Reconnaître les symptômes d’un chien malade

Alors que vous avez laissé quelques heures plus tôt votre chien en bonne santé apparente. A votre retour, votre chien n’est pas comme d’habitude et vous vous demandez s’il est nécessaire de l’emmener chez le vétérinaire au plus vite. Découvrez les symptômes qui doivent vous alerter.

Les signes et symptômes d’un chien malade

Il existe de nombreux signes à connaître pour détecter un problème de santé chez le chien :
L’un ou plusieurs des quelques signes inquiétants suivants doivent systématiquement vous amener à consulter un vétérinaire :

  • Il vomit ou a la diarrhée,
  • Il a des excréments d’aspect anormal (sang, couleur anormale, aspect douteux…),
  • Il a des difficultés pour uriner et/ou présence de sang dans les urines,
  • Il montre des difficultés pour respirer, présente une toux persistante, semble essoufflé alors qu’il n’a pas fait d’effort,
  • Présente une grosseur palpables sous la peau,
  • Présente des blessures ou plaies,
  • A le ventre gonflé,
  • Présente des écoulements suspects au niveau des yeux, du nez, des oreilles, de la vulve.

Il urine et boit beaucoup

C’est un symptôme que nous retrouvons chez beaucoup de chiens : ils boivent peu surtout s’ils mangent de la nourriture humide.

Si votre chien boit plus qu’à son habitude, c’est peut être le signe d’une maladie et non que tout va bien.

De multiples maladies peuvent inciter votre chien à beaucoup boire comme l’infection urinaire, l’insuffisance rénale, le diabète, l’hypercorticisme, etc…

Ce qu’il faut faire : observer son chien et vérifier s’il boit toujours autant pendant plusieurs jours. L’amener chez son vétérinaire si ce symptôme ne s’atténue pas dans le temps.

Il ne se comporte pas comme d’habitude

Au lieu de faire la fête, votre chien est prostré dans un coin ou très agité, voire agressif. Il peut se fait remarquer par son absence : il est caché, sa gamelle est intacte, il néglige sa toilette.

Ce qu’il faut faire : vérifiez plusieurs fois sa température avec un thermomètre (une truffe fraîche ou chaude ne veut rien dire).

Au-delà de 39°C, la fièvre ne fait aucun doute. S’il est prostré ou agité, cela suggère une vive douleur et doit aussi être considéré comme une urgence.

Il affiche des symptômes inquiétants

La présence de sang dans ses urines, des difficultés pour respirer, des troubles de l’équilibre peuvent signer la défaillance d’un organe essentiel chez votre chien.

Ce qu’il faut faire : aller d’urgence chez votre vétérinaire en l’allongeant sur le côté dans la voiture, la tête en semi-extension pour faciliter sa respiration.

Ce qu’il ne faut pas faire : donner un médicament destiné aux humains.

Il présente des troubles digestifs

Des efforts pour vomir sans succès (avec forte salivation), des vomissements interminables, des diarrhées hémorragiques et/ou le fait d’être souillé, peuvent annoncer une urgence infectieuse ou chirurgicale.

Ce qu’il faut faire : recueillir du vomi ou des selles dans un récipient peut aider votre vétérinaire à faire son diagnostic, votre chien a pu être intoxiqué (par une plante dangereuse, un produit ménager, etc…).

Ce qu’il ne faut pas faire : lui donner à boire ou à manger sous peine d’aggraver son état de santé et de compliquer la tâche du vétérinaire s’il doit opérer en urgence.

Que faire si mon chien a l’air malade ?

Prendre sa température

Le premier réflexe a avoir en cas de doute, c’est de prendre la température de votre chien. Une température normale doit se situer entre 38 et 38,5°C. Passé 39°C, c’est le signe de fièvre et il convient de consulter votre vétérinaire. Comme nous l’avons vu, il ne faut pas automédicamenter votre chien.

Vérifier ses muqueuses oculaires

Vérifiez la couleur de la muqueuse oculaire de votre chien. Pour cela, abaissez sa paupière inférieur de l’oeil. Elle doit être rose.

Si celle-ci est tend à être blanche ou jaune, il convient de consulter rapidement votre vétérinaire.

Observer un changement d’aspect général

Comme nous l’avons vu, tout changement anormal chez votre chien : comportement différent, perte d’appétit, prise de poids ou amaigrissement, perte de poils sont autant d’éléments à prendre en compte pour détecter un problème de santé chez votre chien.

Autour des animaux
Par Charles
Rédacteur animalier
Aucune discussion Écrire un commentaire
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *