Apprendre le rappel à son chien

C’est le rêve de tous les maîtres : éduquer son chien pour le voir revenir sans hésitation au premier rappel.

Comme le dit si bien un éleveur : « c’est au chien de surveiller son maître et non au maître de surveiller son chien ».

Si vous maîtrisez le rappel, votre chien gardera toujours un oeil sur vous, pour ne pas vous perdre. Vous êtes son repère, son maître, et il ne veut en aucun cas vous déplaire.

Apprendre le rappel à un chien

Premièrement, veillez à ce que votre chien soit attentif car s’il est distrait ou occupé, vous avez peu de chance (dans un premier temps du moins) de le faire revenir à vous. Si vous insistez dans ces conditions, vous risquez de rapidement perdre patience et de vous énerver, votre chien aura alors encore moins envie de revenir vers vous.

Prenez d’abord le temps de lui apprendre à revenir vers vous dans un contexte calme, faites le s’asseoir et rester, reculez de quelques pas, puis faites le venir en l’appelant par son nom.

Encore une fois, utiliser le mot « viens » ou autre mot simple, permettra de lui faire associer l’action à l’ordre. Votre position aussi sera très importante lors du rappel. Si votre chien hésite, penchez vous en avant ou accroupissez vous, cela lui rappellera la position que vous prenez pour les câlins et l’incitera à venir vers vous, n’oubliez pas alors de le féliciter et de lui donner sa récompense.

Compliquer l’exercice de rappel

Par la suite vous pouvez renforcer cet exercice dans un contexte plus difficile. Par exemple, quand votre chien est occupé à jouer avec d’autres chiens, essayez (une fois le rappel parfaitement maîtrisé) de le faire revenir vers vous, félicitez-le, puis rendez-le à ses camarades afin de ne pas le priver de son moment de détente.

Avec un bon entraînement, le rappel peu être très utile au quotidien pour éviter la confrontation avec un autre chien, l’empêcher d’aller vers des enfants apeurés ou lui éviter un danger potentiel.

Notez aussi que pour que le rappel soit optimal, il est important de prendre l’habitude de ne pas prononcer son nom lorsque vous le grondez, sinon il risquerait de l’assimiler à une punition et il vous sera bien difficile alors de le faire revenir vers vous en l’appelant.

Photo: Huub & Lorette Keulers
Autour des animaux
Par Charles
Rédacteur animalier
Article mis à jour le 20 Oct 2018
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !