Test et avis du collier anti aboiement IQ Dogtra

Un sujet pouvant être sensible chez bon nombre d’éducateurs ou de maîtres. Bien que ces colliers aient des avis divergents, dans mon cas il s’agissait d’un dernier recours.

Emmy ma petite Jack Russell adoptée à la SPA, a sûrement eu un passé douloureux.

A force de persévérance et grâce à une méthode d’éducation positive (c’est aussi tout le paradoxe de l’utilisation de ce collier), je suis aujourd’hui arrivé à un stade satisfaisant sur son comportement, hormis les aboiements intempestifs lors de mes absences.

J’ai donc acheté et testé un collier anti aboiement : IQ Dogtra pour vous donner mon avis sur ce produit.

Il s’agit d’un collier étanche de petite taille, fonctionnant avec 2 piles remplaçables. J’ai pu utiliser le collier environ 3 semaines à raison de 5 jours / semaine avant que les piles ne se déchargent. Elles sont facilement remplaçables.

Utilisation du collier anti aboiement IQ Dogtra

Le collier se règle facilement au cou de votre chien Une réglette permet d’ajuster le niveau des stimulations électrostatiques.
De 1, le plus faible à 10, le plus élevé.

Un niveau spécial permet d’envoyer uniquement une vibration (sans stimulation).

La particularité de ce collier est qu’avant chaque stimulation électrostatique envoyée, une vibration va avertir l’animal qu’il va se faire « électrostatiquer ». Cette vibration accélère le processus d’apprentissage avec un minimum de stimulations.

collier anti aboiement

Mon expérience personnelle sur le collier anti-aboiements

J’ai donc testé le collier sur Emmy qui était un chien aboyant toute la journée, pour de multiples raisons que j’expliquerai dans un autre article.

J’ai testé d’autres solutions : collier ADAPTIL diffuseur de phéromones, lui laisser un vêtement, travailler pour comprendre pourquoi elle aboyait. Les mots des voisins se faisant de plus en plus pressants, il fallait faire vite pour lui faire cesser ces aboiements intempestifs.

Ce collier s’est révélé très efficace au bout de quelques jours. Chaque matin, je lui attachai le collier et j’activai une stimulation électrostatique de niveau 2 les premiers jours pour stabiliser au niveau 8 ou elle comprenait que ce n’était pas agréable.

Très rapidement et face à l’arrêt de ses aboiements, j’ai décidé de lui attacher le collier en laissant uniquement le mode « vibrations » pour ne plus qu’elle reçoive d’électrostimulations.

Quelques semaines sont passées, un travail réalisé quotidiennement avec elle, et j’ai réussi à lui faire stopper les aboiements en lui attachant un simple collier noir en nylon lors de mes départs le matin.

Emmy a cessé d’aboyer lors de mes absences, à la fois sûrement par peur des stimulations électrostatiques, mais aussi car elle a compris que mes absences étaient ponctuelles et que je reviendrai chaque soir.

Aujourd’hui, elle n’aboie plus mais je travaille avec elle sur d’autres points de son éducation.

Conclusion

De mon point de vue, ce type de collier doit être utilisé en dernier recours et avec parcimonie, sur une courte période pour permettre progressivement l’arrêt des aboiements chez votre chien.

Je ne conseillerai pas spontanément l’achat de ce type de colliers à des maîtres en détresse mais d’aborder plutôt le problème de fond avec leur chien. Un chien doit aboyer, c’est sa manière de s’exprimer, ne l’oublions pas.

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !
Astuces pour habituer son chat à vivre en intérieur
Astuces pour habituer son chat à vivre en intérieur
Le poisson rouge Queue-de-voile
Le poisson rouge Queue-de-voile