Mon chien a peur de tout : que faire ?

La peur est une réaction primordiale dans la Nature pour se soustraire aux dangers : elle permet d’augmenter la vigilance et la capacité réactionnelle (au niveau physiologique entre autres : augmentation du rythme cardiaque, dilatation des pupilles…). Elle est donc très utile pour surveiller le danger, et se protéger si besoin.


Comprendre pourquoi son chien a peur

Quand la peur est normale, elle permet de s’adapter à la situation. Mais elle peut devenir un problème chez votre chien si :

  • La fréquence est trop élevée,
  • Elle apparaît face à un stimulus qui n’est pas un réel danger,
  • La réaction est disproportionnée par rapport à la cause de la peur,
  • Les conséquences posent problème : fugue, panique, destruction…

Malheureusement, le chien peut parfois généraliser un stimulus qui lui fait peur à d’autres stimuli (stimuli qui ressemblent, qui sont présents dans les mêmes situations…).

Il peut également anticiper le stimulus, en l’ayant associé à d’autres éléments de l’environnement.

Certains chiens peuvent apprendre l’efficacité de la morsure pour éloigner leur peur et l’utiliser systématiquement : il faut dans ce cas leur réapprendre à s’éloigner plutôt qu’à agresser.

3 expressions chez le chien exprimant la peur

  • Le chien s’éloigne du stimulus qui lui fait peur (jusqu’à fuir le lieu),
  • Le chien s’immobilise (pour observer et / ou essayer de passer inaperçu),
  • Le chien se défend s’il évalue le stimulus trop dangereux et s’il ne peut pas s’éloigner (s’il est acculé par exemple). Attention, les morsures par peur son parmi les plus graves.

Il ne faut pas retenir avec une friandise un chien qui a peur : il restera malgré lui et risque de ne pas contrôler sa réaction s’il se sent en danger.

Le chien qui a peur présente des signes comportementaux :postures, mimiques faciales, vocalisations… et physiologiques particulières, qu’il est important de connaître : oreilles plaquées en arrière, queue entre les pattes sous le ventre.

Les signaux d’apaisement peuvent également indiquer que le chien est mal à l’aise.

Les origines de la peur du chien

Les origines d’une peur éprouvée par un chien peuvent être multifactorielles :

  • Origine génétique,
  • Origine maternelle (comportement de la mère),
  • Origine liée à un défaut d’adaptation (sociabilisation ou stimulations),
  • Origine liée à l’éducation, qui peut être dans certains cas un traumatisme unique.

Il existe différents moyens simples pour éviter à son chien d’avoir peur :

  • Éviter d’encourager inconsciemment son chien à avoir peur.
  • Faire perdre l’habitude au chien d’avoir peur dans certaines circonstances.
  • Lui apprendre à réagir avec une réaction correcte. Ne pas oublier de le féliciter.

Conseils pour éviter d’aggraver la peur chez son chien

Les maîtres commettent souvent des erreurs qui ne font que renforcer la peur de leur chien. Voici quelques cas qu’il faut absolument éviter de reproduire :

  • Ne pas être tendu, ne pas le rassurer,
  • Ne pas forcer le contact pendant qu’il a peur,
  • Eviter toute expérience négative avec ce qui lui fait peur, ce qui le conforterait dans sa réaction (par exemple, l’approche brutale d’une personne dont il a peur),
  • Ne jamais mettre de négatif quand le chien a peur : être énervé, apprendre un ordre contraignant pour maîtriser le chien, réprimander, punir… On peut par contre lui dire brièvement et fermement que l’on n’est pas d’accord avec sa réaction (s’il aboie par exemple).

Conseils pour apprendre à son chien à ne plus avoir peur

Tourner le dos à ce qui fait peur au chien pour lui montrer qu’il n’y a pas de danger.

Ne pas le laisser se faire embêter quand il se réfugie près de vous (à cause d’un autre chien par exemple), sinon il risquera de chercher un autre refuge.

Utilisez des chiens modèles qui montreront le bon exemple à votre chien.

Les chiens qui ont peur de l’orage

Le cas de l’orage est très compliqué parce que plusieurs stimuli peuvent faire peur à votre chien : tonnerre, éclairs, assombrissement du ciel, pression atmosphérique, ionisation de l’air…

Il est possible de travailler différents stimuli qui sont reproductibles (mais certains sont impossible à reproduire comme la pression atmosphérique.).

Il arrive que le chien n’ait pas peur que d’un stimulus au début mais il associe les autres stimuli pendant les orages suivants et finit par avoir peur de plusieurs stimuli de l’orage. Plus on attend, plus c’est difficile de traiter.

Le chien peut avoir peur de l’orage de façon « innée », l’acquérir par imitation avec un autre chien qui a peur (dont la mère), ou bien parce qu’il a associé l’orage à quelque chose de traumatisant, à l’attitude de certains maîtres qui eux-mêmes ne sont pas rassurés par cette météo…

Conseils pour que son chien n’ait plus peur de l’orage

Il faut désensibiliser votre chien au bruit du tonnerre : vous trouverez sur Youtube par exemple, des vidéos ou sons de tonnerre.

Son de tonnerre et orages pour éduquer son chien

Il faut le diffuser dans votre environnement et augmenter progressivement le son. Cela doit être suffisamment progressif pour que le chien n’ait jamais peur.

Il peut être intéressant de voir comment votre chien se comporte avec un orage diffusé par vos enceintes. S’il a peur, cela peut permettre de travailler plus facilement dans un premier temps au moins.

Vous pouvez aussi occuper votre chien avec une activité qu’il adore, mais comme il est impossible de commencer avant l’orage, essayez de commencer cette activité au tout début de l’orage et à un moment où il n’y a pas d’éclairs ni de tonnerre.

Photo: cindystarblog
Autour des animaux
Par Charles
Rédacteur animalier
Article mis à jour le 21 Oct 2018
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !