Comprendre les postures de son chien

Le chien adopte des postures particulières selon la situation dans laquelle il se trouve, ou selon la situation qu’il veut provoquer. Vous pouvez comparer les postures à un moyen de communication, chacune d’entre elles ayant une signification particulière. Il est donc essentiel pour un maître de connaître ces postures pour mieux comprendre son chien.

La posture normale, relaxée

Le chien est calme et détendu, sa posture est “normale”.

La posture de soumission

La plupart du temps, un chien dominé envoie toujours les mêmes signes de soumission.

Il adopte la tête basse, les oreilles légèrement couchées et la queue baissée. Avec ces messages corporels, il indique sa mise au retrait à son adversaire hiérarchique. Il peut lui arriver de se mettre à terre devant celui qu’il considère comme dominant. C’est pour cela qu’il est conseillé d’apprendre à son chien à se coucher.

La posture de domination

Les postures de domination, parallèlement à celles de soumission, ont un schéma inversé. Dans ces cas de figure, le chien est démonstratif et engageant.

La queue est portée haut, ses oreilles orientées vers l’avant et son regard est fixe. Si le chien s’approche et veut mettre la patte sur vous, ce n’est pas pour être sympathique, il assied ainsi son autorité sur vous. Ne le laissez donc pas faire.

La posture d’alerte

La posture d’alerte est semblable à la position d’arrêt d’un chien de chasse. Ses oreilles sont hautes et droites orientées vers l’endroit qui attire son attention. Sa queue est droite et relevée, voir parallèle au sol.

La posture anxieuse ou stressée

Un chien faisant preuve d’anxiété ou de stress adopte la tête basse, oreilles légèrement couchées et queue baissée. Il peut avoir la langue pendante ou au contraire ne pas arrêter de se lécher la truffe. On également peut remarquer chez certains chiens qu’ils n’arrêtent pas de se gratter.

La posture d’invitation au jeu

Ses pattes avant sont détendues et plaquées au sol, son postérieur est relevé et sa queue relâchée (souvent en mouvement). Certains chiens montrent un geste de pacification en mettant de légers coups de pattes à la personne qu’il invite à jouer.
Une autre méthode adoptée par le chien consiste à donner des coups de museau pour inviter à jouer.

La posture d’agressivité

La queue est raide et parallèle au sol. Parfois leurs poils sont redressés. Les oreilles sont droites et son torse est bombé. La gueule est souvent entrouverte.

La queue du chien : baromètre indicateur de son état émotionnel

En réalité, la queue du chien est un formidable baromètre indicateur de son état émotionnel.

Contrairement aux idées reçues, un chien qui remue la queue n’est pas forcément un chien heureux.

  • Si elle est placée haut, c’est signe de domination car il impose son autorité.
  • Si elle est en position basse et remue lentement, c’est signe de malêtre.
  • Par contre, si elle remue franchement c’est qu’il est affectueux.

Infographie des postures du chien

Infographie par Doggiedrawings.net
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *