Mon chien se gratte : explications et conseils

Les démangeaisons liées à une affection cutanée ou générale (on parle aussi de prurit) peuvent être de plusieurs origines : parasites externes, allergies, infections cutanées, troubles du comportement. Découvrez pourquoi votre chien se démange et comment le soigner.

chien se gratte

Mon chien se gratte : faut-il m’inquiéter ?

Le chien peut se gratter de manière temporaire, sans que ce soit répétitif sur une ou plusieurs zones de son corps. Il n’est alors pas nécessaire de s’inquiéter, ces grattages sont normaux.

Cependant, si votre chien se gratte une partie précise de son corps en insistant sur cette zone de manière répétée, alors c’est peut-être le signe d’un problème de santé qu’il convient d’explorer.

Le chien peut présenter d’autres signes en plus des grattages dûs aux démangeaisons. Il peut par exemple se mordiller, se lécher, se rouler ou se secouer. Ces signes montrent que le chien est gêné et il convient de savoir les reconnaître.

Les démangeaisons et grattages intempestifs du chien peuvent lui causer des rougeurs sur la peau, des tâches, excoriations, croûtes ou squames.

Parfois, on observe un épaississement de la peau à cause du prurit. Il s’agit d’une conséquence fréquente de maladies de la peau comme l’eczéma. Le chien peut aussi perdre ses poils sur la zone qui le démange.

En se grattant, le chien crée des lésions qui renforcent ses démangeaisons. Il entretient le prurit et il devient difficile pour lui d’arrêter les grattages.

Si votre chien se gratte souvent et depuis longtemps, il est nécessaire de connaître la cause des grattages et de suivre un traitement adapté.

Les causes des démangeaisons chez le chien

Les origines des grattages répétitifs chez le chien peuvent être de plusieurs origines: parasites externes, infections cutanées, allergies, troubles du comportement, et bien d’autres.

Certaines causes peuvent être traitées rapidement et facilement comme les parasites ou les pododermatites tandis que d’autres causes comme une maladie de la peau peuvent nécessiter un traitement plus long.

Parasites externes

Les parasites externes provoquent la plupart du temps une infection de la peau et occasionnent des démangeaisons répétitives chez le chien. Voici les principaux parasites externes responsables de prurit :

Les puces

Les puces se nourrissent principalement du sang du chien. C’est un insecte parasitaire considéré comme nuisible pouvant être porteur du ténia et causant des allergies et démangeaisons chien le chien.

Les aoûtats

Les aoûtats sont des larves d’acariens qui contaminent le sang du chien et lui provoquent des démangeaisons importantes. Il est de couleur rouge et son corps est recouvert de poils courts, difficile à repérer dans son pelage.

L’infestation a lieu entre juillet et septembre au cours des promenades en herbes hautes ou au jardin lorsque l’herbe est conséquente.

Les poux

Les poux, parasites repérables facilement dans le pelage du chien, adhèrent a ses poils et déclenchent des grattages intempestifs. Ils se transmettent par contact direct et/ou indirect par l’intermédiaire d’objets ou par un congénère déjà infecté.

Gale démodécique

La gale démodécique est causée par un acarien appelé dermodex canis. Une infestation des follicules pileux responsables de démangeaisons et de perte de poils.

Les cheylétielles

Les cheylétielles sont des parasites microscopiques provoquant des démangeaisons et lésions cutanés chez les animaux et les humains. Ils touchent principalement les jeunes chiens laissant apparaître sur l’ensemble de son corps des pellicules.

Les chiens atteints de cheylétiellose ont une forte envie de se gratter et provoquent des rougeurs / croûtes sur la peau.

Démangeaisons dues à des allergies

Certaines allergies provoquent des démangeaisons chez le chien comme l’allergie aux parasites, la dermatite atopique ou une allergie alimentaire.

L’allergie alimentaire

Le chien peut développer une allergie à certains aliments. Son système immunitaire déclenche une réaction anormale à la présence d’une substance, appelée allergène.

Les symptômes sont alors cutanés. Les démangeaisons et grattages apparaissent alors.

La dermatite topiques

L’atopie, une anomalie génétique de la barrière cutanée est à l’origine d’une hypersensibilité de la peau aux allergènes alimentaires (pollen, poussière, acariens, moisissure). Elles nécessitent un test allergène d’un vétérinaire. L’allergie n’est pas une maladie que l’on peut guérir, mais on peut soulager les symptômes avec des bains fréquents et avec des produits adaptés.

Allergie aux piqures de puces

Comme nous venons de le voir plus haut, les puces et autres parasites externes sont souvent à l’origine de grattages chez le chien.

L’allergie de contact

Une allergie de contact, provoquée par un produit d’entretien ou contenant des substances non naturelles (shampooing, collier anti-parasitaire, lessive utilisée pour laver son coussin, etc…) peut être à l’origine de lésions de grattages.

Démangeaisons dues à une infection fongique

De nombreux chiens souffrent de maladies de peau : ils se frottent et se grattent intensivement. Les infections fongiques peuvent en être la cause, parmi elles, on retient :

  • Une peau sèche présentant des squames de peaux mortes et un poil terne
  • Un régime incomplet déséquilibrant l’apport en nutriments
  • Un lavage trop fréquent du chien peut assécher sa peau et l’irriter, surtout si vous utilisez des produits non adaptés.
  • Dermatites à levures du genre Malassezia localisées généralement autour des oreilles, des pattes, des aisselles et autres plis. En cas d’infection fongique, elles se développement en environnement humide. Le chien se met à se gratter régulièrement sur ces zones. Un traitement local avec des produits antifongiques sont souvent prescrits.

Dans tous les cas de maladies de peau, référerez-vous à votre vétérinaire qui posera un diagnostic précis et recommandera un produit spécifique pour y remédier. Il sera en mesure de vous recommander la piste à suivre afin de soulager votre chien.

Démangeaisons dues à l’anxiété

La dermatose psychogène est associée à l’anxiété : en cas de stress, la peau présente des rougeurs et déclenche des démangeaisons et des frottements.

Le chien se met à se lécher ou se gratter de manière compulsive jusqu’à créer une lésion inflammatoire de la peau (on parle alors de dermatite).

D’autres démangeaisons chez le chien

Il existe d’autres causes déclenchant des grattages, démangeaisons et frottements chez les chiens comme :

  • La pyodermite, infection bactérienne de la peau suite à une infestation de parasites ou une allergie.
  • Une calcinose cutanée.
  • La présence d’une tumeur cutanée.
  • Une maladie auto-immune de la peau.
  • Une séborrhée.

grattages chien

Que faire si mon chien se gratte ?

La première chose à faire est de connaître la cause des démangeaisons chez votre chien, ce qui permettra de choisir un traitement adapté à son cas.

La première chose à faire est de traiter votre animal contre les puces. En effet, les puces sont difficilement visibles à l’oeil nu et il est conseillé en l’absence de toute autre cause de démangeaisons, de commencer par ce traitement.

Vérifiez que le traitement que vous choisissez est également efficace contre les aoûtats l’été. Il convient de traiter tout l’environnement du chien : coussins, canapés, fauteuils où il a l’habitude d’aller.

Il est difficile de déterminer soit-même les causes de grattages chez son chien, c’est pourquoi il est nécessaire de consulter votre vétérinaire.

Lorsque la cause est identifiée, un traitement adapté sera mis en place par votre vétérinaire. Il peut s’agir d’un traitement anti-parasitaire, d’une alimentation pour chien adaptée (régime alimentaire), d’un traitement antifongique…

En cas de démangeaisons dues au stress ou à l’anxiété, il est conseillé de suivre des thérapies comportementales proposées par des éducateurs et comportementalistes canins. Des médicaments anxiolytiques peuvent également être prescrits au chien.

Les démangeaisons chez le chien peuvent également être traitées naturellement, notamment grâce aux huiles essentielles ou à l’aromathérapie.

Aucune discussion Écrire un commentaire
Écrire un avis ou un conseil
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuler