6 animaux qui peuvent marcher sur l’eau !

6 animaux qui peuvent marcher sur l’eau !

Aussi miraculeux que cela puisse paraître, 1200 espèces animales peuvent marcher sur l’eau. Tout n’est en définitive qu’une question de physique ! Pour échapper à un prédateur, pour chasser une proie ou tout simplement se déplacer, ces espèces utilisent l’eau comme élément indispensable pour leur survie !

Le lézard Jésus-Christ, de l’espèce basilic

Lézard jesus christ
Photo: jasonlward

Loin de passer sa vie sur l’eau, le lézard Jésus-Christ utilise cette capacité pour échapper aux prédateurs. En conservant sa vitesse et en frappant l’eau de ses pattes, il crée des poches d’air qui le maintiennent en l’air. Les franges de ses orteils arrière se déroulent dans l’eau et lui offrent un meilleur appui.

Les araignées

araignée qui marche sur l'eau
Photo: masayatartarus

Les petits arachnides tels que les araignées loups utilisent la tension à la surface de l’eau pour courir dessus. Mais les molécules présentes sur leurs pattes collent à celles présentent sur la surface de l’eau et la font couler. Cependant, si l’araignée brise la surface de l’eau, elle pourra se déplacer juste sous la surface pour regagner la rive.

Les gerridés

gerridés
Photo: karenwwlax

La partie inférieure de la patte des insectes se nomme le tarse. Chez les geridés, ils sont couverts de poils hydrofuges, facilitant la traversée de plans d’eau. Ces insectes carnivores se nourrissent de larves et d’insectes bloqués dans l’eau.

Les grèbes

grèbe sur l'eau
Photo: Armando Caldas

La parade nuptiale de ces oiseaux comprend une danse synchronisée, culminant par la « cérémonie de la course ». Les oiseaux fusent sur la surface de l’eau côte à côte sur plusieurs mètres. Les jambes sont en arrière de leur corps, ce qui rend la marche sur terre difficile mais qui leur permet de traverser gracieusement des plans d’eau.

Le jacana noir

jacana noir sur l'eau
Photo : dkeats

Le jacana se maintient sur l’eau grâce à ses très longues pattes surmontées de doigts qui répartissent son poids. Les forces de tension superficielle sont trop faibles pour soutenir son poids et il utilise les nénuphars pour rester à flot, voletant d’une feuille à l’autre à grandes enjambées.

Les escargots

escargot sur leau

Pour un escargot, coller sur l’eau est un jeu d’enfant ! La vraie difficulté est de se propulser à la surface en l’absence de traction. Il crée donc de petites ondulations sur l’eau qui impriment une traction descendante quand l’eau se calme. L’escargot peut alors agripper le bord d’une ondulation pour avancer.

Comment les animaux font-ils pour marcher sur l’eau ?

Des animaux tels que les stridents d’eau, les basilics et les lézards de Jésus ont la capacité de marcher apparemment sur l’eau. Chaque espèce s’est adaptée de différentes manières qui lui permettent d’utiliser la tension de surface pour rester solidement au sommet d’une masse de liquide. Les stridents d’eau, par exemple, ont de longues pattes finement poilues qui leur permettent de tirer parti des petites quantités d’attraction entre les molécules d’eau, appelées adhérence. Les basilics utilisent leurs orteils frangés pour former des poches d’air à la base de leurs pieds : cela leur permet de rebondir sur la surface en utilisant des matériaux hydrophobes. Enfin, les lézards Jésus sont capables de se déplacer rapidement grâce à une queue en forme de rame qui leur permet de se propulser et de déplacer leur corps, ce qui les aide à rester à flot. Tous ces animaux ont développé des capacités uniques qui leur permettent de marcher sur l’eau : cela nous montre à quel point la nature continue de nous étonner chaque jour !

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *