien mange trop vite).

Si vous optez pour la solution de servir à votre chien deux repas par jour, je vous conseille de lui servir une portion légère le matin et une plus consistante le soir.

6) Pas de repas avant de faire de l’exercice

Attention cependant avec certaines races ainsi qu’avec le grand âge : ne donne jamais un repas copieux à un doberman, à un berger allemand ou à un dogue allemand, entre autres, avant d’aller leur faire faire un exercice important. Tu risquerais de favoriser l’apparition d’une dilatation, voire d’une torsion de l’estomac, qui pourrait lui être fatale en à peine quelques heures faute de soins vétérinaires appropriés.

7) L’heure à laquelle il doit manger

Il n’y a pas de moment précis auquel tu dois nourrir ton chien, du moment que ses besoins nutritionnels sont satisfaits. Détermine toi-même les habitudes de ton chien : une ou plusieurs fois par jour, le matin ou le soir, avant ou après la promenade…

Quelques conseils de plus

  • Il est préférable de donner à manger à votre chien après vous ou alors longtemps avant (on parle de hiérarchie, dans la meute, c’est le chien dominant qui mange le premier, on ne veut donc pas qu’il se positionne en tant que chef de meute).
  • Vérifiez que votre chien ait toujours de l’eau propre et fraîche à sa disposition.
Commentaires (2) Ecrire un commentaire
  1. Bonjour,

    J’ai un chihuahua et j’aimerais lui donner un os à moelle mais j’hésite beaucoup…

    Est-ce possible ? Si c’est le cas, comment lui donner ? Cru ou cuit ?

    Merci d’avance !

    • Bonjour Selma,

      Vous pouvez tout à fait donner un os à moelle à votre chihuahua, mais cet os me semble un peu gros par rapport à la taille du chien. Il ne fera probablement que manger la moelle (l’os étant trop dur toute façon). Il est donc sans danger pour lui.
      Dans tous les cas, l’idéal est de lui donner cru car la cuisson provoque un ramollissement des os.

      Ces os peuvent parfois donner la diarrhée à votre animal.

      Les meilleurs os pour chiens étant ceux de boeuf. Je vous conseille tout de même de surveiller votre animal quand vous lui donnez l’os (risque d’étouffement par exemple).

      Bonne journée !

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *