Acquérir un poisson combattant : conseils et infos

Le poisson Combattant est une espèce de poisson tropical originaire des eaux douces tropicales du Sud-Est de de l’Asie où les mâles sont utilisés comme animaux de combats, d’où leur détention dans des aquariums séparés. Découvrez comment choisir votre poisson combattant, comment vous en occuper et le nourrir, et quel aquarium choisir pour l’élever.

Présentation du poisson combattant

Le poisson combattant désigne un ensemble de plus de 70 espèces du genre Betta originaire d’Asie (les Betta sont des poissons d’eau douce, de petite taille, vivant dans des nano-aquariums pour leur élevage et leur reproduction).

De part son caractère agressif, le poisson mâle combattant est utilisé dans son pays d’origine pour faire des combats.

Espérance de vie de 2 à 5 ans

Le poisson combattant se maintient bien en aquarium si vous lui apportez une alimentation correcte. Il peut vivre entre 2 à 5ans en captivité.

En aquariophilie, le poisson combattant élevé est le mâle Betta splendens, (ou combattant du Siam).

poissons combattant

Caractéristiques du poisson combattant

Origine & genre
OrigineAsie
GenreBetta
FamilleOsphronemidae
Taille adulte4 à 5cm
Maintenance en aquarium
Volume minimum15 Litres
Température24-28°C
pH6,8 / 7,5
Alimentation
Tendance alimentaireVermivore et insectivore
NourritureFraîche ou congelée, paillettes.
Fréquence1x par jour

Appareil respiratoire

En plus des branchies classiques, le poisson combattant a pour spécificité d’avoir un appareil respiratoire appelé « Labyrinthe », lui permettant d’absorber l’oxygène de l’air.

Reconnaître un mâle d’une femelle

Le dimorphisme sexuel est assez évident chez ce poisson : la longueur des nageoires est plus importante chez le mâle.

Agressivité

Il devient combatif en période de reproduction et son comportement agressif s’affirme alors. Il est beaucoup moins tolérant avec ses congénères, les mâles étant agressifs entre eux, il est impossible de les faire cohabiter. Les mâles utilisent leur tête comme un bélier visant les nageoires de leur adversaire.

Les combats entre poissons combattants entrainent bien souvent la mort de l’un d’entre eux.

Un poisson solitaire

Le poisson combattant est un poisson solitaire, vivant dans des eaux peu profondes et proche de la surface. C’est un poisson paisible qui se comporte habituellement de manière pacifique avec ses voisins bien qu’il soit territorial.

Pré-requis pour acquérir un combattant

Pour élever un poisson combattant et bien s’en occuper, il faut prévoir un aquarium d’au moins 15 litres, une eau préparée et chauffée, un substrat de sable ou gravier et des plantes naturelles :

Un bac d’au moins 15L

Un aquarium d’au moins 15 litres est indispensable pour l’élever. Un combattant, ça saute ! Prévoyez un couvercle (avec des aérations) pour fermer le dessus du bac et éviter toute tentative suicidaire de votre combattant.

Une eau bien préparée

N’hésitez pas à vous munir d’un conditionneur d’eau pour préparer l’eau, l’adoucir la rendre sûre et adaptée à votre poisson combattant.

Un substrat impeccable

Le substrat n’est pas qu’un élément de décoration, il est indispensable pour les plantes, pour le sol du bac et lors de la construction du paysage aquatique de l’aquarium. Le combattant préfère un substrat de sable ou de gravier sans quartz ou cailloux coupants.

Des décors et cachettes

Prévoyez des cachettes grâce à des pierres naturelles et des plantes dans le décor de votre aquarium. Ces poissons adorent s’y cacher !

Des plantes naturelles

Les plantes naturelles sont des éléments indispensables pour tout aquarium. Le combattant adore les plantes, pour s’y reposer ou pour s’y cacher. N’hésitez pas à en mettre autant que nécessaire du moment qu’elles ne gênent pas sa nage. Pour élever un poisson combattant, on optera pour ces variétés de plantes :

  • Les cryptocorynes (Beckett, Wendtii …)
  • Les anubias (Barteri)
  • Les bacopa (Australis)
  • L’Hydrocotyle Tripartita
  • La Vallisneria spiralis
  • La Ceratophyllum Demersum
  • La Limnophila sessiliflora
  • L’Hygrophila polysperma
  • La Riccia Fluitans
  • La Rotala rotundifolia
  • La Cabomba caroliniana
  • La Sagittaria subulata

Du chauffage

Une eau chauffée entre 22°C et 25°C est idéale pour la vie d’un combattant en aquarium.

Un filtre

N’hésitez pas à vous munir d’un filtre d’aquarium sans remous !

L’éclairage

Un éclairage pour aquarium d’au moins 10 heures d’affilé par jour suffit pour votre combattant.

Changer l’eau

Changer l’eau de l’aquarium de votre combattant à raison de 10% du volume total toutes les semaines avec une eau conditionnée.

L’alimentation

Le combattant a besoin d’être nourri tous les jours avec des aliments riches en protéines dédiés à son espèce. Comptez 4 à 8 granules par jour en plusieurs prises pour éviter l’accumulation de déchets dans le bac. Nous abordons plus bas l’alimentation spécifique du combattant.

Les autres tâches

N’oubliez pas toutes les autres tâches que constituent l’entretien de l’aquarium.

L’aquarium idéal pour un combattant

poisson combattant

Bac de 15 à 20L

L’aquarium du poisson combattant doit idéalement proposer un volume de 15 à 20 litres. Choisissez un aquarium rectangulaire ou carré.

Un bac toujours fermé

Il est nécessaire de fermer l’aquarium en prenant soin de laisser un espace d’aération pour éviter une surchauffe de l’eau. De plus, les Combattants peuvent sauter hors du bac.

Cohabitation avec ses congénères

combattant du siam

Comme nous l’avons vu, le combattant est un poisson paisible avec ses voisins d’une autre espèce que la sienne, surtout s’ils n’ont aucun point de ressemblance avec un combattant.

Si le volume de votre aquarium le permet, vous pouvez donc intégrer d’autres espèces, mais n’oubliez pas que le poisson combattant est un chasseur hors paire et que tout micro poisson deviendra alors une proie.

Précautions pour la cohabitation

N’intégrez jamais un poisson à grande nageoire de queue avec un combattant. Les guppys à longues nageoires sont chassés par les combattants, tout comme les mollys et platys ou Poéciliidés. Les combattants mangeront sans hésiter les jeunes alevins.

Alimentation du poisson combattant

A l’état naturel, le poisson combattant capture les proies vers le haut, elles se situent souvent en surface (insectes, larves et autres micro-organismes).

En captivité, le poisson combattant peut se satisfaire de granules flottant en surface même si c’est un poisson à tendance vermivore et insectivore. Leur nourriture doit contenir au moins 45% de protéines.

Il existe des aliments artificiels adaptés à l’alimentation des poissons combattants mâles, vendus sous forme de très petits granulés. Les poissons Betta doivent être nourris avec parcimonie, 2 à 4 granules par Betta suffisent quotidiennement.

Je m’absente, que donner à manger pour mon combattant ?

Si vous comptez vous absenter, partir en vacances quelques jours ou plusieurs semaines, un combattant peut tenir 4 à 5 jours sans nourriture. Evitez les programmateurs qui se dérèglement assez souvent et occasionnant des risques une pollution importants et donc un pic de nitrite relativement violent en votre absence.

Pour une absence de plusieurs semaines, il est conseillé de demander à quelqu’un de venir nourrir votre combattant en votre absence. Même si des comprimés solubles qui libèrent progressivement les granules pendant une semaine sont vendus, ils ne sont pas toujours efficaces…

Espèces de combattants

Il existe de nombreuses espèces et variantes de poissons combattants créées par les éleveurs, réalisant ainsi plusieurs formes de queues, de couleurs, de nageoires dont les espèces sont :

Variété de poisson combattantCaractéristiques
Queue-de-voileForme la plus courante des poissons combattants en animalerie
Queue-de-peigneLes bords de la nageoire caudale sont frangés
VeiltailQueue non symétrique, uniquement deux rayons
CrowntailLeurs rayons de nageoires sont plus grands que les autres variétés. Ils sont nommés ainsi à cause de l’aspect pointu de leurs nageoires formant une couronne. Espèce assez répandue en animalerie
CombtailSemblables aux Crowntail avec des pics moins longs. Leurs nageoires ont une apparence crénelée
HalfMoon / Demi-LuneNageoire caudale formant un demi-rond
Halfsun ou Demi-soleilBetta résultant d’un croisement HalfMoon et Crowntail
RosetailDemi-lune avec nageoires jusqu’à un chevauchement
SunshineAppellation contractée d’un Plakat Halfmoon Crowntail
PlakatStyle de combattant à nageoires courtes. Les mâles sont parfois confondus avec les femelles
Double-tail / Double-queueNageoire caudale divisée en deux lobes, nageoire dorsale légèrement allongée
Delta tail / queue-deltaQueue margée avec des arêtes vives
FanTailQueue arrondie delta

Anecdotes sur les combattants

Une parure arc-en-ciel

Les poissons combattants peuvent être à peu près de n’importe quelle couleur allant des tons marbrés jusqu’aux métalliques. Ce sont les cristaux de guanine situés sur les couches d’écailles qui créent ces couleurs. Si ces poissons sont devenus si colorés, c’est grâce à l’élevage sélectif, puisque les combattants sauvages ont généralement une teinte vert terne.

Bagarreur

Les combattants sont connus pour leur tempérament agressif, d’où leur nom. Ils deviennent généralement agressifs lorsqu’ils sont en contact avec d’autres mâles de leur espèce, mais ils peuvent aussi être bagarreurs avec d’autres espèces qu’ils considèrent comme une menace.

La danse du combattant

Lorsqu’ils s’accouplent, les combattants donnent l’impression de danser. Ils tournent l’un autour de l’autre en libérant des oeufs et en les fécondant chaque fois qu’ils se croisent. La femelle est ensuite chassée, laissant le mâle s’occuper des oeufs dans un nid de bulles jusqu’à éclosion.

Des beautés fatales

Grâce à leurs nageoires colorées et attrayantes, les poissons combattants sont très appréciés par de nombreux poissons. Les poissons chats, les salamandres et de plus gros poissons se nourrissent ainsi de combattants du Siam, tandis que les humains les att-rappent pour les admirer dans des aquariums.

Double identité

Le poisson combattant est aussi appelé combattant du Siam en raison de ses origines asiatiques. Son nom scientifique est Betta Splendens.

Photo: marcellothebetta, lil_hand_grenade – Vidéo: emilywithanimals

3 commentaires sur Acquérir un poisson combattant : conseils et infos

*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Quel poisson on peut mettre avec un combattant ?

    • Bonjour Jean,
      Souvent, on pense que le poisson combattant est incompatible à la vie en aquarium avec d’autre de ses congénères ! Or c’est une fausse idée reçue, le combattant s’entendra parfaitement avec d’autres poissons comme :

      L’Hemigrammus Rhodostomus
      Les moules d’eau douce ou les escargots
      Les Corydoras ou les Pangio kuhlii
      L’Ancistrus
      La Daphnie
      Le Gourami miel, perlé et bleu
      Le Néon bleu
      Le Faux néon
      Le Platy
      Le Barbus cerise
      Le Pléco
      L’Otocinclus
      Le Scalaire
      Le Néon du pauvre

      • Merci