Parasites internes du chien : Symptômes, Traitement et vermifuge - Santé du chien — Autour Des Animaux
Les parasites internes du chien : symptômes, traitement et prévention

Les parasites internes du chien : symptômes, traitement et prévention

Les promenades dans un environnement contaminé et parfois le contact entre chiens peuvent entraîner des infections par des vers gastro-intestinaux. Un danger incontournable : ces parasites internes peuvent nuire à la santé et au bien-être de votre chien. Diarrhée, fatigue, vomissements… Pour éviter ces symptômes, la vermifugation des chiens est indispensable. Pourquoi, quand et comment ? Découvrez nos conseils.

Comment les parasites internes contaminent-ils les chiens ?

Les endoparasites, également appelés parasites internes, sont de petits organismes (principalement des vers et des protozoaires) qui vivent dans le corps de l’animal (dans les intestins, le cœur, les poumons, etc.). Les chiens peuvent être contaminés dans tous les milieux qu’ils fréquentent :

  • En ville : surtout ténias et ascaris,
  • À la campagne : surtout ténias, ankylostomes et trichures,
  • Dans les chenils et collectivités : surtout anguillules, ascaris, ankylostomes, trichures, coccidies et giardia,
  • À la chasse : surtout ankylostomes et trichures.

Modes de contamination

Les modes de contamination du chien sont très variés et peuvent passer par l’ingestion de nourriture, de vers, de parasites… :

  • Par voie buccale : ingestion d’œufs, de larves ou de kystes souillant la nourriture (ascaris, trichures, coccidies, giardia…),
  • Ingestion de larves dans l’anus des chiots (ascaris),
  • Ingestion de puces hôtes du vers (ténias),
  • Ingestion de viscères (foie, poumon) ou de chair d’animaux domestiques (ténias, échinocoques),
  • Par le placenta (ascaris),
  • Par passage cutané (ankylostomes et anguillules).

Principaux parasites du tube digestif

LocalisationGroupe zoologiqueEspèces
OesophageSpiruresSpirocera
EstomacSpiruresSpirocera
EstomacAscarisFormes migratoires de Toxocara
Intestin grêleCestodesDipylidium, Taenia, Echinocuccus, Mesocestoides
Intestin grêleAnguillulesStronglyoides
Intestin grêleAnkylostomesAnkylostoma, Uncinaria
Intestin grêleCoccidiesIsospora, Sarcocystis
Intestin grêleFlagellésGiardia
Gros intestinTrichuresTrichuris

Symptômes d’un chien infestés par des parasites internes

Les symptômes d’un chien atteint de parasites internes sont dominés par des troubles digestifs qui peuvent évoluer sur deux modes. Le mode aigu en cas d’infestation massive sur un chien affaibli ou jeune, ou sur le mode chronique pour un adulte en bonne santé. En cas de doute, il est conseillé de contacter votre vétérinaire habituel ou de trouver le vétérinaire le plus proche de chez vous sur ce site.

Les symptômes sont dez la présence de parasites sont :

  • Vomissements,
  • Diarrhées parfois légèrement hémorragiques,
  • Prurit anal avec parfois le signe du traîneau (le chien se frotte les fesses, « assis » en marchant avec les antérieurs),
  • Baisse de l’état général,
  • Anémie,
  • Parfois obstruction intestinale.

Diagnostiquer un chien infesté de parasites internes

Pour détecter la présence de parasites internes tels que des vers chez un chien, deux examens sont disponibles :

  • Analyses de selles macroscopiques et microscopiques (recherches des œufs, des larves, etc.).
  • Endoscopie haute et basse.

Traitement contre les parasites internes du chien

Le vétérinaire dispose d’un véritable arsenal thérapeutique contre les vers et son choix s’orientera sur des vermifuges très ciblés (agissant spécifiquement sur un vers) ou sur des vermifuges plus polyvalents.

La vermifugation peut être faite par injection, par spot cutané (pipette) ou par voie buccale (comprimés, pâtes ou liquides). Les vermifuges ne font pas fuir les vers comme semblerait l’indiquer l’étymologie du mot (vermis, « vers », et fugere, « fuir ») mais les détruisent, ce sont des vermicides.

Vermifuger son chien pour éviter les parasites internes

Vermifuge en cachet pour chien

Qu’il vive en appartement ou à l’extérieur, votre chien est susceptible d’attraper des vers à tout moment de l’année par d’autres animaux (chiens, rongeurs, etc.), de la mère si elle n’est pas vermifugée, par des excréments ou des puces. Les vers sont des parasites qui vont proliférer dans son tube digestif, parfois son cœur ou ses poumons, et perturber sa santé. Certains s’accrocheront à ses intestins pour se nourrir, tandis que d’autres se nourriront de son sang. On distingue les vers ronds (nématodes), les vers plats (cestodes) et les protozoaires.

La prévention passe essentiellement par la vermifugation systématique de tous les chiens :

  • Chiot : une fois par mois jusqu’à 6 mois, puis une fois tous les 2 mois jusqu’à 1 an,
  • Chien adulte : une fois par trimestre,
  • Chienne gestante : une fois par mois de gestation et 5 jours avant la mise bas,
  • Chienne allaitante : 5 jours après la mise bas et une fois par mois de lactation.
0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *