Histoires de pieuvres géantes à travers le monde

Connaissez-vous la légende de la pieuvre géante qui entraîna avec elle un ferry à New York ? Une légende urbaine comme tant d’autres, mais qui vaut quand même la peine d’être racontée. On vous dit tout sur cette histoire, et on fait un tour d’horizon des pieuvres géantes les plus célèbres !

La pieuvre géante de New York

L’histoire se serait déroulée au matin du 22 novembre 1963. Le ferry dénommé Cornelius G.Kloff avait à son bord « quelque » 400 personnes qui devaient se rendre à leur travail. Les témoins oculaires s’entendent sur le fait que de grands tentacules ont émergé de l’eau, entraînant le ferry qui devait joindre le Whitehall Terminal dans le Lower Manhattan. Toujours d’après les témoins qui ont pu voir cette scène de loin, aucun passager n’a pu survivre à l’attaque de la pieuvre géante de New York. Les quelques débris retrouvés sur les lieux présentent d’étranges marques de ventouses.

En souvenir de cette histoire, qui fait carrément « froid dans le dos », un monument de bronze a été érigé à proximité de Battery Park, dans le sud de Manhattan. Les promeneurs pourront ainsi y voir un ferry de bronze tiré par une pieuvre aux longs tentacules. Avouez que cette histoire vous laisse perplexe et que vous êtes tentés d’y croire. Au risque de vous décevoir, cette légende a été inventée de toute pièce par un certain Joseph Reginella. Force est de constater que ce personnage avait un sens de l’humour décalé, pour inventer cette histoire de pieuvre géante !

pieuvres géantes

Le Kraken : une pieuvre géante mythique

Le Kraken n’a pas encore livré tous ses secrets. En effet, cette pieuvre géante qui aurait existé durant le Trias attise l’intérêt de la communauté des chercheurs. Ces derniers travaillent notamment sur les ossements fossiles d’ichtyosaures qui auraient été attaqués par un céphalopode géant : le kraken. Eh oui, on se croirait en plein dans le film « Les pirates des Caraïbes ».

Et si le Kraken fascine toujours autant, c’est parce que cette créature faisait plus de 30 mètres de long. Donc, pour en revenir aux fossiles d’ichtyosaures, les chercheurs du Berlin-Ichthyosaur State Park dans le Nevada affirment que ces reptiles auraient été broyés par la pieuvre géante. L’étude des fossiles démontre en effet que les reptiles ont le cou totalement broyé et que les ossements retrouvés sont tout simplement les restes de ce qu’a pu être le repas du Kraken.

Certes, cette théorie est plausible, mais elle a été mainte fois remise en cause, notamment par le Pr McMenamin. Ce dernier est formel sur le fait que les ichtyosaures sont des mollusques et en tant que tels, leur corps ne se fossilise pas. Pour l’heure, nous n’en savons pas plus sur cette histoire.

Le Poulpe géant de la Loire

Pour ceux qui raffolent des histoires décalées de pieuvres géantes, il y a également le mystère du poulpe géant qui aurait été aperçu dans la Loire. Les faits se seraient déroulés en 2017, lorsqu’un promeneur a capturé la photo d’un poulpe géant dans la Loire. Bien évidemment, l’histoire a vite fait le tour de la toile, ce qui a créé un gros buzz.

Pour le coup, il était tentant d’y croire, puisque les images montrent parfaitement des tentacules géants et le corps hors norme d’un octopode. Bien évidemment, à l’ère du digital, on n’est jamais à l’abri d’une blague ou tout simplement d’un coup de buzz. De nombreux internautes étaient tentés d’y croire, seulement, l’histoire du poulpe géant de la Loire n’était qu’une campagne de pub pour annoncer l’ouverture d’un restaurant : « L’Octopus ». L’établissement propose une aventure culinaire des plus originales, inspirée des récits de Jules Verne.

La pieuvre géante de Floride

Ce n’est pas la première fois que des pieuvres géantes s’échouent sur une plage et défraient la chronique. Déjà en 1896, une pieuvre géante s’était échouée à Santiago au Chili. L’octopode de 13 tonnes et de 12,40 mètres de long a été découvert sur une plage et il fut dénommé Octopus giganteus. De nombreuses années plus tard, en 2003, la dépouille d’une autre pieuvre géante fut trouvée à Los Muermos en Floride.

Il est donc prouvé que des céphalopodes géants habitent les fonds marins. Et il n’y a pas que les pieuvres qui présentent des dimensions hors-normes. Plusieurs calmars géants ont également été répertoriés. L’un d’eux mesurait 17 mètres de long et avait des yeux de 40 cm de diamètre. Malgré les nombreuses tentatives, les scientifiques tentent toujours de filmer les fonds marins, inaccessibles à l’homme et qui abriteraient les octopodes et les calmars géants.

Pour l’heure, les moindres preuves sont étudiées minutieusement. C’est le cas des empreintes de ventouses géantes sur les cachalots ou encore les immenses becs de calmars qui sont refoulés à la surface. Les chercheurs ne lésinent pas sur les moyens pour tenter de filmer ces créatures dans leur habitat naturel. A noter que les calamars et les pieuvres n’ont pas la même morphologie, et qu’ils se distinguent par leur façon de se déplacer.

Si la pieuvre a huit longs bras, le calmar possède quant à lui huit tentacules et deux bras qui sont pourvus de crochets. Par ailleurs, la pieuvre marche au fond de l’eau, tandis que le calmar peut nager sous l’eau.

Autres histoires de pieuvres et de calmars géants

Outre la pieuvre de Floride, un calmar de 8 mètres a été filmé au large des îles Ogasawara dans le Pacifique Nord. Pour la première fois, des images prises par des scientifiques japonais montrent la créature évoluer à 900 mètres de profondeur. Pour pouvoir réaliser cet exploit, l’équipe a suivi un groupe de cachalots qui se nourrissent de calmars.

Et pour filmer les profondeurs marines, les scientifiques ont eu recours à un appareil photo qui se déclenche à distance. Bien évidemment, un appât a été prévu pour attirer la créature. C’est ainsi qu’un calmar géant de 8 mètres fut filmé. Il a en effet mordu à l’hameçon et n’a pu se libérer qu’après 4 heures, quitte à sacrifier un de ses tentacules.

Aucune discussion Écrire un commentaire
Écrire un avis ou un conseil
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuler