Mal de ventre chez le chien : Symptômes, causes, traitement — Autourdesanimaux

Mon chien a mal au ventre : que faire ?

Les chiens ont parfois mal au ventre et présentent dans ce cas certains signes qu’il est important de connaître : posture, manque d’apétit, vomissements, diarrhées, etc… Ces signes peuvent-être le simple signe d’un petit dérangement intestinal. Ils peuvent aussi être les symptômes d’un problème de santé plus important. Surveillez toujours l’état de santé de votre animal et emmenez-le chez un vétérinaire en cas de doute.

Signes et symptômes de maux de ventre chez le chien

Il n’est pas toujours facile de reconnaître un chien qui a mal au ventre. Les chiens souffrent souvent en silence et ne montrent pas forcément de signes. Il est donc important de les reconnaître pour diagnostiquer un mal de ventre chez le chien et agir rapidement. Voici les signes les plus répandus qui indiquent un malaise au niveau du ventre chez le chien :

  • Soupirs, adopte une respiration rapide.
  • Il a des difficulté pour se mettre debout sur ses 4 pattes.
  • Il ne trouve pas de position confortable pour se reposer.
  • Son ventre est gonflé.
  • Il manque d’appétit et ne veut plus manger.
  • Il présente de la fièvre (la température normale du chien se situe entre 38 et 39°C).
  • Il est fatigué, semble abatu.
  • Son estomac gargouille, il semble ballonné.
  • Il vomit.
  • Il reste couché avec les pattes arrières tendues.
  • Il a des flatulences, des diarrhées ou une constipation.
  • Il a des difficultés pour uriner.

Les causes du mal de ventre chez le chien

Les causes du mal de ventre chez le chien peuvent être variées et nombreuses. Elles sont à l’origine de deux causes : douleurs de l’appareil digestif ou de l’appareil uro-génital.

  • Intoxication alimentaire : il a avalé quelque chose qui peut contenir des substances toxiques (troubles hépatiques).
  • Ingestion d’un corps étranger : les avalent de multiples objets par mégarde (Obstruction intestinale).
  • Dilatation-torsion de l’estomac : son estomac est gonflé, le chien est agité, il bave et essaye de vomir sans y parvenir. Une torsion de l’estomac a souvent lieu après une sortie suivie d’un gros repas. C’est une urgence chirurgicale absolue.
  • Inflammation intestinale : elle peut être d’origine infectieuse, parasitaire ou alimentaire (souvent signe d’une indigestion comme la pancréatite aiguë).
  • Infection de la vessie ou des reins.
  • Tumeur abdominale localisée sur le foie, la rate, les intestins ou les reins.
  • Formation de calculs dans les reins
  • Pyomètre (chez la femelle uniquement) qui est une accumulation de pus dans l’utérus.

Que faire si un chien a mal au ventre

Si votre chien présente l’un des signes cités ci-dessus, il faut estimer si la situation est urgente ou non. Revenez en arrière quelques instants et replacez vous dans le contexte d’apparition des douleurs de votre chien :

Les douleurs au ventre de votre chien sont-elles apparues soudainement et brutalement ? Surveillez son état de santé au fil des heures qui suivent, et emmenez-le chez un vétérinaire pour un diagnostic plus poussé.

A quelle rapidité évolue sa douleur ? Il s’agit d’un indicateur fiable : si l’état de votre chien se dégrade de plus en plus vite, il y a urgence.

Le chien semble-t-il abattu ? Si votre chien n’a plus d’appétit et qu’il semble abattu, qu’il semble avoir une baisse plus générale, c’est le signe d’une pathologie à prendre au sérieux, emmenez votre animal chez le vétérinaire.

Des gênes légères et/ou passagères : votre chien est gêné au niveau du ventre : il gargouille, flatule, semble gêné ? Il arrive qu’un chien puisse avoir une gêne passagère au ventre sans qu’il soit nécessaire s’inquiéter.

Traiter un mal de ventre chez un chien

Dans un premier temps suivez bien sûr les traitements prescrits par votre vétérinaire si vous avez consulté.

Généralement, le vétérinaire examine votre chien en réalisant des palpations pour déterminer si la douleur vient réellement du ventre et non d’une douleur musculaire ou dorsale et prend la température de l’animal. Il examinera si le chien n’est pas déshydraté.

S’il s’agit de douleurs au niveau des intestins, un traitement antispasmodique (Scolpagines) pourra être mis en place. Sinon, des examens plus poussés comme une échographie, des prises de sang sont mis en place.

Dans un second temps, voici nos conseils pour soulager un mal de ventre chez votre chien.

Vérifier son alimentation

Évitez de lui donner des restes de table, ils ne sont pas adaptés et peu digestes pour les chiens. Vous pouvez opter pour une nouvelle alimentation si celle que vous lui donnez ne lui convient pas. Il est essentiel de respecter une transition entre l’ancienne alimentation et la nouvelle que vous lui proposez.

Lui donner de l’eau de riz

Faites cuire du riz et conservez l’eau après cuisson. Une fois l’eau filtrée, proposez-là refroidie à votre chien. L’eau de riz facilite la digestion. Il s’agit d’un remède naturel pour lutter contre les diarhées et stabiliser son transit intestinal.

Lui donner du riz

Proposez du riz à votre chien en petites portions (vous pouvez rajouter un peu de bouillon pour que ce soit plus appétant pour lui). Les glucides présents dans le riz lui apporteront de l’énergie et l’aideront à digérer, notamment grâce au sodium qu’il contiennent.

Le vermifuger

Vérifiez que votre chien est bien vermifugé (on vermifuge un chien tous les trois à six mois).

Lui donner de l’huile de paraffine

Disponible sous plusieurs formes (pâte, pilules), l’huile de paraffine permet de soulager les chiens constipés qui ont mal au ventre.

Notre sélection
Laxatone pour chiens et chats constipés

Laxatone pour chiens et chats constipés

16,36€
2 commentaires
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. notre chien benji a des vomissements il ne mange plus et le veterinaire a enlevé 1,5 litre de pu qui etais dans son ventre

  2. bonjour,

    je viens de perdre mon bouledogue français, âgé de 4 ans , d’une pancréatite aigue en 48H. Le premier soir, nous l’avons trouvé abattu au retour du travail, nous l’avons mené de suite chez le vétérinaire. Pas de fièvre, pas de vomissements… le vétérinaire a trouvé le ventre gonflé, et a pensé à une indigestion. Il a fait une radio, a fait une piqure de spasfon, et nous a donné des cachets spasfon pour trois jours. La nuit, le chien était agité, le matin il était encore abattu. Nous avons insisté le soir même, pour que le vétérinaire nous reçoive à nouveau, car l’assistante nous disait d’attendre que les cachets fassent effet, mais il était trop mal …. finalement il nous a reçus à 18H, après notre travail, et cette fois ci échographie, qui a révélé une pancréatite aigue. Il m’a dit que ce n’était pas une nouvelle . Mais je gardais confiance, car il l’a gardé, mis sous perfusion et morphine … Assurant de me donner des nouvelles le lendemain par téléphone. Gros choc, l’appel téléphonique du lendemain matin était pour m’annoncer son décès durant la nuit ! Nous étions concernés , car en apparence, tout allait bien deux jours avant, aucun signe avant coureur . … Je suis très mal à cause de ce décès soudain, de l’age du toutou… et je ne comprends pas la cause réellement. Avez vous eu déjà ce genre de cas? car je suis dans l’incompréhension totale… . Le vétérinaire aurait-il pu le sauver le premier soir, s’il avait déjà constaté la pancréatite ? car nous avons perdu 24H pour le coup et de la souffrance pour notre bouledogue … Merci de vos témoignages.