Santé et éducation

Les furets n'auront plus de secret pour vous : découvrez nos conseils pratiques sur la santé des furets, les maladies et symptômes qu'ils présentent

La santé du furet

Le furet est un animal propre. Bien en sécurité dans sa cage, il fait une toilette complète. Mais cela ne vous empêche pas d’intervenir de temps à autre pour soutenir les efforts de cette petite bête soucieuse de garder une apparence soignée. Mieux vous connaîtrez votre furet, plus le moindre petit changement vous sautera aux yeux.

Se comporter en maître responsable et s’occuper de son furet implique également de le faire examiner périodiquement. Des vaccinations et des contrôles réguliers sont nécessaires au bien être de votre furet.

Entretenir le pelage du furet

Il est important de prodiguer régulièrement des soins à son furet. Entretenir son pelage permet de faciliter la mue du printemps et de l’automne en le brossant avec une brosse souple pour bébé. Si le furet est en bonne santé, vous n’aurez pas besoin de le frictionner pour faire tomber les poils. Si vous le nourrissez avec des croquettes, vous pouvez lui donner tous les jours environ trois gouttes d’huile de chardon ou d’onagre pressée à froid pour favoriser la mue.

Le bain ne s’impose que lorsque le furet souffre de parasite ou que son pelage est vraiment très souillé.

Nettoyer les yeux et oreilles du furet

Les yeux du furet sont extrêmement résistants aux corps étrangers, ce qui explique ses prouesses lorsqu’il chasse sous terre. Il arrive néanmoins qu’il ait les yeux larmoyants ou rouges, généralement à cause d’un courant d’air.

Toutes les affections oculaires doivent être traitées par le vétérinaire, et par lui seul. Une fois par semaine, vérifiez que les oreilles de votre furet ne portent pas de croûtes. N’essayez pas de les lui nettoyer avec un coton tige : vous risqueriez de le blesser.

Nettoyer les dents du furet

Si vous lui donnez trop souvent des friandises sucrées, par exemple des bananes, les dents de votre furet risquent de s’abîmer. Vérifiez régulièrement qu’elles ne se couvrent pas de dépôts jaunâtres. Certains animaux supportent qu’on les retire avec un chiffon rugueux. En cas de formation de plaque dentaire, votre vétérinaire effectuera un détartrage sous anesthésie. Les croquettes et les friandises dures préviennent l’apparition de celle-ci.

Entretenir les griffes du furet

A l’inverse de celles des chats, les griffes du furet ne sont pas rétractiles. Mais tous les mustélidés en ont besoin pour grimper. Mesurez celles de votre furet et observez la position des orteils : la griffe ne doit pas faire soulever l’orteil et le pied, et sa longueur ne doit pas excéder 8mm environ lorsque l’animal repose sur ses quatre pattes. Ne lui coupez pas les griffes trop court, demandez d’abord à votre vétérinaire de vous montrer comment vous y prendre.

Choisir un vétérinaire pour son furet

Si vous projeter d’acheter un furet, informez-vous pour savoir où trouver un vétérinaire ayant l’habitude de manipuler les furets et demandez-lui de l’examiner. Vous saurez déterminer sans tarder si votre furet souffre de pathologies ou maladies et pourrez établir avec votre vétérinaire un programme préventif et de surveillance pour sa santé.

Le vétérinaire procédera à un examen médical complet et saura quels vaccins sont à réaliser. Si votre furet a déjà reçu des vaccins, il devrait alors posséder un carnet de santé les mentionnant.

Dans le cas contraire, si votre furet est en bonne santé, il sera vacciné dès sa première visite. Certains parasites comme les vers ronds et les ténias sont plutôt rares chez les furets, mais un contrôle est toujours utile. Pensez à apporter un échantillon des selles de votre furet pour que votre vétérinaire les examine.

Les vaccinations du furet

Seul votre vétérinaire est habilité à administrer des vaccins. Il est donc déconseillé de vacciner soi-même son furet. Les vaccins pour chiens contre la maladie de Carré ou la rage ne conviennent pas tous au furet : certains peuvent engendrer la pathologie, au lieu de le protéger. D’autres sont éventuellement inoffensifs, mais n’immunisent pas suffisamment votre furet. S’agissant de la grippe, la dose de vaccin à inoculer au furet diffère de celle préconisée pour les humains. S’adresser à votre vétérinaire revêt aussi beaucoup d’importance parce que, avant de vacciner l’animal, il le soumettra à un minutieux examen médical, indispensable pour vérifier son état de santé.