Acquérir un poisson combattant : conseils et infos

Le poisson Combattant est une espèce de poisson tropical originaire des eaux douces tropicales du Sud-Est de de l’Asie où les mâles sont utilisés comme animaux de combats, d’où leur détention dans des aquariums séparés.

Découvrez comment choisir votre poisson combattant, comment vous en occuper et le nourrir, et quel aquarium choisir pour l’élever.

Poisson combattant : caractéristiques et infos

Le poisson combattant désigne un ensemble de plus de 70 espèces du genre Betta originaire d’Asie (les Betta sont des poissons d’eau douce, de petite taille, vivant dans des nano-aquariums pour leur élevage et leur reproduction).

De part son caractère agressif, le poisson mâle combattant est utilisé dans son pays d’origine pour faire des combats.

Le poisson combattant se maintient bien en aquarium si vous lui apportez une alimentation correcte. Il peut vivre entre 2 à 5ans en captivité.

En aquariophilie, le poisson combattant élevé est le mâle Betta splendens, (ou combattant du Siam).

Caractéristiques du poisson combattant
OrigineAsie
GenreBetta
FamilleOsphronemidae
Taille adulte4 à 5cm
Maintenance en aquarium
Volume minimum15 Litres
Température24-28°C
pH6,8 / 7,5
Alimentation
Tendance alimentaireVermivore et insectivore
NourritureFraîche ou congelée, paillettes.
Fréquence1x par jour

Appareil respiratoire

En plus des branchies classiques, le poisson combattant a pour spécificité d’avoir un appareil respiratoire appelé « Labyrinthe », lui permettant d’absorber l’oxygène de l’air.

Reconnaître un mâle d’une femelle

Le dimorphisme sexuel est assez évident chez ce poisson : la longueur des nageoires est plus importante chez le mâle.

Comportement

Le poisson combattant est un poisson solitaire, vivant dans des eaux peu profondes et proche de la surface.

C’est un poisson paisible qui se comporte habituellement de manière pacifique avec ses voisins bien qu’il soit territorial. Il devient combatif en période de reproduction et son comportement agressif s’affirme alors.

Il est beaucoup moins tolérant avec ses congénères, les mâles étant agressifs entre eux, il est impossible de les faire cohabiter. Les mâles utilisent leur tête comme un bélier visant les nageoires de leur adversaire.

Les combats entre poissons combattants entrainent bien souvent la mort de l’un d’entre eux.

La cohabitation avec le poisson combattant

Comme nous l’avons vu, le combattant est un poisson paisible avec ses voisins d’une autre espèce que la sienne, surtout s’ils n’ont aucun point de ressemblance avec un combattant.

Si le volume de votre aquarium le permet, vous pouvez donc intégrer d’autres espèces, mais n’oubliez pas que le poisson combattant est un chasseur hors paire et que tout micro poisson deviendra alors une proie.

Précautions pour la cohabitation

N’intégrez jamais un poisson à grande nageoire de queue avec un combattant.

Les guppys à longues nageoires sont chassés par les combattants, tout comme les mollys et platys ou Poéciliidés. Les combattants mangeront sans hésiter les jeunes alevins.

Les espèces de poissons combattants

Il existe de nombreuses espèces et variantes de poissons combattants créées par les éleveurs, réalisant ainsi plusieurs formes de queues, de couleurs, de nageoires dont les espèces sont :

  • Poisson combattant Queue-de-Voile : forme la plus courante en animalerie.
  • Queue-de-peigne : les bords de la nageoire caudale sont frangés.
  • Veiltail : queue non symétrique, uniquement deux rayons.
  • Crowntail : assez répandu en animalerie.
  • Combtail.
  • HalfMoon / Demi-Lune : nageoire caudale formant un demi-rond.
  • Halfsun ou Demi-soleil : Betta résultant d’un croisement HalfMoon et Crowntail.
  • Rosetail : demi-lune avec nageoires jusqu’à un chevauchement.
  • Sunshine : appellation contractée d’un Plakat Halfmoon Crowntail.
  • Plakat : style de combattant à nageoires courtes. Les mâles sont parfois confondus avec les femelles.
  • Double-tail / Double-queue : nageoire caudale divisée en deux lobes, nageoire dorsale légèrement allongée.
  • Delta tail / queue-delta : queue margée avec des arêtes vives.
  • FanTail : queue arrondie delta.

poisson combattant crowntail

Alimentation du poisson combattant

A l’état naturel, le poisson combattant capture les proies vers le haut, elles se situent souvent en surface (insectes, larves et autres micro-organismes).

En captivité, le poisson combattant peut se satisfaire de granules flottant en surface même si c’est un poisson à tendance vermivore et insectivore. Leur nourriture doit contenir au moins 45% de protéines.

Il existe des aliments artificiels adaptés à l’alimentation des poissons combattants mâles, vendus sous forme de très petits granulés.

Les poissons Betta doivent être nourris avec parcimonie, 2 à 4 granules par Betta suffisent quotidiennement.

Elever un poisson combattant

Pour élever un poisson combattant et bien s’en occuper, il faut prévoir un aquarium d’au moins 15 litres, une eau préparée et chauffée, un substrat de sable ou gravier et des plantes naturelles :

  • Un aquarium d’au moins 15 litres,
  • Une eau préparée avec un conditionneur d’eau,
  • Prévoir de fermer par un couvercle l’aquarium car les poissons combattants sont des poissons qui sautent,
  • Réaliser un substrat de sable ou de gravier sans quartz ou cailloux coupants,
  • Réaliser un décor d’aquarium avec des cachettes et des pierres naturelles,
  • Ajouter des plantes naturelles pour aquarium aidant l’eau à rester propre,
  • Chauffer l’eau à 22-25°C,
  • Prévoir un filtre d’aquarium sans remous,
  • Prévoir un éclairage pour aquarium d’au moins 10 heures d’affilé par jour,
  • Nourrir son combattant avec des aliments riches en protéines,
  • Changer l’eau de l’aquarium à raison de 10% du volume total toutes les semaines avec une eau conditionnée,
  • Toutes les autres tâches que constituent l’entretien de l’aquarium.

L’aquarium du poisson combattant

L’aquarium du poisson combattant doit idéalement proposer un volume de 15 à 20 litres. Choisissez un aquarium rectangulaire ou carré.

Il est nécessaire de fermer l’aquarium en prenant soin de laisser un espace d’aération pour éviter une surchauffe de l’eau. De plus, les Combattants peuvent sauter hors du bac.

Photo: marcellothebetta, lil_hand_grenade – Vidéo: emilywithanimals
Autour des animaux
Par Charles
Rédacteur animalier
Aucune discussion Écrire un commentaire
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *