Parc animalier d’Auvergne

Situé sur les contreforts du massif du Cézallier, le parc animalier d’Auvergne vous fait voyager aux sommets du monde ! Il propose à ses visiteurs de venir découvrir les coulisses : nourrir les girafes, loups, et de se glisser dans la peau d’un soigneur animalier !

Un parc de 350 animaux à 750m d’altitude

Niché en plein coeur du parc naturel régional des volcans d’Auvergne, le parc animalier d’Auvergne dispose d’un cadre exceptionnel : situé à 750m d’altitude et s’étendant sur 28ha, il accueille 350 animaux répartis en 65 espèces. Depuis 2012, il s’est spécialisé sur les espèces menacées en mettant en place une philosophie axée sur la protection des animaux rares et menacés, en danger dans leur milieu naturel. Cette situation géographique permet de reproduire les conditions naturelles des espèces présentes dans le parc et donc d’assurer le bien-être des animaux.

plan parc animalier

La réserve zoologique propose ainsi à ses visiteurs une immersion totale dans la nature et dans le monde animal. Grâce à ses enclos d’immersion, ils ont désormais la possibilité d’approcher au plus près bouquetins, chamois, cerfs sika, quatre espèces de lémuriens de Madagascar, en plus des animaux de la ferme pédagogique. L’objectif du parc est de recréer une passerelle entre l’homme et le monde animal tout en participant à la reproduction et à l’élevage d’animaux en voie de disparition.

Certaines espèces évoluent ensemble : cette cohabitation permet aux animaux d’exprimer leurs comportements naturels.

En leur permettant ainsi d’évoluer dans des conditions naturelles, elle facilite également la reproduction et éviter les comportements stéréotypés.

Le parc animalier d’Auvergne s’engage activement dans la protection des espèces. En 2013, le parc a fondé avec Julien Pierre l’association La Passerelle qui leur permet de participer à des programmes de protection d’animaux à travers le monde, tels que le Snow Leopard Trust, qui oeuvre pour la conservation de la panthère des neiges en Asie centrale, le Red Panda Network association pour la sauvegarde du panda roux au Népal, Aspinall Fondation et Antongil Conservation, deux programmes qui luttent pour préserver les lémuriens et la biodiversité qui les entoure, ou encore Anoulak, association pour la conservation du Laos ou des gibbons à joues blanches et de leur habitat

Protéger les espèces menacées

Pour l’année 2019, le parc animalier d’Auvergne et La Passerelle Conservation se fixent un nouveau challenge : récolter 100 000€ pour soutenir les programmes de l’année. Pour chaque ticket d’entrée acheté, 1€ est directement reversé aux associations soutenues par La Passerelle Conservation et le parc animalier d’Auvergne. À cela seront ajoutés le don du parc, l’argent des parrainages et les fonds récoltés lors des différents événements organisés au parc. Au total, ce sont 16 associations qui seront soutenues grâce aux dons.

Dans les coulisses du parc animalier d’Auvergne

Pandas roux

Les deux pandas roux, qui partagent leur enclos avec un cerf huppé, sont nourris de bambou sous différentes formes, mais aussi de croquettes de fibres et de feuilles ainsi que des pommes pour le plaisir !

pandax roux
girafe

Girafes

Malgré leur taille imposante, les girafes sont des proies dans la nature et sont facilement effrayées. Il est important de les approcher avec calme pour leur donner des morceaux de carottes. Quatre mâles de différentes espèces vivent dans le parc !

Infos pratiques

Parc animalier d’Auvergne – route d’Anzat Le Luguet – 63420 Ardes-sur-Couze

Tarifs

  • Enfants de 0 à 2 ans : gratuit
  • Enfants de 3 à 9 ans : 15€
  • Adultes et enfants à partir de 10 ans : 21€

Renseignements

0 commentaires
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *