Quel engrais pour les plantes d’aquarium ?

Avoir un bel aquarium bien planté est agréable à l’œil, mais pour arriver à bon équilibre, il faut nourrir ses plantes. Les engrais pour plantes d’aquariums sont solides ou liquides, complets ou spécifiques. Pour savoir quel engrais utiliser, il faut savoir si ses plantes se nourrissent par les racines ou par les feuilles. Au moindre déséquilibre de compétition, la plantation peut mal tourner et se couvrir d’algues indésirables, ou simplement végéter et mourir. Il est important alors d’apporter tous les nutriments dont la plante a besoin dans l’aquarium.

Les besoins des plantes

Pour croître, les plantes d’aquarium ont besoin de minéraux et de nutriments d’origine organique. Citons, outre les éléments principaux que sont l’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K), les élé
ments secondaires, mais indispensables que sont le calcium (Ca), le magnesium (Mg) ou le fer (Fe), entre autres. Fournir aux plantes un subtil équilibre entre tous ces éléments leur garantit une croissance optimale et garde sous contrôle le développement des algues. N et P sont présents dans l’aquarium, souvent en quantité plus que nécessaires grâce aux déjections des poissons. Mais l’eau du robinet n’apporte pas en quantités suffisantes les autres micro-éléments. C’est là qu’interviennent les engrais, censés satisfaire les besoins des plantes.
plante verte aquarium

Les types d’engrais

Deux types d’engrais existent dans le commerce : les engrais liquides et les engrais solides.

  • Les engrais liquides polyvalents se composent d’un assortiment de micro- éléments et de nutriments essentiels aux plantes.
  • Les engrais liquides spécifiques n’apportent que les éléments manquants. Il convient alors de bien connaître son eau et les besoins de ses plantes pour faire son propre mélange.
  • Les engrais solides en pastilles ou en boulettes s’enfouissent dans le sol au pied des plantes, qui absorberont ces nutriments par les racines. Ils sont utiles en l’absence de sol nutritif ou si celui-ci est épuisé.
Notre sélection
Engrais Flora Pride 500 ml Tetra

Engrais Flora Pride 500 ml Tetra

L'engrais liquide polyvalent est un assortiment de nutriments et convient aux plantes aquatiques.

16,70€

Quel engrais pour quelles plantes d’aquarium ?

On distingue deux types de plantes, il est important de connaître les végétaux de sa plantation. Cette distinction est primordial, car le mode d’absorption des nutriments diffèrent selon le type de plantes.

Les plantes palustres

Elles poussent si où elles ont les pieds dans l’eau, c’est-à-dire qu’elles peuvent pousser à moitié immergées. En fonction de la saison elles sont hors ou dans l’eau. Citons Anubias spp., Microsorum spp., Cryptocryne spp. Les plantes palustres se nourrissent principalement par les racines en puisant les nutriments dans le sol. Les feuilles peuvent leur permettre également de se nourrir, mais de façon secondaire uniquement. Elles nécessitent donc un sol riche – ou un engrais solide en l’absence de sol nutritif, et un léger apport d’engrais liquide.

Les plantes aquatiques

Elles sont vraies et ne poussent que si elles sont recouvertes d’eau, quelque soit la saison. Citons Ceratophyllum spp., Egeria spp., Cabomba spp. Les plantes aquatiques se nourrissent principalement par les feuilles, les racines constituant surtout un système d’accroche, même si elles participent de façon secondaire au nourrissage. Elles ont donc besoin d’un apport important d’engrais liquide.

La quantité d’engrais utile dans l’aquarium

Il est difficile d’établir une règle stricte sur la quantité de nutriments à apporter dans un bac, car cela dépend du nombre de plantes dans l’aquarium, de la lumière et de la température du bac. Il faut donc faire ses propres expériences en se basant sur la connaissance que l’on de ses plantes.

Ainsi les plantes à pousse rapide, comme Ceratophyllum demersum ou Cabomba spp., ont tendance à consom- mer plus que les plantes à pousse lente, comme Anubias spp. De même, si l’aquarium est bien éclairé (1 ou 2 l/W), les plantes pousseront plus vite, et donc consommeront plus de nutriments. Enfin, la température du bac joue sur le rythme de la photosynthèse : plus la température est haute, plus les plantes consomment.

Reconnaître les carences des plantes

Des tests existent pour doser le fer, le potassium, les phosphates, les nitrates et le CO2. Mais un simple coup d’œil peut permettre parfois de s’apercevoir de carences :

  • en CO2 : faible croissance des plantes avec parfois un dépôt blanchâtre sur les bords des feuilles,
  • en potassium : les bords des feuilles jaunissent ou se recroquevillent,
  • en fer : les feuilles jeunes jaunissent, voire pourrissent,
  • en manganèse : taches jaunes entre les nervures des feuilles,
  • en phosphate : les feuilles s’assombrissent.

Si vous ne voulez pas vous tromper, il est parfois plus simple d’apporter en routine un engrais liquide complet, et d’enrichir par des pastilles au pied des plantes palustres.

Et surtout, n’oubliez pas : la plante fournit le travail, la pollution organique produit les briques, l’engrais est le ciment, et la lumière est le moteur de l’épuration du bac via la croissance des végétaux qui permettra d’éviter une croissance anormale d’algues.

Il faut trouver un équilibre entre engrais solide et liquide pour que toutes les plantes, palustres et aquatiques, soient satisfaites. En effet, Ceratophyllum demersum est une plante aquatique et se nourrit donc par les feuilles tandis que Anubias barteri est une plante palustre et se nourrit par les racines. Les micro-poils sur cette racine servent à puiser les nutriments nécessaires dans le sol.

0 commentaires
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *