5 bonnes raisons d’affirmer que non, une poule ce n’est pas con !

2

On ne va pas y aller par 4 chemins, tu ne joueras pas aux échecs avec une poule, c’est sûr. Elle ne te suivra pas en laisse et n’ira pas non plus sagement au fond de ton jardin pour faire ses besoins.
Ouais, c’est certain, Bunty (la pondeuse dans Chicken Run pour les incultes) a ses limites. Par contre une revue de ses points forts s’impose, car notre poulette a tant d’atouts que tu vas vite en oublier ses quelques lacunes intellectuelles ! Voici 5 bonnes raisons pour sauver l’honneur des poules !

1) 200 oeufs par an… et quels oeufs !

Si tu n’as jamais dégusté de vrais oeufs, j’entends par vrais ceux d’une poule que tu élèves toi-même, celle que tu nourris sans antibiotiques et qui a de l’espace pour s’épanouir, alors tu loupes vraiment quelques chose !
Tu verras, cette précieuse production te fera changer d’avis sur les poules. Tu concéderas que certes, elles n’ont pas inventé le fil à couper le beurre, mais tu leur pardonneras !

2) 150kg de déchets recyclés chaque année !

Lorsque tes poules seront là, tu n’insisteras plus pour que les enfants finissent leur assiette. Tu espéreras même secrètement qu’ils en laissent « un peu » pour les poules. Quel plaisir de les voir se ruer sur les restes de table ! Tu t’amuseras même à préparer en famille les repas de tes poules. Si si, je t’assure. La fameuse pâtée des poules : du pain sec mouillé agrémenté de presque tout ce qui n’a pas été consommé. Un peu comme le pudding chez les anglais.
Lorsque tu arriveras dans ton poulailler, ce sera la fête assurée ! Au bout de quelques minutes, tout aura disparu : opération recyclage terminée ! Et là, tu commenceras à te dire « mais elles sont vraiment géniales ces poules… ».
Et quand un ami mal informé osera une remarque désobligeante sur Bunty, je suis sûr que tu lui voleras dans les plumes !

3) La poule, une alliée pour le jardinier !

Réflexe immédiat du fermier qui récolte ses premiers oeufs : pourquoi pas un potager maintenant ? Car rien n’est plus satisfaisant que de faire un festin avec la production du jardin. Sur ce point les poules sont un véritable déclencheur. Au fait sais-tu que leurs fientes constituent de l’engrais utile au jardin ? Riches en azote, phosphore, calcium et potassium, elles contiennent plein de nutriments pour les plantes de ton potager ! Ca te met l’eau à la bouche hein ?!
Rien à voir avec les déjections puantes de ton chat ou de ton chien, et potentiellement nocives pour tes belles plantes !
Pour l’instant, tu n’éprouves que de l’admiration pour tes poules…

4) Des expertes du jardinage !

Étendu sur ta chaise longue, tu pourrais passer de longs moments à observer tes poules. Ton jardin sera pour elles le théâtre quotidien d’une véritable chasse au trésor. Cet espace vert jusqu’ici peu investi semble être une mine d’or pour ces expertes en jardinage ! Elles y trouvent tous les compléments naturels indispensables à la confection de leurs bons oeufs, si bien que tu éprouves un authentique plaisir à leur ouvrir la porte tous les matins pour les voir s’élancer avec un enthousiasme toujours intact.
Voilà, tu es conquis. C’est officiel, tu es désormais un « Poule Addict » !

5) Et dire que tu pensais que les poules étaient bêtes !

Quelques mois ont passé depuis l’arrivée de tes poules. Au fil des échanges quotidiens, une complicité s’est créée et vous vous êtes mutuellement adoptés jusqu’à ce jour d’été où ton regard sur les poules a définitivement changé. C’était une belle journée ensoleillée : allongé dans ta chaise longue, tu contemplais la nature environnante. C’est alors qu’un gloussement familier t’extirpa de tes rêveries. Juste derrière toi, Arlette et Paulette s’étaient tranquillement installées à l’ombre. Elles auraient pu se mettre n’importe où dans le jardin, mais c’est ici, à tes côtés, qu’elles avaient choisi de se reposer. Tout simplement pare qu’elles s’y sentaient bien en sécurité. Tu as alors commencé une conversation à laquelle elles semblaient réceptives.
Quoi que puisse en dire un spécialiste du comportement animal, tu en as la preuve absolue : ce jour-là, tu n’as pas seulement parlé à une poule, mais tu as échangé avec elle ! Alors désormais, gare à celui qui osera te dire qu’une poule, c’est con !

Commentaires (2) Ecrire un commentaire
  1. très intéressant, j’adore le style et on apprend vraiment beaucoup

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *