Santé du chat

Santé

Cette catégorie passe en revue les principales affections dont souffrent les chats. Vous trouverez des renseignements sur les vers signes auxquels il faut être attentif et y découvrirez les gestes qui sauvent et comment aider votre chat à se remettre d'une longue maladie.

Si votre chat montre des symptômes de maladie ou s'il a un comportement inhabituel, vous devez l'emmener au plus vite chez le vétérinaire. Il vaut mieux diagnostiquer un problème de santé le plus tôt possible afin de diminuer les souffrances de votre chat et de lui permettre de se remettre dans les plus brefs délais.

Un changement de comportement est souvent le premier signe d'un problème de santé. Un chat ayant des activités normales et un solide appétit peut devenir soudainement léthargique, déprimé et refuser de manger.

Le problème peut banalement être provoqué par des vers, des parasites, une boule de poils coincée ou une constipation passagère, mais il peut aussi découler d'une affection plus sérieuse. Il vaut mieux toujours connaître la cause de ce changement de comportement. Le vétérinaire sera toujours prêt à dissiper vos craintes.

Soins quotidiens du chat

Votre chat a besoin de soins quotidiens. Il est important de veiller sur votre félin afin de dépister à temps les signes de maladies. Soyez donc vigilant et n’hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire en cas de doute.

Hospitalisation du chat

L'hospitalisation d'un chat est souvent aussi stressante pour le maître que pour le chat. Pour vous rassurer, allez-vous même déposer votre chat dans sa cage d'hospitalisation. La chatterie idéale est exposée au sud avec une ouverture sur l'extérieur, indépendante du lieu d'hospitalisation des chiens, bien ventilée et insonorisée.

Si elle est en sous-sol, la durée d'éclairage doit être de 14 heures par jour. Elle contient au maximum une dizaine de cages sans vis-à-vis, en plastique dur ou fibre de verre, moins froid que l'inox. Si l'hospitalisation est de courte durée, la taille de la cage a peu d'importance. En revanche, si elle est de longue durée, la cage doit être suffisamment grande pour que le chat dispose d'une aire de repos, d'élimination et d'alimentation.

À cet effet, deux petites cages peuvent être réunies pour n'en faire qu'une. Le non-respect de ces normes peut être à l'origine d'une anorexie et retarder la guérison. Pour rendre l'hospitalisation de votre chat plus supportable, laissez-lui son panier, un jouet ou tout autre objet familier et venez le voir tous les jours pour le réconforter. Malgré les précautions prises, l'hospitalisation d'un chat doit toujours être la plus courte possible.