Le Koala : mode de vie, comportement et alimentation

Les koalas sont originaires d’Australie mais on ne les trouve pas partout sur l’île. La population se concentre le long des côtes est et sud-est où le climat est plus humide, le sol plus fertile et les eucalyptus abondants. Découvrez le mode de vie du koala, ce qu’il mange et où il vit dans la faune sauvage.

Où vivent les koalas ?

Comme la nourriture est leur priorité, les koalas ont tendance à se regrouper dans des zones où leurs plantes favorites sont nombreuses. Ils aiment manger une poignée des quelque 700 différentes espèces d’eucalyptus qui poussent en Australie.

Les koalas, une espèce menacée

koalas australie

Les koalas ont prospéré en Australie pendant des milliers d’années, mais les côtes es et sud-est aux sols fertiles ont également attiré les hommes et aujourd’hui la compétition pour l’espace est intense… On estime que 80% de leur habitat a été détruit depuis que les Européens sont venus en Australie pour la première fois, soit parce qu’il a été morcelé pour faire de la place pour les habitations, soit parce qu’il a été perdu à cause de sécheresses ou de feux. En 1800, on comptait quelque 10 millions d’animaux, on estime aujourd’hui qu’il en reste moins de 100 000.

La perte d’habitat reste la plus grande menace et d’après la liste rouge de l’UICN, les koalas font partie des dix espèces les plus menacées par les effets du changement climatique. Comme les risques de sécheresse et d’incendies augmentent, leur futur pourrait devenir de plus en plus incertain.

Le koala et la ville

Nombreux sont les koalas vivant non loin des hommes : leur habitat est morcelé par les implantations humaines et ils n’ont pas peur de s’aventurer dans nos villes et villages. Ils peuvent rencontrer des problèmes avec les chiens et les voitures, mais s’ils ont faim, cette aventure en vaut la peine !

De quoi sont constitués les repas du Koala ?

Les koalas ont un régime alimentaire qui serait toxique pour la plupart des autres animaux. Pour nous, l’eucalyptus est dangereux. L’huile provoque une sensation de brûlure dans la bouche, puis des vomissements, des problèmes de coordination, des vertiges, des pertes d’équilibre ou encore des troubles du langage. Chez les enfants elle peut même entrainer des convulsions. Les koalas, en revanche, se nourrissent quotidiennement de feuilles d’eucalyptus et peuvent en consommer jusqu’à 500 grammes par jour.

Une alimentation très pauvre en nutriments

Ils sont exigeants quant aux feuilles d’Eucalyptus qu’ils mangent, préférant certaines espèces qui poussent sur certains types de sol. Leur estomac produit un excédent d’acide et leurs intestins se sont adaptés pour digérer les feuilles sans subir les effets secondaires.

L’inconvénient majeur de son régime alimentaire est le manque de nutriments. En effet, les feuilles ne contiennent que peu de calories et les koalas possèdent un métabolisme lent afin de compenser. Ils passent la majeure partie de leur temps assis ou à dormir, et leur système digestif agit lentement pour extraire le maximum de nutriments des feuilles.

koala qui mange une feuille d'eucalyptus

Le koala vit-il en groupe ou en solitaire ?

Les koalas peuvent sembler paresseux, mais lorsqu’ils ne sont pas en train de manger ou de dormir, ils se livrent à toutes sortes d’espiègleries.

Le mâle alpha

Être le patron est un combat de tous les instants. Les koalas sont en général solitaires, mais les mâles aiment prendre en charge des femelles proches. Les rivaux sont prévenus qu’il ne faut pas approcher par de forts beuglements et si cela ne marche pas, une bagarre peut régler les conflits.

Marquer son territoire

Le mâle dominant répand son odeur : il possède des glandes pectorales qui sécrètent une substance huileuse. Ils se frottent contre les arbres notamment pendant la saison des amours, pour attirer les femelles et avertir les autres mâles qu’ils ne doivent pas s’approcher.

Vagabon solitaire

Les jeunes koalas mâles se déplacent entre les groupes. Lorsqu’ils quittent leur mère, ils doivent trouver un nouvel endroit. Ils se déplacent alors en groupes établis dans l’espoir qu’un jour, se présente l’opportunité de créer leur propre foyer.

Le koala et sa mère

Les mères parlent doucement à leur petit : les femelles et leur progéniture restent ensemble pendant au moins un an, formant des liens étroits. Ils communiquent au moyen de clics, de murmures, de couinements et de ronflements. S’ils sont agacés, ils grognent doucement.

Koala avec son bébé

Le koala est-il paresseux ?

Les koalas sont lents et bougent peu : ils passent la majeure partie de leur journée à dormir (jusqu’à 20h par jour) et à manger. Mais ils ne sont pas paresseux pour autant : même avec un régime alimentaire constitué de feuilles, ils peuvent parcourir plus de 100m par jour. Ils peuvent marcher au sol et traverser de vastes zones pour atteindre de nouveaux arbres.

Ce sont des animaux solitaires mais qui ne vivent pas loin de leurs congénères. Ils possèdent ainsi des territoires qui peuvent déborder sur ceux d’autres congénères. Ils ne partagent pas la nourriture, ils ne visitent que les arbres qui se trouvent sur plusieurs territoires en même temps au moment de la saison des amours. Lorsque l’un d’entre eux viole cette règle, un conflit peut éclater.

koala qui dort sur une branche

Les koalas s’efforcent d’éviter les affrontements directs en utilisant leur voix pour dissuader leur agresseur potentiel : ils possèdent un aboiement puissant et enroué qui donne l’impression qu’ils sont plus grands qu’ils ne le sont en réalité. Se battre consomme une énergie précieuse, cependant, le combat est parfois inévitable. Un koala en colère va mordre, griffer et lutter dans les arbres ou au sol.

Anatomie du koala

Les koalas ont une apparence physiologique très particulière leur permettant de s’adapter à la vie arboricole. Ils possèdent des membres robustes, des pattes souples et des griffes recourbées pour s’agripper aux branches, et d’un système digestif développé qui leur permet de digérer les feuilles d’eucalyptus.

Les pattes du koala

Les griffes des koalas sont tranchantes et incurvées. Ils possèdent seulement deux pouces opposables sur chaque patte avant pour mieux saisir les branches. Leurs pattes arrières n’ont qu’un seul pouce.

Deux des doigts des pattes arrières semblent avoir fusionnés. Ces étranges doigts de pied sont utilisés pour la toilette.

Tête et crâne

Les mâles ont une tête plus large que les femelles et les deux sexes ont un crâne large par rapport à la taille de leur corps. Cela fournit un point d’ancrage à leurs énormes muscles de la mâchoire.

Les koalas ont un petit cerveau comparé à la taille de leurs corps, ce qui leur permet d’économiser leur énergie.

Oreilles

Les koalas ont une ouïe sensible, ils communiquent entre eux par de faibles beuglements, surtout pendant la saison des amours, et leur oreille moyenne est plus grande pour aider à transmettre les vibrations.

OEil et pupilles

La plupart des marsupiaux possèdent des pupilles horizontales, mais elles sont verticales chez les koalas. Leur vision n’est pas très bonne, et leur odorat et leur oui sont plus développés.

La poche

Tout comme les kangourous, les koalas élèvent leur nouveau-né (on les appelle aussi « joey ») dans une poche. Elle possède des muscles qui se rétractent pour empêcher le petit de tomber. Les joey mesurent à peine 2cm à la naissance.

Mâchoire

Les joues du koala cachent de puissants muscles de la mâchoire et des abajoues. Leur régime alimentaire nécessite une longue mastication, ce qui explique leurs mâchoires élargies et leurs dents à l’arrières très pointues.

Ce qu’il faut retenir sur le koala

  • Les koalas dorment 20 heures par jour.
  • Ils ne se côtoient pas, sauf au moment de la reproduction.
  • Les koalas les plus au sud de l’Australie ont une fourrure plus épaisse que ceux du nord.
  • Les koalas absorbent l’humidité dont ils ont besoin grâce à leur nourriture : ils boivent très rarement.
  • Les jeunes koalas restent auprès de leur mère pendant un an environ.
  • Les koalas mâles mordent, griffent et se battent pour affirmer leur dominance.
  • Les koalas utilisent leurs griffes acérées pour se dandiner dans les arbres.
  • Les koalas peuvent manger jusqu’à 500 grammes de feuilles par jour.
  • Les mâles menacent les rivaux en beuglant.
0 commentaires
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *