Isoler la niche de son chien : 7 conseils pour y parvenir

Certaines races de chiens sont habituées à coucher à l’extérieur comme les chiens nordiques (Husky, Samoyède, Malamute…). Pour d’autres supportant moins bien la saison hivernale, on peut se demander comment les protéger du froid et isoler leur niche pour leur offrir un maximum de confort.

Toutes les niches modernes n’étant pas forcément isolées, voici nos conseils pour isoler celle de votre animal.

  • Isoler le sol
  • Isoler les parois
  • Isoler le toit
  • Isoler l’entrée
  • Des matières naturelles isolantes
  • Un chauffage additionnel

L’isolation de la niche par le sol

Pour éviter que le froid envahisse la niche, il est important de commencer par une bonne isolation du sol :

  • Surélevez la niche à 20cm du sol (petits pilotis / tasseaux de bois).
  • Choisissez un plancher en bois.
  • Disposez des plaques de polystyèrene (4cm d’épaisseur minimum).
  • Rajoutez une couche de bois aggloméré d’environ 2cm ou de panneaux contre plaqué marine.
  • Option : rajouter de la paille.
  • Option : utiliser un plateau chauffant.

Vous pouvez réaliser ces modifications sur le plancher de la niche, qu’elle soit déjà en place ou non. Il vous suffit de réaliser les coupes aux bonnes dimensions pour modifier la structure de base.

Si vous avez entrepris de construire sa niche, il suffit de mesurer la surface au sol lorsque le chien est couché de tout son long et de rajouter une trentaine de cm sur chaque côté pour avoir une surface convenable.

Le plateau chauffant

Il existe des plateaux chauffants à intégrer dans la niche directement. Ils permettent de maintenir une température située entre 20 et 40°C.

Ces plateaux sont étanches et disponibles en plusieurs dimensions. Ils se branchent directement sur une prise électrique.

Plateau chauffant pour animaux

Plateau chauffant pour animaux

128€

Ajouter de la paille sur le sol

Vous pouvez également disposer sur ce plancher une petite quantité de paille. Elle est isolante et votre chien pourra se réchauffer en se blottissant dessus.

Isoler les côtés de la niche

isolation des parroies de la niche

Il s’agit de prendre en sandwich les fondations de la niche avec une couche d’isolation comme du polystyrène (> à 5cm). C’est facile à réaliser et permet une meilleure isolation.

Isoler le toit de la niche

Panneau de goudron ondulé

L’idéal est d’opter pour un toit plat (ou toit terrasse) légèrement incliné et de le laisser dépasser de plusieurs centimètres pour protéger la niche de la pluie.

Les panneaux de goudrons ondulés sont un bon choix pour réaliser la toiture. Ils se fixent sur les fondations en bois à l’aide de vis et pointes pour plaques ondulées. On les utilise habituellement pour les petits abris du jardin, mais ils font aussi bien l’affaire pour une niche.

Vous pouvez rajouter un revêtement étanche (il s’applique à l’aide d’un pinceau) spécial couverture afin de la rendre complètement imperméable.

Il existe aussi des bardeaux bitumés qui ont les mêmes propriétés que les panneaux de goudrons ondulés.

Isoler l’entrée de la niche

La niche doit obligatoirement avoir une « porte » pour que le chien puisse y entrer et y sortir facilement.

La solution la plus simple est de créer un rideau souple en PVC afin que l’animal puisse circuler. Il n’a qu’à pousser avec sa tête pour y entrer ou y sortir.

Il n’est pas possible d’isoler complètement l’entrée de la niche. Pour les plus courageux, vous pouvez toujours envisager de créer une porte isolée et d’éduquer votre chien à l’ouvrir et à la refermer !

Choisir une niche composée de matières naturellement isolantes

Un abri extérieur pour chien doit être robuste et solide pour affronter les changements climatiques. Mais il est aussi important de choisir une niche construite à partir de matériaux naturellement isolants et robustes.

Abri pour animaux du Jardin de Catherine

Le bois

Le bois est très souvent utilisé comme matériau principal des niches car il offre une bonne isolation naturelle.

De plus, vous pouvez vous en procurer facilement pour construire vous-même sa niche, contrairement au PVC ou à la résine.

L’inconvénient est qu’il est sensible à l’eau et à l’humidité. Il convient alors de le protéger par une protection type lasure.
Comme nous l’avons vu ci-dessus, laissez le toit dépasser de plusieurs centimètres de chaque côté.

Le PVC

Le PVC offre une isolation moindre au froid que le bois. Il est important de choisir une niche en PVC de bonne facture et étanche.
Vous pouvez parfaire son isolation en la modifiant vous-même grâce aux conseils ci-dessus.

Il existe également des niches en PVC qui imitent la couleur du bois. Elles se fondent alors plus facilement dans un jardin.

Un chauffage additionnel pour la niche

Un chauffage d’appoint électrique est une solution alternative envisageable pour offrir une température constante dans la niche de votre chien. Souvent constitué de céramique et raccordé à un thermostat, ce chauffage généralement économique.

Il est constitué d’une lampe noire ne diffusant aucune lumière.

Chauffage céramique

Chauffage céramique

Note : 3/5

114,60€
Photos : fresh_melted_paint, onduline, cadengenharia
Aucune discussion Écrire un commentaire
Écrire un avis ou un conseil
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuler