Quelles plantes aquatiques pour aquarium ?

Il est possible d’installer des plantes dans l’aquarium dès la mise en eau, après avoir toutefois patienté quelques heures que les poussières aient bien été absorbées par le filtre et donc que l’eau se soit éclaircie. Cela évite d’avoir à ôter les dépôts sur les feuilles.

En revanche, le fait de planter rapidement permet aux différents végétaux de s’enraciner et de se fixer avant l’arrivée des poissons tropicaux.

Les différents végétaux seront plantés dans la couche supérieure de sable et pas au-delà ! En creusant plus profondément, on risquerait de favoriser les remontées de terreau et de mettre les racines principales en contact direct avec ce dernier, ce qui pourrait engendrer des brûlures.

Les plantes aquatiques en boutures

Cabomba

Hygrophila, Cabomba, Ambullia, Bacopa, Ludwigia font partie de cette catégorie. Elles se présentent comme des brins, le long desquels apparaissent les racines. Afin qu’elles se développent bien, il est important d’enfouir une bonne longueur (une dizaine de centimètres au moins) et à plat dans le sol.

Elles ne doivent jamais être plantées verticalement sur une petite longueur : elles ne s’enracineraient pas bien et présenteraient une longue portion dégarnie.

Les plantes en boutures poussent plus vite : elles seront réservées pour le fond de l’aquarium ou ses côtés et il sera nécessaire de les tailler régulièrement, ce qui permettra d’en replanter ailleurs dans le bac.

Les plantes aquatiques à rhizomes

plante anubias aquarium

Essentiellement du genre Anubias, elles montrent une espèce de grosse racine centrale (le rhizome), pourvue de nombreuses racines plus fines.

Ce sont ces dernières que l’on va enterrer, le rhizome restant partiellement découvert pour éviter qu’il ne pourrisse.

Ces espèces poussent en général lentement, mais se révèlent peu exigeantes. Suivant leur taille, on les réservera à l’avant-plan ou au milieu du bac.

Les plantes aquatiques à racines

plante aquarium Echinodorus

Ce sont Cryptocoryne, Echinodorus, Lilaeopsis, Saitaria… Elles ont une allure « classique », avec des racines partant d’un collet central. Elles se repiquent donc comme une salade du jardin, en prenant garde toutefois de ne pas recouvrir trop le collet, d’où vont partir les jeunes pousses.

Parmi ces plantes, on trouve de petites espèces pour l’avant-plan (Cryptocoryne, Lilaeopsis) et d’autres plus grandes pour le centre de l’aquarium ou ses côtés (Echinodorus, Sagittaria).

Elles ont en commun d’apprécier un sol riche, mais les espèces du genre Cryptocoryne se contente souvent d’une lumière chiche, alors que les autres préfèrent un éclairage intense.

Les plantes aquatiques à bulbes

aponogeton plante aquarium

Aponogeton, Nuphar… appartiennent à ce genre de plantes. Comme leur nom l’indique, elles possèdent un oignon que l’on recouvre de substrat. En général, il est préférable de ne pas l’enterrer profondément.

Leur croissance est rapide, mais elles observent normalement des périodes de repos, où la partie feuillue disparaît totalement. Il faut évidemment laisser le bulbe en place, qui repartira tout seul le moment venu.

Après avoir installé vos plantes aquatiques

Après avoir installé les plantes, il est conseillé de laisser l’éclairage de l’aquarium allumé durant 24 heures pour favoriser leur redressement. On peut aussi ajouter un stimulateur de croissance, qui accélèrera la reprise.

Photo Cabomba : bono_d70 / Photo Anubias : SurfGuard / Photo Echinodorus : Nick Adams / Photo Aponogeton : mobile_gnome
Autour des animaux
Par Charles
Rédacteur animalier
Aucune discussion Écrire un commentaire
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *