Alimentation et accessoires du furet

L'alimentation du furet : quoi lui donner à manger et à quelles doses ? Nos conseils et informations sur la nourriture pour furet.

L’alimentation du furet

Chez les carnivores, la prise de nourriture est précédée d’un exercice physique. Ce lien est capital, surtout pour l’animal turbulent et curieux que représente le furet.

  • Il ne pourra complètement métaboliser sa nourriture que s’il peut se dépenser autant qu’il en a envie.
  • Dans la nature, le furet chasse plutôt les petits rongeurs, mais son menu comporte aussi des oiseaux, reptiles et batraciens. Si ce petit prédateur revient bredouille de la chasse, il peut se rabattre sur les insectes, les vers et les baies pour apaiser sa faim.
  • Il mange les petites proies en entier, y compris la peau et les poils, ainsi que le contenu de l’estomac et des intestins. Le furet est certes un carnivore, mais il a aussi besoin d’une partie végétarienne dans son alimentation pour équilibrer ses apports. Par conséquent, ne faites pas l’erreur de donner exclusivement de la viande à votre furet : vous le rendriez malade !

Les règles de bases pour bien nourrir son furet

  • La nourriture doit être donnée à température ambiante et ne pas sortir tout droit du réfrigérateur.
  • Répartissez sa ration quotidienne sur deux ou trois repas et laissez de l’eau fraîche à sa disposition.
  • Le furet apprivoisé ne supportant pas le sel, les restes de vos repas lui sont absolument interdits !
  • Mettez sa gamelle et son biberon à l’ombre.
  • Avant de lui donner à manger, vérifiez la quantité de nourriture que votre furet a déjà stockée.

Jeux et distractions du furet

Le furet se plaît dans les endroits où il peut aussi faire de temps en temps quelques exercices physiques. Lorsque vous équipez sa cage, faites attention aux arêtes vives, aux clous ou aux échardes.

Le furet n’est pas un écureuil : il n’a pas vraiment besoin d’un arbre sur lequel grimper. En revanche, il apprécie les étages, en contre-plaqué marine, installés à différentes hauteurs et reliés entre eux par des pans inclinés et des échelles.

L’effet est double : les étages et les passerelles agrandissent la surface utilisable par le furet et lui offrent de nombreuses possibilités pour courir et sauter. Quand ils sont plusieurs, les furets se poursuivent souvent à travers leur cage, avec un plaisir évident.

On peut accrocher des jouets à de grosses cordes de chanvre. Le furet aime aussi se faufiler à travers les anneaux ou grimper dans des caisses ou des troncs percés de nombreux trous. Il apprécie tout particulièrement les tuyaux, tunnels, hamacs : aucun furet n’y résiste !

Le furet adore fouiner dans de la terre de bruyère fraîche ou dans des feuilles sèches. C’est pourquoi vous pouvez lui proposer une caisse que vous remplirez de choses intéressantes : papier, branchages, pommes de pin, en les changeant régulièrement.

Vous vous rendrez vite compte de ses préférences. Essayez toujours de trouver quelque chose de nouveau pour stimuler votre furet et regardez-le découvrir avec enthousiasme chaque nouveauté !