Faire le deuil de son chien perdu ou égaré

La mort n’est pas la seule manière de perdre son animal. Il peut disparaître car il a été perdu, à moins qu’il se soit enfui ou ait été volé. C’est un traumatisme d’un autre ordre que celui du décès car, ne sachant ce qu’il est devenu, on reste dans un no mans’ land émotionnel sans savoir si on doit faire son deuil ou, au contraire, continuer d’espérer un hypothétique retour.

L’incertitude, le déni de sa disparition définitive, l’absence de preuves du décès jettent le doute sur la nécessité de s’engager dans ce processus.

Il est difficile de cheminer dans un tel deuil qui a du mal à dire son nom.

On ne sait pas ce qui s’est passé, on ignore si l’animal est toujours vivant, on se crée des scénarios terribles où on l’imagine encore vivant : le chien perdu (ou le chat) a peut-être besoin d’aide et on est incapable de lui en apporter…

On n’a pas eu la possibilité de lui dire au revoir et on n’a recours à aucun rituel qui signifierait clairement sa mort et la nécessité d’aller de l’avant.

On doit pourtant traverser les mêmes phases du deuil, mes mêmes émotions, mais il n’y a pas véritablement de moment où on peut se dire « Bon, maintenant, il faudrait que je commence à faire mon deuil ».

Ce deuil si particulier risque d’être un peu plus long, car l’espoir de retrouver son chien ou son chat vient interférer dans son déroulement : on garde ses jouets, on se refuse à ranger ses affaires, on hésite à reprendre un autre animal…

Il se fera néanmoins, étant donné qu’au fil des semaines et des mois, l’espoir s’amenuise et on doit se rendre à l’évidence : on ne le retrouvera très certainement pas et on n’a pas d’autre choix que d’avancer sans lui désormais.

Une photo peut permettre de penser à lui et d’espérer que, dans le meilleur des cas, il a trouvé un domicile accueillant et est heureux.

Comment les animaux de la maison vivent-ils le deuil ?

Sont-ils sensibles à la perte de leur maître et des autres animaux avec lesquels ils vivent ?

Les animaux ont une notion du temps très différente de la nôtre. On sait également qu’ils ont une très bonne mémoire.

Un chien très joueur retrouvera son jouet caché dans un jardin de nombreuses années plus tard lorsqu’il y reviendra. De même, ils se souviennent de leur maître, reconnaissent son odeur sur ses objets familiers ou s’ils retournent dans un lieu où il allait souvent, peuvent même reconnaître l’endroit où il a été enterré.

Nous avons tous entendu ces histoires de chien qui se couche sur la tombe de son maître après un enterrement.

Quand il s’agit d’un congénère, le chien ou le chat continue-t-il de penser au disparu ?

Les chiens connaissent également un processus de deuil lorsque l’un deux meurt. L’arrivée d’un nouveau chien ne les aide pas, même si elle devient bénéfique quelque temps plus tard. Les premiers mois, il est important de repérer les signes de dépression, perte d’appétit, manque d’entrain, moins envie de jouer et d’être présent.

Dans les cas les plus graves, le vétérinaire pourra tranquilliser le chien endeuillé avec des remèdes naturels.

Le chien ou le chat sent que l’autre (qu’il s’agisse d’un autre animal ou d’un compagnon humain) va mourir.

Autour des animaux
Par Charles
Rédacteur animalier
Maj.26 Sep 2018
Aucune discussion Écrire un commentaire
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !
Quelle cage choisir pour son perroquet ?
Quelle cage choisir pour son perroquet ?
Clôture électrique pour chien : infos & conseils
Clôture électrique pour chien : infos & conseils
Répulsifs naturels pour chat
Répulsifs naturels pour chat