La péritonite infectieuse féline (PIF)

La péritonite infectieuse féline (PIF) est une maladie insidieuse, heureusement peu répandue, qui est causée par un coronavirus félin.

Elle touche surtout les chats âgés de moins de trois ans, en effet, les chats les plus âgés se sont constitués des défenses immunitaires, ils ont donc moins de risques de développer des problèmes de santé lié à la PIF.

La péritonite infectieuse féline se transmet via des fèces infectées ou par la salive, le risque est donc plus important au sein d’un groupe de plusieurs chats partageant la même gamelle et la même litière. Un chat peut aussi se faire infecter par un porteur sain.

Comment détecter la PIF ?

On ne peut pas détecter le virus lui-même lors d’une analyse sanguine mais sa présence est repérable dans le rapport entre anticorps et coronavirus* (* le coronavirus est le nom d’un genre de virus de la famille des coronaviridæ affectant essentiellement les voies digestives et respratoires supérieures).

Alors que dans la plupart des maladies du chat, un taux d’anticorps élevé est positif, un taux élevé de coronavirus signifie que l’attaque est sérieuse.

Heureusement, 90% des chats ayant ayant des anticorps de coronavirus ne développent pas la PIF. Par contre, les 10% restants développent la maladie et en meurent au bout de quelques semaines.

Symptômes de la péritonite infectieuse féline

La PIF est difficile à diagnostiquer parce que ses premiers symptômes :

  • Fièvre élevée pendant plusieurs jours / semaines,
  • Amaigrissement,
  • Epanchement abdominal ou thoracique,
  • Léthargie,
  • Perte de poids,
  • Petit appétit.

Ces symptômes sont communs à de nombreuses affections félines. La péritonite peut se développer dans l’une de ses deux variantes au bout de plusieurs mois. Cette maladie se transmet que de félin à félin et non à l’homme ou aux autres animaux.

Variantes de PIF

Dans la forme « mouillée » de la PIF, du fluide s’accumule dans l’abdomen et le distend fortement. Le fluide peut aussi apparaître dans la poitrine, entraînant une respiration rauque et saccadée.

La forme « sèche » de la PIF peut provoquer des troubles du système nerveux qui s’accompagnent de crises, de pertes d’équilibre, parfois de paralysie ou d’incontinence ou du sang sur le devant de l’oeil.

Traitement contre la PIF

Il n’existe actuellement aucun traitement ni vaccin réellement efficace contre la péritonite infectieuse féline, bien que certaines médecines naturelles puisse soulager votre chat.

Si vous avez plusieurs chats

Un chat infecté ne doit pas être mis au contact de ses congénères. Si vous possédez plusieurs chats, il y a beaucoup de risque qu’il ait déjà contaminé les autres, mais un chat sur cinq développe réellement la maladie.

Le virus meurt au bout de 48 heures à l’extérieur du corps du chat, et les désinfectants en viennent à bout.

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !
Filtration de l’aquarium : comparatif des filtres
Filtration de l’aquarium : comparatif des filtres
Comment aménager la cage du hamster
Comment aménager la cage du hamster
Le poisson rouge Shubunkin
Le poisson rouge Shubunkin