Adoption d’un chien: où adopter ? Ce que dit la loi

Adoption d’un chien: où adopter ? Ce que dit la loi

Il existe plusieurs endroits où trouver un chiot ou un chien adulte, mais ils ne sont pas tous recommandables. Il est préférable de sélectionner un établissement de confiance où vous pourrez trouver un animal en parfaite santé, doté d’un tempérament adapté à l’ensemble de votre famille. Trouver le chien idéal nécessite une recherche minutieuse, un processus qui peut prendre du temps. Il est tentant de succomber au charme du premier chien rencontré, mais il est important de ne pas se précipiter.

Où adopter un chien adulte ?

Les années que vous passerez ensemble méritent que vous fassiez preuve de patience, alors ne vous trompez pas dans votre choix. Si vous optez pour un chien adulte, il est préférable de sélectionner un refuge réputé qui évalue soigneusement les chiens proposés à l’adoption. Il est difficile d’évaluer le comportement d’un chien en se basant uniquement sur son comportement dans un refuge ou un chenil, car il peut se comporter différemment au sein de sa famille adoptive.

C’est pourquoi certains refuges canins placent temporairement leurs chiens dans des familles d’accueil qui testent leur comportement dans des situations réelles. Ces familles d’accueil peuvent ainsi vous donner une image assez précise de ce que vous pouvez en attendre au quotidien. En plus des refuges généralistes, il existe également des refuges spécialisés dans certaines races. N’hésitez pas à les contacter si vous avez déjà une race de chien spécifique en tête.

Méfiez-vous des éleveurs qui vendent des chiens adultes, surtout s’ils sont élevés en chenil, car ils ne sont généralement pas adaptés à la vie de famille. Évitez également d’acheter un chien adulte par le biais d’annonces de particuliers, car vous aurez très peu de temps pour faire connaissance avec l’animal. On peut vous pousser à prendre une décision immédiate et, malheureusement, on peut également vous mentir sur l’histoire du chien.

  • Faites le bon choix: un refuge sérieux évalue les chiens avant de les proposer à l’adoption. Vous aurez donc moins de mal à choisir le bon. Ne soyez pas tenté d’acheter le premier chiot qui vous plaît.
  • Prenez le temps de rechercher des éleveurs de chiens proches de chez vous.
  • Êtes-vous le bon maître ?: Soyez prêt(e) à ce que le refuge vous pose des questions concernant votre famille, votre lieu de résidence, votre emploi et votre style de vie, afin de déterminer si vous serez un bon propriétaire.
  • Faites connaissance: accordez-vous le temps de faire ample connaissance avant de prendre une décision finale. Vous pourriez découvrir des aspects de sa personnalité qui ne correspondent pas à vos attentes, ou bien vous pourriez être totalement convaincu(e) que c’est le chien qui vous convient parfaitement.
  • Affinités immédiates? les chiots bien socialisés se montrent curieux envers les étrangers et vont spontanément vers eux. Évitez ceux qui semblent nerveux, s’éloignent lorsque vous vous approchez ou préfèrent jouer plutôt que de vous rencontrer.

Où adopter un chiot ?

Il est difficile de dénicher un éleveur qui propose des chiots en excellente santé, parfaitement socialisés et dotés d’une nature admirable. Informez-vous sur la réputation de l’éleveur et, si vous n’êtes pas convaincu par les individus qu’il présente, faites marche arrière. N’hésitez pas à consulter les petites annonces de chiots sur des sites Internet spécialisés comme chiot-et-chaton.fr.

Assurez-vous que le chiot a été élevé en famille, aux côtés de l’éleveur, et non pas transféré uniquement pour votre visite. Soyez prudent envers les grands élevages produisant des chiots en série sans efforts de socialisation, surtout si leur priorité est de gagner des concours.

Efforcez-vous de trouver un éleveur canin qui propose des chiots LOF exempts des défauts propres à leur race, qui pratique un élevage familial dans des conditions optimales et qui socialise correctement ses chiots afin qu’ils deviennent des adultes équilibrés. Et pour effectuer votre choix, observez ceux qui se rapprochent naturellement de vous.

Les lieux à éviter pour l’adoption d’un chiot

Ne vous procurez jamais un chiot si vous êtes dans l’ignorance quant à ses conditions d’élevage et si vous ne pouvez pas rencontrer sa mère, ou s’il a été élevé dans un chenil, une dépendance, une étable ou une écurie. Évitez les des éleveurs qui vendent leurs chiens de manière clandestine en exigeant un paiement en espèces immédiat.

Les usines à chiots

N’optez jamais pour l’adoption de votre chiot au sein de ce que l’on appelle les « usines à chiots », ces établissements qui pratiquent sans aucune considération « l’élevage en batterie ». Les animaux y sont maintenus dans des conditions déplorables, soumis à une reproduction excessive jusqu’à l’épuisement, et leur état de santé est fréquemment désolant.

Les animaleries

Évitez également les animaleries où vous ne pourrez obtenir aucune information sur l’origine et l’histoire du chiot. Enfin, soyez méfiant envers les annonces publicitaires qui proposent un large choix de races à vendre, car elles sont souvent déposées par des marchands peu scrupuleux.

Ce que dit la loi sur la vente d’animaux de compagnie

La vente d’animaux de compagnie, en particulier de chiens, est soumise à des droits et des responsabilités afin de préserver la santé et le bien-être des animaux. Un éleveur est défini comme toute personne qui vend au moins un chien ou un chat issu d’une femelle reproductrice lui appartenant. Depuis le 1er janvier 2016, la réglementation a évolué pour les particuliers éleveurs. Ils doivent désormais obtenir un numéro SIREN dès la première vente d’un animal pour pouvoir le commercialiser.

(c) Photo Georgii A.Stock
0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut