Les couleurs et robes des furets

On a sélectionné une vaste gamme de colorations chez les furets. Aux Etats-Unis, il existe plus de 30 variétés de pelage officiellement reconnues.

Pour les décrire, on utilise deux termes : la couleur et le modèle, dont la combinaison donne le coloris de la fourrure :

  • Le premier se réfère à la couleur du poil de garde, du sous-poil, des yeux et du museau.
  • Le second indique la distribution de la couleur sur le pelage.

Il est compliqué de déterminer à quelle catégorie le furet appartient. Peu nombreuses, les couleurs de base des furets se contentent de nuances blanches, grises, noires, jaunes et brunes que l’on a parfois du mal à identifier.

La classification des pelages est complexe : vous trouverez ci-dessous la description des différents types de couleur et de modèles des variétés admises par l’American Ferret Association.

Pour savoir dans quelle catégorie ranger le pelage de votre furet, vous devez observer :

  • La couleur des poils de garde (les poils courts situés sous le poil de garde et ceux recouvrant l’abdomen),
  • La couleur des yeux,
  • La couleur du museau.

Les couleurs des furets

En fonction de ces quatre éléments, on distingue les couleurs suivantes :

Furet couleur albinos

furet albinos
Le véritable furet albinos se caractérise par une absence complète de pigments au niveau aussi bien des poils que de la peau et des yeux.

Il offre alors un poil de garde et un sous-poil de couleur blanche ou crème, un museau rose et des yeux rouge rubis. Les teintes jaunâtres ne sont pas très appréciées.

Furet noir

furet noir

Le furet noir a un poil de garde noir et un sous-poil blanc, avec parfois une légère teinte dorée.
Les yeux et le museau doivent être noirs ou presque, le museau tacheté de noir est considéré comme acceptable.

Furet couleur zibeline noire

furet zibeline

Le furet zibeline noir a un poil de garde qui est de couleur cendre foncée ou brun-noir et le sous-poil blanc à crème, à l’exclusion du jaune.
Les yeux doivent être marron foncé ou presque noirs, et le museau de préférence cendre, brun

Furet couleur zibeline

Le furet couleur zibeline a un poil de garde brun foncé et un sous-poil préférablement blanc à crème, voire doré clair mais pas jaune.
Les yeux sont bruns ou presque noirs et le museau idéalement marron clair, tacheté brun ou à contour marron.

Furet couleur champagne

furet couleur champagne

Le furet couleur champagne a un poil de garde marron clair ou une teinte plus pâle que la couleur chocolat. Son sous-poil est blanc ou crème, à l’exclusion du jaune.
Les yeux sont bourgogne (clair foncé) et le museau idéalement beige ou rose, ou bien rose bordé de beige ou de marron clair.

Furet couleur chocolat

furet couleur chocolat

Le furet couleur chocolat a un poil de garde marron chocolat clair et son sous-poil est blanc.
Les yeux sont clair ou foncé. Le museau est souvent couleur brique u beige rosé avec un contour marron clair.

Furet couleur cannelle

furet couleur cannelle

Le furet couleur cannelle a un poil de garde brun-roux et un sous-poil préférablement blond doré, mais le blanc est accepté.
Les yeux sont bourgogne et le museau idéalement de couleur brique ou beige rosé, avec le contour marron clair. Le rose est simplement toléré.

Furet couleur blanc aux yeux foncés

Le furet blanc aux yeux foncé a une fourrure blanche à crème. Il peut y avoir quelques poils de garde colorés dans un ensemble blanc à 90%, soit les poils colorés se dispersent dans la fourrure blanche, soit ils forment une bande centrale ou de petites tache.
Les yeux sont bourgogne et le museau rose.

Les modèles

Dès lors que vous avez déterminé la couleur de votre furet, il faut définir le modèle, à savoir la distribution des couleurs et leur intensité, pour identifier la variété de pelage.

Le modèle repose sur les caractéristiques suivantes :

Concentration de la couleur

Ce facteur correspond au pourcentage de poils de garde colorés par rapport aux poils de garde blancs, ainsi qu’à la différence de couleur entre les extrémités (pattes et queue) et le corps.

On parlera par exemple de modèle plein si tous les poils de garde sont colorés, et de modèle classique si la fourrure comporte un faible pourcentage de poils de garde blancs.

Type de masque

On distingue quatre sortes de masque également appelés coloration de face :

  • En forme de « T » renversé,
  • En forme de « V »,
  • Tacheté (composé d’une multitude de petites taches colorées sur fond blanc),
  • Plein (bande horizontale incluant les yeux).

Il existe généralement des pelages sans masque, comme l’albinos et le panda (la tête s’avère entièrement blanche).

Présence de marques blanches

Le modèle Panda se distingue par une tête, un coup et une gorge blancs.

Le modèle Blaze offre une bande blanche sur le front.

Quand les quatres membres possède des extrémités blanches, le furet est qualifié de mitts (terme signifiant « gants »), pour être conforme au standard, chacun des pieds doit être blanc, depuis le bout des orteils.

Les différents modèles

Le furet siamois

Le furet siamois a un net contraste entre la couleur du corps et celle des extrémités. Une ligne très foncée s’étire en outre tout le long de l’abdomen. Un masque en V léger orne la face du furet noir, zibeline noire, zibeline, cannelle et chocolat. Le masque en T complet est exclu.

Les furets couleur champagne on soit un masque en V, soit pas de masque du tout. Le museau est rose ou beige.

Le furet Rouan

Le furet rouan consiste en un mélange de poils de différente couleur. Les poils de garde sont à 50-60% colorés (peu importe la couleur), et à 40-50% blancs.

Chez le rouan noir, par exemple, le mélange de poils de garde noirs et blancs crée un aspect gris appelé « argenté ».

Le furet Plein

Les poils de garde sont à 100% colorés, et il ne doit pas y avoir le moindre poil de garde blanc sur le corps et les extrémités.

Le furet revêt donc une teinte uniforme (pleine) sur l’ensemble de son corps. Le masque est soit plein, soit en T.

Le furet Classique

90 à 100% de ses poils de garde sont colorés et les autres sont blancs, mais la couleur ne s’avère pas aussi concentrée que chez les furets pleins.

Le corps parait plus clair et les points se démarquent en étant légèrement plus foncées. Le masque est plein ou en T.

Les standards des pelages à marques blanches

Les furets Mitts : les extrémités des membres antérieurs et postérieurs sont entièrement blancs, du bout des orteils jusqu’au haut des pieds.

Il ne s’agit pas d’un modèle en soi, mais d’une caractéristique supplémentaire classique zibeline avec le bout des pattes blanc sera par exemple qualifié de « classique zibeline mitts ».

Le furet panda ayant en revanche toujours les pieds blancs, le terme mitts ne figure pas dans sa description.

Le masque et autres marques doivent être conformes au standard de la couleur à l’exception du panda, qui ne possède pas de masque.

On peut aussi relever la présence de taches blanches sous la gorge, aux genoux et sur le bout de la queue. Les yeux revêtent en général toutes les nuances du bourgogne.

Le modèle Blaze

Une longue bande blanche prend naissance dans la région du front, passe entre les deux oreilles et se termine au bas du cou, de préférence entre les deux épaules.

Le masque dépend de la variété de fourrure. De petits anneaux colorés autour des yeux et de petits masques sont acceptables, mais pas les masques pleins.

Il peut y avoir des taches blanches sur les genoux et au bout de la queue, de même que sous la gorge. On admet également un ventre blanc ou tacheté, ainsi que le modèle rouan. Les yeux revêtent diverses nuances, du rubis au brun. Le museau est rosé. Les membres antérieurs et postérieurs ont les doigts blancs.

Le modèle Panda

La tête est presque entièrement blanche. Des poils de garde formant des anneaux autour des yeux sont acceptés. On admet aussi d’éventuelles marques blanches aux genoux et sur le bout de la queue. Les yeux revêtent toutes les nuances du bourgogne et le museau est rose. Les quatre pieds sont obligatoirement blancs (« mitts »).

Pour conclure sur les couleurs des furets

Ne vous inquiétez pas si votre furet ne réunit pas les conditions requises pour rentrer dans les standards de race. Les furets commercialisés en France sont généralement du type zibeline ou albinos, et les furets sélectionnés spécialement pour satisfaire aux impératifs des standards demeurent rares.

Le poil de garde met un certain temps à prendre sa couleur définitive, de sorte qu’il s’avère impossible de prédire sans se tromper quelle sera la future coloration d’un jeune furet.

On a également du mal à déterminer la couleur exacte du furet pendant la mue puisqu’il perd alors beaucoup de poils de garde.

Photos : polfromlyc/flickr – Philip Bird/flickr – Raf nK/flickr – Barbara Carlson/flickr – Barbara Carlson/flickr – Kathy/flickr
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !