Voyager en voiture avec mon chien

0

Le chien adore les moyens de transport et particulièrement la voiture. À peine la portière ouverte qu’il saute dans celle-ci, puisque c’est la promesse d’une promenade. La plupart des maîtres sont relativement inconscients quant aux risques encourus par le transport d’un chien en voiture.
C’est pourquoi je vous propose un petit tour d’horizon des précautions à prendre lorsque vous partez en voiture avec votre chien.

La sécurité du chien en voiture

Au moindre freinage un peu brusque, votre chien peut se transformer en projectile, se blesser ou blesser le conducteur ou un passager.
Il convient donc d’être prudent, d’utiliser une sangle courte qui vient s’attacher d’un côté au harnais du chien (évitez surtout le collier) et de l’autre dans l’attache prévue pour la ceinture de sécurité.

J’ai acheté cette sangle pour attacher Tim (Mon Jack Russel Terrier) lorsque je n’utilise pas la cage de transport. Elle ne coûte rien et me dépanne régulièrement. Je la laisse tout le temps de la boîte à gants de la voiture (j’y laisse également une laisse et un collier étrangleur au cas où je trouverai un animal perdu en route).

Sangle de sécurité pour chien en voiture – Amazon.fr – 1,56€
sangle chien voiture

Tout mouvement trop ample est ainsi maîtrisé, vous ne risquez pas de voir votre chien décider de prendre place sur vos genoux alors que vous conduisez, et il ne bondira pas hors de la voiture dès que la portière sera ouverte. La photo ci-dessus montre l’exemple d’un chien en voiture, pas attaché, représentant un danger pour ses passagers mais aussi pour lui-même. En plus, un chien sortant la tête de la vitre de votre voiture peut lui provoquer une conjonctivite.

Même pour les chiens transportés à l’arrière du véhicule derrière une grille, ce dispositif est utile parce qu’il protège l’animal. Cela pourrait paraître un peu excessif quand il s’agit d’un très petit chien, mais je vous laisse le soin d’imaginer ce qui peut arriver à un chien de poche soudainement écrasé entre le tableau de bord et sa gentille maîtresse qui le tenait sur ses genoux. La place du chien est à l’arrière et attaché. Si vous l’habituez d’emblée à cette situation, il ne s’en plaindra pas.

Effectuer un long trajet en voiture avec son chien

Si vous envisagez un trajet un peu plus long que d’habitude (voyage en vacances, déplacement en famille, etc…), prévoyez de l’eau plate en bouteille et une gamelle souple ainsi que du papier essuie-tout et des sacs en plastique.

Certains chiens souffrent du mal des transports, ce qui se traduit par des nausées, des vomissements, des malaises divers… consultez votre vétérinaire pour connaître les produits préventifs et les remèdes. Si le trajet se déroule dans une atmosphère chaude, prévoyez un brumisateur à main qui vous permettra de rafraîchir facilement votre chien.

Ne pas laisser son chien seul dans la voiture

Ne laissez jamais un chien seul dans un véhicule, non seulement il pourrait se sentir abandonné et se livrer à des activités anti-stress (le rongement des sièges est un classique du genre) mais il pourrait se trouver en danger si la chaleur venait à augmenter.

L’habitacle d’une voiture peut monter en quelques dizaines de minutes à plus de cinquante degrés en été, ne croyez pas qu’une vitre entrebâillée suffise à prévenir cet effet ni à assurer la ventilation.

N’oubliez pas que le soleil tourne et que votre véhicule risque de ne pas rester à l’ombre. Enfin, ne laissez pas votre chien passer la tête par la fenêtre de la voiture en cours de voyage, c’est le moyen le plus sûr pour lui causer une otite et des problèmes oculaires.

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *