Alimentation du chat

L'alimentation

On a tendance à penser que les chats d'intérieur sont à l'abri de tous les dangers. C'est oublier un peu vite que nos maisons recèlent quelques poisons qu'il est important de connaître pour protéger nos chats !

Pour que votre chat grandisse et reste en bonne santé, il est important de lui fournir une bonne alimentation. Les chats domestiques sont, malheureusement, de plus en plus souvent en surpoids. Or, une mauvaise alimentation est responsable, entre autres, de problèmes cardiaques, d'arthrite, mais aussi de diabète.

Par nature, le chat est un prédateur et son régime est celui d'un carnivore strict. Au cours de son évolution, il s'est adapté à vivre sur la base d'un régime carné. Les chats ont très peu besoin d'autres sources énergétiques que la viande.

La nourriture mise au point par les industriels est loin d'être composée à 100% de protéines. On y trouve même pas mal de blé et de maïs ! C'est pourquoi le mieux est de varier de temps à autre l'alimentation de votre chat.

Votre chat acquerra ses habitudes alimentaires pendant sa jeunesse. Les chatons tiennent leurs préférences alimentaires de l'observation de leur mère et de la nourriture ou des proies qu'elle leur rapporte. Les jeunes chatons ont un tempérament curieux et goûteront volontiers à de petites quantités d'aliments nouveaux. L'introduction d'un nouveau mode d'alimentation devient plus difficile au fur et à mesure que votre chat vieillit.

Les chats consomment, en général, ce qui leur est nécessaire pour combler leurs besoins énergétiques. Toutefois, les régimes riches en énergie peuvent poser problème : le chat s'habitue à manger trop, tout en menant une vie sédentaire. Le meilleur moyen de fournir à votre chaton tout ce dont il a besoin est de choisir une nourriture de qualité.

Les besoins alimentaires

Les chats digèrent beaucoup mieux les protéines d'origine animale que les aliments d'origine végétale. Il est important de faire cette distinction pour juger de la qualité de l'aliment. Lisez soigneusement les étiquettes des croquettes ou pâtés pour identifier la source de protéines.

Une alimentation équilibrée

Il semblerait que la nourriture humide de qualité est la plus adaptée aux chats. En effet, de nombreux chats qui mangent uniquement des croquettes souffrent d'une légère déshydratation chronique, susceptible de causer des problèmes vésicaux et rénaux. Par facilité et pour varier les goûts, les maîtres donnent souvent à leur chat à la fois de la nourriture sèche et humide.

Si votre chat est atteint d'un problème de santé, le vétérinaire vous indiquera l'aliment le plus adapté à sa situation.

Mon chat manque d'appétit

Si vous avez changé l'alimentation de votre chat ou si la recette de sa gamelle a été changée, observez votre chat. Il est parfois nécessaire de revenir à l'aliment de départ et de rendre la transition progressive, surtout si il arrête de se nourrir.

En cas de changement brutal, surtout si celui-ci s'accompagne d'une prise ou un perte de poids soudaine, consultez votre vétérinaire.

Examinez la gueule de votre chaton pour vérifier qu'aucun corps étranger n'est coincé entre ses dents et qu'il n'a pas une dent cassée ou fendue.

Si vous êtes toujours inquiet, mieux vaut alors consulter votre vétérinaire.

L'herbe à chat

Les chats mangent de l'herbe ou des plantes qu'ils trouvent dans leur environnement. Ces substances végétales ne leur apportent à priori rien sur un plan nutritionnel. On pense que les chats mangent de l'herbe pour soulager des petites douleurs gastriques, provoquer des vomissements voire simplement parce qu'ils aiment ça.

L'herbe à chat que l'on achète chez le fleuriste est en réalité constituée de jeunes pousses d'orge. Il ne faut pas la confondre avec la cataire, une plante qui attire les chats de façon irrépressible.

L'alimentation du chaton

Comme la plupart des jeunes animaux, les petits chats doivent être nourris plus souvent qu'un adulte. Votre chaton doit manger suffisamment pour grandir et avoir de l'énergie, mais ne pas dépasser son poids idéal. La quantité de nourriture à lui fournir dépend, notamment, de l'âge de votre chat.

Conseils sur l'alimentation du chaton

La quantité de nourriture à donner à un chaton varie beaucoup, en fonction de sa race et du type d'alimentation que vous avez choisi. Un Persan, de tempérament calme, n'aura pas du tout le même appétit qu'un Bengal, au caractère sportif.

Vous pouvez laisser à votre chaton des croquettes à volonté pendant la journée, et lui donner en complément de petites quantités de nourriture humide.

Un chat en bonne santé fait, en général, un petit repas toutes les 3 ou 4 heures. Certains, surtout ceux qui s'ennuient, ont cependant tendance à s'empiffrer s'ils en ont l'occasion : mieux vaut dans ce cas établir des heures de repas fixes. N'oubliez pas que les chats adultes et castrés ont des besoins caloriques beaucoup plus réduits qu'un chat en pleine croissance.