Purger son chat naturellement — Santé du chat — Autour Des Animaux
Purger son chat naturellement

Purger son chat naturellement

La plupart des propriétaires de chats ont déjà vu leur animal vomir. Bien que désagréables, ces vomissements peuvent être bénéfiques pour les chats, car ils éliminent les boules de poils qui se sont formées dans leur estomac. Pour rendre ce processus moins pénible et plus efficace, il est important de comprendre pourquoi les chats vomissent et comment aider votre animal à se purger naturellement.

Pourquoi les chats vomissent-ils ?

Les chats sont des toiletteurs fastidieux et passent beaucoup de temps à se lécher pour se nettoyer. Malheureusement, en se toilettant, les chats absorbent une grande quantité de poils qui forment des boules et ne peuvent être digérés. La seule façon pour eux de se débarrasser de ces boules de poils est donc de les vomir.

Les races de chats à poils longs nécessitent un soin particulier pour éviter les nœuds et les enchevêtrements. Un brossage régulier permet de garder un pelage sain, mais on ne peut pas toujours empêcher la formation de nœuds. Lorsque cela se produit, le chat peut dévelpper une affection rare connue sous le nom de trichobézoard. Il s’agit d’un état dangereux dans lequel les poils forment une masse qui peut bloquer les intestins et causer de graves problèmes de santé. La meilleure façon de prévenir le trichobézoard est de brosser régulièrement votre chat.

Comment aider votre chat à se purger naturellement

L’une des meilleures façons pour que votre chat se purge naturellement est de l’aider à s’hydrater et de lui donner une nourriture riche en fibres. L’eau aide à pousser la boule de poils dans son système digestif, tandis que les fibres forment une pâte collante qui enrobe la boule de poils et l’aide à passer plus facilement dans son système. En outre, vous pouvez incorporer de l’herbe à chat dans l’alimentation de votre animal pour favoriser une digestion naturelle et réduire les épisodes de vomissement. Enfin, le brossage régulier de votre chat permet d’éliminer les poils superflus de son pelage avant qu’il ne les avale, ce qui réduit la quantité de boules de poils dans son estomac !

Une alimentation riche en fibres

Une alimentation riche en fibres est un excellent moyen d’aider votre chat à se purger naturellement. Les fibres aident à évacuer les toxines de l’organisme en augmentant la fréquence des selles et en facilitant la digestion. Essayez d’ajouter des aliments riches en fibres, comme de la purée de citrouille ou de la poudre de psyllium, à l’alimentation habituelle de votre chat pour un apport supplémentaire en fibres. Vous pouvez également lui donner des enzymes digestives, qui l’aideront à décomposer plus efficacement les aliments et à réduire les toxines dans son organisme.

Vermifuge & herbe à chat pour l’aider à se purger

Le vermifuge et herbe à chat sont deux méthodes efficaces pour purger les chats. Les médicaments vermifuges sont conçus pour tuer les parasites qui vivent dans les intestins, tandis que l’herbe à chat va aider le chat à régurgiter. Le vermifuge est l’option la plus efficace, car il tue les œufs que les vers ont pu laisser derrière eux. En outre, le vermifuge est sans danger pour la plupart des chats, alors que l’herbe à chat peut provoquer des diarrhées chez certains chatts.

Outre les produits vétérinaires et les vermifuges traditionnels, il existe également des vermifuges naturels qui peuvent être tout aussi efficaces. L’ail, par exemple, possède des propriétés antibactériennes et peut contribuer à protéger le système cardiovasculaire de votre chat. Il suffit de le hacher finement et de le mélanger à la nourriture de votre chat. Une autre option est le jeûne, qui peut aider à éliminer les vers en les privant de nourriture. En outre, le thym et l’argile peuvent tous deux être utilisés comme vermifuges naturels. Enfin, la terre de diatomée est un moyen naturel et efficace de tuer les parasites.

Il existe une variété de vermifuges pour répondre à tous les besoins. Le dosage des vermifuges dépend de l’âge et du poids du chat. Par exemple, les chatons doivent être vermifugés beaucoup plus régulièrement que les chats adultes. La plupart des professionnels recommandent de vermifuger les chats d’intérieur au moins une ou deux fois par an, et les chats d’extérieur tous les trois mois. Les chatons sont particulièrement vulnérables aux vers, car ils peuvent être transmis directement de la mère par le placenta ou le lait. En étant proactif en matière de vermifugation, vous pouvez aider votre chat à rester en bonne santé et à ne pas attraper de vers.

Les remèdes à base de plantes

Les remèdes à base de plantes sont un moyen naturel pour aider votre chat à se vermifuger sans avoir à recourir à des médicaments ou à d’autres traitements. Des plantes comme le chardon marie, la racine de pissenlit et la racine de bardane sont connues pour leurs propriétés purificatrices et peuvent être utilisées pour désintoxiquer l’organisme naturellement. Il suffit de mélanger quelques gouttes de chaque plante dans de l’eau filtrée ou de la nourriture humide et de donner ce mélange à votre chat une fois par jour pour obtenir de meilleurs résultats.

Hydratation

Veillez à ce que votre chat ait accès à de grandes quantités d’eau fraîche tout au long de la journée afin de favoriser l’élimination des toxines du corps. La déshydratation peut entraîner la constipation, ce qui n’est pas idéal pour favoriser l’élimination des boules de poils de l’organisme. Veillez donc à surveiller la quantité d’eau que votre animal boit chaque jour !

Reconnaitre une boule de poils régurgitée par le chat

Boule de poils vomie
Exemple de boule de poils régurgiée par un chat

Une boule de poils est une touffe de poils qui est formée par le chat puis régurgitée. Alors que les chats se toilettent constamment, ils ingèrent parfois trop de poils, qui peuvent former une boule de poils dans leur estomac. Lorsqu’une boule de poils devient trop grosse pour être évacuée par le système digestif, elle est vomie. Les boules de poils peuvent varier en taille et en forme, mais elles sont généralement longilignes. Elles sont souvent recouvertes de salive et peuvent être mouchetées de nourriture. Si les boules de poils ne sont généralement pas dangereuses, elles peuvent provoquer des vomissements, des diarrhées et des occlusions intestinales si elles ne sont pas éliminées du système digestif.

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *