Quels animaux voir à Snowdonia ?

Du mulot à collier au cerf sika, les sommets imposants de Snowdonia abritent une faune sauvage souvent extraordinaire d’animaux sauvages.

Snowdonia et la faune sauvage

Les montagnes d’Europe aux sommets enneigés regorgent de vie et malgré les vents violents et le gel hivernal, de nombreux animaux y vivent. Snowdonia, un massif montagne du pays de Galles abritant un parc national, en est la parfaite image. Ces montagnes ont été sculptées au cours de la dernière période glaciaire par des glaciers qui ont laissé des lacs de montagne aux eaux cristallines alimentant en eau les pics verdoyants. En se rejoignant, les glaciers ont creusé, il y a plus de deux millions d’années, des lacs profonds en forme de rubans et ont façonné à leur tour les crètes et les sommets. Lorsque la glace a commencé à fondre, des animaux qui pouvaient supporter le froid sont apparus en altitude pour peupler peu à peu la région.
carte europe snowdonia

Snowdonia est le plus grand parc national du pays de Galles. Son sommet, appelé Snowdon, culmine à 1000m d’altitude et abrite de nombreuses espèces que l’on trouve essentiellement sur ses pentes accidentées. Du minuscule coléoptère à l’aspect métallescent au corbeau le plus rare de Grande-Bretagne, la crave à bec rouge, les montagne galloises abritent une faune sauvate extrêmement diversifée.
Les versants des montagnes et les plaines alentours sont aussi habités de toute une variété de mammifères, d’oiseaux et d’insectes qui laissent les visiteurs sans voix.

Mont Tryfan à Snowdonia
Mont Tryfan, vallée d'Ogwen, Snowdonia

3 animaux rares que vous pourrez voir à Snowdonia

Le balbuzard

Balbuzard
Balbuzard
Les balbuzards qui passent l’été dans Snowdonia pondent jusqu’à quatre oeufs. On peut apercevoir leurs nids à partir d’observatoires.

Le Crave à bec rouge

crave à bec rouge
Crave à bec rouge
Ce membre de la famille des corvidés est très rare en France et en Grande-Bretagne, mais la grande variété d’insetes et autres larves attire les craves à bec rouge dans les sommets du pays de Galles quand vient l’automne.

Larve des Regenbogen-Blattkäfers (Chrysolina cerealis)

Larve des Regenbogen-Blattkäfers
Larve des Regenbogen-Blattkäfers
On a pensé à un moment que ces coléoptères colorés étaient en danger, mais rien ne montre qu’ils soient en déclin. Les scientifiques estiment désormais qu’ils sont simplement rares.

Vidéo roadtrip Snowdonia

Les animaux de la basse montagne de Snowdonia

Un cinquième de Snowdonia est couvert de forêts, la basse montagne offre donc une végétation très riche. Cette zone regorge d’animaux qui se sont adaptés pour occuper chaque recoin. Les verts et riches contreforts des montagnes galloises abritent cinq espèces de cervidés , dont le muntjac, surnommé le cerf aboyeur. Ce petit cerf se nourrit de racines, de glands et de baies qu’il trouve entre les chênes. Sa robe d’un brun profond devient tachetée de gris pour l’aider à se fondre dans le froid de l’hiver, de la même façon que l’hermine devient blanche en hiver de façon à pouvoir courir dans la neige sans se faire repérer.

Putois et belettes sont courants dans tout Snowdonia. Leur nombre est en hausse en raison des énormes populations de rongeurs qui vivent dans les buissons de noisetiers au pied des montagnes. Souris, musaraignes et campagnols pullulent au printemps et nourrissent les effraies des clochers qui élèvent leurs poussins. Les papillons sont nombreux durant les mois d’été car ils se nourrissent de la sève des arbres et pondent leurs oeufs dans les fleurs de houx dont les buissons poussent dans tout Snowdonia.

Les ruisseaux se rassemblent pour former des lacs au pied de la montagne où vivent loutres et campagnols, sans oublier les saumons de l’Atlantique qui remontent les cours d’eau pour atteindre les frayères. Au bord de l’eau, vous trouverez des échassiers à la recherche d’escargots, tandis que les pics épeiches voltigent entre les arbres. Parmi les insectivores se trouve la taupe dont la présence n’est matérialisée que par les monticules qu’elle crée lors de sa recherche de vers. Elle doit aussi faire attention aux blaireaux lorsqu’elle refait surface.

Avec un habitat aussi diversifié et autant de sources de nourriture disponibles, on comprend facilement pourquoi tant d’animaux se sentent chez eux dans les montagnes galloises.

Les animaux au sommet de Snowdonia

Snowdon, qui se situe à 1000m d’altitude, accueille des animaux robustes capables de survivre sur ses sommets escarpés. Le poney des montagnes galloises plaît sur les montagnes herbeuses du pays de Galles depuis des centaines d’années et s’est adapté pour supporter le froid de cet environnement sans merci.

À l’approche du printemps, ces poneys s’aventurent plus haut pour paître sur les versant de la montagne. Ce sont des animaux petits et robustes, tout comme les chèvres des montagnes, que l’on trouve partout depuis 10 000 ans dans Snowdonia.

Même si elles ont été introduites par les premiers colons, les chèvres ont colonisé tout le parc et mangent quasiment toute la végétation qu’elles trouvent ,des herbes aux écorces des arbres. Sur les hauteurs où pousse la molinie bleue, les mâles se battent à coups de longues cornes pour déterminer qui pourra choisir les femelles qui leur plaisent. Si les alpinistes peuvent voir ces chèvres des montagnes tout au long de l’année, il existe toutefois une espèce plus difficile à repérer.

La Chrysolina cerealis vit sur les hautes terre du mont Snowdon et se nourrit des fleurs de thym sauvage au cours de sa visite annuelle. Ce coléoptère arrive dans la montagne au printemps et repart vers la chaleur du sud de l’Europe une fois ses oeufs éclos. Au même moment, les oiseaux de proie décrivent des cercles au-dessus des collines à la recherche de rongeurs. Les milans royaux reviennent visiter les montagnes au nord du Pays de Galles après leur séjour au sud.

Les lacs de montagne formés par les glaciers attirent les balbuzards migrateurs qui écument les eaux pleines de poissons pour se nourrir et nourrir les poussins avant de s’envoler vers le sud pour y passer l’hiver. Au cours des mois froids, les nombreux animaux qui ne peuvent migrer rejoignent les terrains en contrebas pour éviter la neige des sommets et des pistes gelées.

Les autres animaux que vous pourrez voir à Snowdonia

Le daim

Les daims paissent dans tout Snowdonia. Les mâles portent de larges bois beaucoup plus grands que ceux des autres espèces. On pense que ce sont les plus audacieux qui rencontrent le plus de succès auprès des femelles.

Le mullot à collier

L’abondance de fruits et de graines dans Snowdonia permet de nourrir le minuscule mulot à collier. Le nid de cet excellent grimpeur est un dédale de tunnels creusés dans le sol ou construits entre des racines.

La loute d’Europe

Les loutres adultes sont solitaires, mais les femelles peuvent élever jusqu’à quatre petits au cours de leur première année de vie. Ces puissantes nageuses se nourrissent la nuit de poissons et d’invertébrés aquatiques et dorment dans une tanière camouflée par une épaisse végétation ou dans une cavité formée de racines d’arbres.

Le lièvre d’europe

Entre février et septembre, les lièvres mâles et les femelles se poursuivent et se boxent joyeusement les uns les autres dans les herbes grasses. Cette période de rut est apellée « Bouquinage ».

Le petit coq des bruyères

Cette beauté noire occupe la bruyère des hautes terres. Les mâles agitent leur queue et gonflent leur cou tout en émettant un doux roucoulement, alors que les femelles (ou poules) éparpillées dans la verdure, les observent.

Texte : LT & Le monde des animaux
0 commentaires
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *