Alimentation des oiseaux exotiques : conseils et infos

Les graines germées pour oiseaux

Les graines germées possèdent de grandes vertus : un fort taux de protéines et beaucoup de vitamines. Cependant, elles présentent deux inconvénients majeurs :

  • Leurs propriétés ne sont valables qu’avec des germes naissants.
  • Elles présentent un risque élevé de contamination bactérienne et ne se gardent pas longtemps : 48 à 72 heures au réfrigérateur dans le meilleur des cas.

L’utilité des graines germées

Les graines germées sont très utiles, notamment pour l’élevage des jeunes, pour lesquels elles sont de surcroit, aisées à digérer. Il suffit de prendre des précautions : bien rincer abondamment avant mise en germination et avant distribution, conserver au froid, dans le délai mentionné ci-dessus et jeter ce qui n’a pas été mangé dans l’heure qui suit l’introduction dans la cage.

A défaut de graines germées, il est toujours possible de proposer aux parents ayant des jeunes au nid, des graines trempées. Elles sont, là aussi, plus faciles à digérer pour les petits.

1Kg - Graines complètes pour oiseaux exotiques

1Kg - Graines complètes pour oiseaux exotiques

Note : 4/5

5,39€

Acheter sur Amazon.fr

Les biscuits pour oiseaux

Ce sont les friandises les plus intéressantes, normalement bien appréciées, les biscuits constituent une source de phosphates, rares dans les graines, mais nécessaires à la consolidation du squelette. Un ou deux biscuits par semaine suffisent.

6 Biscuits aux fruits pour oiseaux exotiques

6 Biscuits aux fruits pour oiseaux exotiques

Note : 5/5

4,99€

Acheter sur Amazon.fr

Les graisses pour oiseaux : amies ou ennemies ?

Dans l’alimentation suggérée jusqu’à présent, les graisses ou lipides figurent en relativement faibles proportions. La plupart des amateurs gardent leurs oiseaux à la maison toute l’année, donc au chaud, c’est une bonne chose !

En effet, des animaux suralimentés, particulièrement avec une nourriture trop riche ou grasse, tendent à grossir. Si de plus, l’espace qui leur est offert est restreint, l’exercice physique manque et cela aggrave la situation et génère des maladies cardio-vasculaires, qui raccourcissent la vie de nos oiseaux.

En revanche, si les oiseaux sont exposés à des températures plus basses, il est souhaitable d’enrichir leur menu avec des graines oléagineuses : niger, chènevis, navette, lin, voire même tournesol décortiqué. Toutes ces graines ne sont pas forcément très prisées et il ne faut pas en introduire plus de 5 à 10% cumulés dans ce mélange.

L’eau

Dans la plupart des cas, vous pouvez donner l’eau du robinet à vos oiseaux. Si celle-ci est fortement polluée par les nitrates, ou pire, par des traces de pesticides et par un taux de dérivés chlorés élevé, optez plutôt pour de l’eau en bouteille.

Une eau calcaire ne pose pas de problèmes particuliers, contrairement à ce qui est souvent entendu.

Distribuer l’eau d’un puits ou d’une source est très dangereuse : une contamination bactérienne est toujours possible, même si le liquide reste clair.

Le millet en grappes

Le millet en grappes, vendu dans les animaleries, n’est en réalité pas un millet, mais une plante appelée sétaire.

C’est une friandise très prisée par les oiseaux, qui s’avère aussi indispensable lors de l’élevage des jeunes. On en trouve deux sortes : l’une jaune, l’autre rouge. Cette deuxième est encore plus appréciée, mais ce n’est pas la plus courant en magasin.

1Kg - Millet français en grappes

1Kg - Millet français en grappes

17,18€

Acheter sur Amazon.fr

Les pâtées

Le commerce regorge de produits divers pour nourrir nos oiseaux : pâtées aux oeufs, d’élevage, sèches, grasses, universelles, etc… Pour s’y retrouver, il faut se rappeler que les pâtées servent essentiellement à augmenter le taux de protéines et aider les parents à nourrir leurs oisillons.

Dans le premier cas, il s’agit d’un complément alimentaire distribué tout au long de l’année, plusieurs fois par semaine, selon la variété et la composition du menu proposé aux animaux. Ici, on recherchera avant tout une pâtée sèche, qui se conserve mieux, avec un taux de protéines d’environ 16% et une palette de vitamines.

Dans le second cas, on s’orientera vers une pâtée plus riche, éventuellement dont la teneur en protéines grimpe à 18, voire 20%, grasse ou sèche.

Si les formules grasses se gardent moins bien, leur appétence est supérieur et elles sont plus pratiques pour les parents qui nourrissent leurs oisillons.

Pour ce qui est de la marque, orientez-vous plutôt vers un produit utilisé par les éleveurs, le risque de surprises est moins grand.

Une pâtée peut être mélangée aux graines, répandue sur des aliments frais ou proposée séparément dans une petite écuelle. Cette dernière solution à notre préférence, dans la mesure où il est alors facile de vérifier ce qui est consommé.

Les insectes

Bien qu’en majorité essentiellement granivores, certains oiseaux apprécient quelques insectes, dans leur menu.

Ils sont sources de protéines, mais aussi de graisses. On prendra donc garde à ne pas en abuser, surtout si ces oiseaux exotiques restent au chaud, à la maison, tout au long de l’année.

Il y a d’ailleurs débat au sein de la communauté des éleveurs concernant leur usage. En effet, certains prétendent que cet apport échauffe les oiseaux, ce qui les rend mauvais nicheurs.

Ceci n’est pas totalement faux, notamment avec les vers de farine et sur certaines espèces, comme le diamant de Gould et d’autres réputées délicates. Ces derniers possèdent également une carapace très indigeste et seuls les vers en mue devraient être proposés.

Il serait judicieux de se limiter aux vers buffalos, plus petits, moins durs et moins gras et aux oeufs de fourmi, surtout avec les espèces d’astrilds les plus menus. Il est alors possible d’en dsitribuer une ou deux fois par semaine, à raison d’un ou deux vers par oiseau. Lors de l’élevage des jeunes, en revanche, les oeufs de fourmi peuvent e^tre très utiles, surtout dans les cas où les parents rechignent sur les pâtées, ce qui arrive quelquefois. Il faut alors trouver une autre source alimentaire avec un taux de protéines élevé.

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !