Quels légumes choisir pour nourrir son chien ?

Certains fruits et légumes peuvent être donnés à son chien et bons pour sa santé. Certes, les chiens sont des carnivores, mais ils sont capables de digérer les végétaux.

Les légumes apportent de l’eau, certaines vitamines et peu de calories. Il faut cuire les légumes (5minutes dans l’eau bouillante) ou les mixer. Les légumes à privilégier pour bien nourrir son chien sont :

Légumes
La courgette
La carotte
Les haricots verts
Les concombres
Les radis
La citrouille
Le potiron
Les épinards
Les brocolis
Les aubergines
Les fonds d’artichauts
Les endives
etc…

Ces légumes sont une source majeure de fibres et d’eau dans la ration ménagère ou la pâtée, mais pas dans les croquettes puisqu’il s’agit d’un aliment sec.

De plus, ils sont généralement bien appréciés, y compris par ces gourmets de chats, et le mode d’alimentation BARF chez le chien nécessite 40% de légumes alors pourquoi s’en priver ?

La plupart des légumes sont intéressants pour un chien sédentaire et en surpoids, hormis la betterave qui est très sucrée.

Les légumineuses

En revanche, les légumineuses (lentilles, pois, soja, etc…) sont beaucoup plus caloriques que les autres légumes car elles apportent aussi des protéines et un peu d’amidon.

Elles sont également très riches en fibres fermentescibles, c’est à dire que ces fibres fermentent dans le gros intestin du chien grâce à l’action de bactéries spécifiques, ce qui libère de l’énergie mais peut causer des diarrhées ou, à minima, des gaz ou flatulences.

C’est pourquoi il est recommandé de les donner bien cuites, écrasées, et avec modération. De même, avec les fonds d’artichauts, les choux et les topinambours qui contiennent beaucoup de fibres fermentescible.

Zoom sur les courgettes

Les courges, et en particulier les courgettes, sont à privilégier, car elles contiennent assez peu de calories (il n’y a que 16kcal dans 100g de courgettes) et beaucoup d’eau.

Et si, à l’inverse, votre chien est trop svelte et qu’il boude son repas, essayez une astuce simple : ajoutez-y quelques morceaux de courgettes, en général ils en raffolent et se jettent sur leur gamelle.

En plus, les courgettes ne présentent pas de contre-indications, même en cas de pathologies.

Contrairement aux épinards et à l’oseille (et dans une moindre mesure, les haricots verts, carottes et aubergines) qui, parce qu’ils contiennent beaucoup d’acide oxalique, sont à éviter chez les chiens sujets aux troubles urinaires, tendance à la formation de cristaux dans les reins.

Les tomates et endives sont également peu caloriques. Les carottes, brocolis et haricots verts le sont moyennement.

Zoom sur le choux

Toutefois, les différents choux et surtout le brocoli ont des effets bénéfiques contre l’arthrose. Des chercheurs du RVC (Royal Veterinary College) ont démontré dans une étude parue en 2015 que ces légumes crucifères ont des effets apaisants sur les symptômes de cette maladie chronique des articulations.

Cela grâce à une substance appelée sulfophane, qui est libérée de la matière végétale lors de la digestion. Les tests ont montré que le sulforaphane bloque certaines enzymes qui détruisent le cartilage articulaire et aussi les processus qui provoquent l’inflammation associée à l’arthrose.

Quant au poireau, le vert offre une fibre un peu dure. Mieux vaut éviter de le donner seul à son chien, ou en trop grande quantité et le réserver à l’animal adulte.

Photo: Istock / Avec l’aide de : M.Kergoat
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !