Quelle muselière pour mon chien ?

Depuis la loi 99-5 de 1999 et les récents événements qui ont fait la une des actualités, la muselière est devenue obligatoire pour les chiens de catégorie 1 et 2 se trouvant dans des lieux publics mais aussi chez le vétérinaire ou encore chez le toiletteur. La muselière peut se révéler bien utile dans certains cas, pour modifier un comportement ou pour parfaire l’éducation du chien. Découvrez comment choisir une muselière, quelle matière préférer et comment l’utiliser.

Muselière et bien-être du chien

Un petit yorkshire n’a pas les mêmes mensurations qu’un labrador, c’est pour cela que plusieurs tailles de muselières existent : elles s’adaptent à la longueur et à la forme du nez de votre chien. Il en existe même pour les « nez écrasés » comme le carlin ou le boxer.

Une muselière à la bonne taille

Une fois le chien attachée, le chien ne doit pas pouvoir retirer la muselière en grattant avec ses pattes. Légère et aérée, elle ne doit pas lui écraser la truffe ni l’empêcher de pouvoir passer la langue entre ses babines.

Une largeur doit subsister pour que le chien ne se sente pas oppressé ou mal à l’aise et qu’il puisse ouvrir la gueule afin de haleter. Vérifiez bien que le fond du panier ne touche pas la truffe du chien car il peut éprouver la même sensation que nous lorsque nous sommes enrhumés.

berger australien avec une muselière

Modèles de muselières

Muselières en plastique

Les muselières en plastique ont une bonne réputation grâce à leur légèreté et leur confort pour le chien. Elles lui permettent de respirer facilement et librement, ce qui n’est pas pour lui déplaire.
muselière en plastique

Muselières en nylon (déconseillées)

muselière en nylon

Les muselières en nylon sont faciles et rapides à mettre. Très souples, elles se glissent dans votre poche pour que vous l’ayez toujours sur vous. Ce type de muselière (peu coûteuse) est le plus souvent utilisée par les « amateurs » car elles ne prennent pas beaucoup de place.

Elles sont très fragiles et offrent un confort réduit pour l’animal, en effet, ce dernier ne peut pas haleter ce qui peut causer la mort en cas d’exercices physiques et de fortes chaleurs. À déconseiller…

Muselières en cuir

Les muselières en cuir sont surtout préconisées pour les grandes races de chiens comme les Doberman, Berger Allemand, Rottweiler… Ce type de muselière est adaptée à des chiens relativement sociables qui ont obligation de porter une muselière, en effet, un chien qui ne supporte pas le port de la muselière ou qui est insociable finira par détériorer très rapidement cette muselière.

Le cuir est confortable car le chien peut ouvrir la gueule pour réguler sa température tout en ne pouvant pas mordre.

muselière en cuir

Muselières grillagées

muselière grillagée

Les muselières grillagées promettent une utilisation longue durée : elles assurent une sécurité optimale même pour les mâchoires les plus puissantes. Ce type de muselière est le plus adapté pour le chien : il peut haleter correctement tout en ne pouvant pas mordre. Très solide, cela convient parfaitement pour le port quotidien de la muselière.

Muselières de courses

Ce type de muselière est destiné aux chiens de course comme les lévriers, Barzoï… Elle est légère, en plastique ou en métal. Elle évite les morsures entre chiens pendant les courses. Cette muselière n’est pas adaptée à des chiens puissants.

muselière de course

Muselières de frappe

muselière de frappe

Destinée à usage professionnel par la police ou les agents de sécurité, c’est la plus dissuasive. Elle permet au chien de sauter sur un individu au torse, au cou ou à la tête l’immobilisant au sol. En général elle n’est pas en cuir mais peut être grillagée.

Comment utiliser la muselière

L’apprentissage de la muselière demande un travail quotidien regroupant de cours exercices afin que votre chien accepte cet étrange accessoire tout nouveau pour lui.

Commencez par lui entourer la gueule avec les mains, en vous méfiant des éventuelles morsures.

Ensuite, mettez une friandise dont il adore dans le fond de la muselière. Fermez rapidement et laissez-lui quelques minutes durant les promenades. Au fur et à mesure, allongez ce temps de port de la muselière jusqu’à ce qu’il s’en accomode.

Pensez à toujours le féliciter après utilisation en caressant, en jouant avec lui ou en donnant une petite friandise.

Que dit la loi sur la muselière

La législation est très claire sur l’obligation des maîtres à museler leur chien. Il doit porter une muselière si :

  • il présente un danger pour les personnes ou les autres animaux domestiques
  • il est un chien de première catégorie (chiens d’attaque)
  • il est un chien de deuxième catégorie (chiens de garde et de défense)

En cas de non-respect de ces règles, vous risquez une contravention de 150€ et jusqu’à 3 mois de prison.

Muselière et thérapie comportementale

Certains accessoires comme la muselière, le collier licol, les colliers à spray, permettent de garder le contrôle du chien et de réaliser des exercices visant à modifier son comportement.

Les muselières sont recommandées chez les animaux agressifs pour réduire les risques de morsures notamment lors de phobies envers les humains ou les congénères durant les exercices de sociabilisation en milieu publique. Le port de la muselière peut nécessiter un entrainement, et elle ne doit pas être utilisée comme une punition.

La muselière fait-elle peur ?

Plusieurs études indiquent que l’agressivité d’un chien a sans doute des origines génétiques, mais il est difficile de considérer une race plus agressive qu’une autre puisque des différences intra raciales importantes existent et peuvent être plus importantes que les différences interraciales

pitbull avec et sans muselière

Quelle que soit la race de chien ou le type de muselière, les personnes interrogées expriment plus de peur à la vue d’un animal muselé qu’à la vue d’un animal sans muselière. De plus les muselières « lourdes » renforcent ce sentiment par rapport aux muselières légères. Il ressort que les chiens muselés (de catégorie ou non) font plus peur que les chiens non muselés.
Lucie Marie Lucienne L.

Ainsi, en imposant le port de la muselière pour les chiens catégorisés, on associerait le sentiment de peur à certains types morphologiques de chiens : les chiens catégorisés feraient plus peur que les autres, en partie à cause du port de la muselière.

Photo : amberaquart (Instagram)

0 commentaires sur Quelle muselière pour mon chien ?

*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *