Eduquer son chiot : quand et comment ?

Eduquer son chiot : quand et comment ?

Adopter un chiot, c’est aussi prendre conscience que vous allez devoir l’éduquer pour lui apprendre les comportements adaptés pour sa vie adulte. On adopte un chiot lorsqu’il a environ deux mois. A cet âge il est très curieux, en plein éveil et explore le monde qui l’entoure. Son éducation peut être une expérience gratifiante, mais il exige de la part du maître dévouement et patience. Avec la bonne approche, votre chiot deviendra un adulte adorable et obéissant. Dans cet article, nous verrons quel est le meilleur moment pour commencer l’éducation de votre chiot, quelles sont les étapes à suivre pour commencer, et comment ces principes de base peuvent devenir des habitudes à long terme pour vous et votre chiot.

Quand commencer l’éducation du chiot ?

Chiot golden retriver à l'extérieur

Il n’y a pas vraiment d’âge pour commencer l’éducation d’un chiot. Souvent, on commence les bases de son éducation dès son plus jeune âge en adaptant les programmes à son évolution. Quoiqu’il arrive il faut savoir que dès son arrivée à la maison, le chiot va chercher instinctivement à identifier le chef de meute s’il y a d’autres congénères et évaluer la position de chacun dans la maison. Ainsi, il saura qui peut jouer avec lui, qui commande et à qui il doit se fier.

Socialisation du chiot

La socialisation d’un chiot est une partie essentielle de son développement. Débutant entre l’âge de 3 et 12 semaines, ces interactions créent des expériences positives avec d’autres chiens et d’autres personnes qui contribueront à façonner son comportement à l’âge adulte. Les cours de socialisation des chiots sont un excellent moyen de lui enseigner les bonnes manières, de lui faire découvrir différents environnements et de lui donner l’occasion de vivre de nombreuses interactions positives.

La socialisation leur donne également l’occasion d’apprendre à interagir de manière appropriée avec les humains dans de nombreux endroits, comme le parc, le cabinet du vétérinaire ou le toiletteur. Pour optimiser sa confiance en lui lorsqu’il est en public et prévenir tout problème d’agression par peur plus tard dans sa vie, veillez à ce que votre chiot soit régulièrement confronté à de nouvelles situations afin qu’il devienne confiant en présence de nouvelles personnes et d’autres animaux. Voici quelques exemples de situations à privilégier pour la socialisation de votre chiot :

  • S’approcher d’une gare afin qu’il découvre les bruits des trains qui passent.
  • Le promener en laisse dans un centre-ville.
  • Le laisser se faire approcher et caresser par d’autres personnes que vous.
  • Faire craqueler une bouteille d’eau en plastique pour qu’il s’habitue à ce bruit.
  • L’habituer aux voyages en voiture, etc…

Le chiot et sa première laisse

Aucun chiot n’aime sa première laisse, son premier collier. L’initier à la laisse peut être une expérience difficile mais enrichissante. En effet, lui apprendre que les promenades peuvent être agréables est essentiel pour une relation positive entre vous et lui. Commencez par l’habituer à la sensation de la laisse sur son corps et autour de son cou sans aller dehors. Ensuite, assurez-vous que vous marchez dans une zone sans distractions et avec beaucoup d’espace libre pour ne pas le submerger. Félicitez votre chiot chaque fois qu’il fait quelque chose de bien et donnez-lui une friandise comme récompense lorsque son comportement est approprié. Avec de la patience et de la constance, votre chiot apprendra bientôt à quel point les promenades en laisse peuvent être agréables !

Au départ, lors des premières ballades, il voudra s’arrêter de marcher. Pour éviter cette situation, vous pouvez détourner l’attention du chiot grâce à un jouet ou une friandise pour l’aider à accepter sa laisse.

Propreté du chiot

L’apprentissage de la propreté au chiot peut être plus ou moins long selon les races. Mais en général, on constate que les chiots deviennent propres au bout de 3 à 4 mois. Il est important de sortir régulièrement votre chiot, toutes les deux heures en espaçant de plus en plus ces périodes jusqu’à ce qu’il fasse uniquement ses besoins à chaque sortie. Félicitez votre chiot dès qu’il fait ses besoins à l’extérieur.

Ne punissez pas votre chiot s’il a fait ses besoins à l’intérieur. En le punissant, vous lui dites qu’il est interdit de faire ses besoins. Ce qu’il va faire est de continuer à faire ses besoins, mais uniquement lorsque vous ne le verrez pas. Il faut donc une période d’adaptation pour que votre chiot apprenne à devenir propre. Des accidents peuvent arriver.

Apprenez-lui des ordres courts

Apprendre les ordres de base à votre chiot est essentiel pour lui inculquer un bon comportement et assurer la sécurité de tous. Des ordres tels que « assis », « couché » et « viens » sont particulièrement importants pour les jeunes chiens. De plus, ces ordres montrent à votre chiot que c’est vous qui contrôlez la situation. L’enseignement précoce des ordres de base permet d’établir une base solide de respect entre vous et votre chiot, et facilite la gestion des autres comportements qui peuvent être source de frustration.

N’oubliez pas de prendre en compte le fait que le chiot est plus sensible aux intonations et aux mouvements qu’à ce que vous lui direz. Donnez-lui des ordres courts et récurrents pour qu’il puisse les reconnaître plus facilement que de longues phrases. Il est important de le féliciter lorsqu’il exécute un ordre, mais une simple caresse suivie d’une parole suffit. Grâce à la répétition et à la cohérence, les chiots sont capables d’apprendre à répondre correctement pendant les séances de dressage.

Donnez-lui des repères

Établir des repères avec votre chiot est une étape importante dans le processus d’éducation. Les bols de nourriture, l’heure des repas et l’heure des sorties par exemple sont importants. Pour donner un indice à votre chiot, il suffit de dire un seul mot chaque fois que vous faites quelque chose, afin qu’il commence à se familiariser avec cette routine. Par exemple, dites le même mot chaque fois que vous remplissez son bol de nourriture, comme « manger » ou « dîner », et il commencera à reconnaître que ce mot signifie l’heure du repas en l’associant au fait d’être nourri.

De la même façon, vous pouvez utiliser un signal différent lorsqu’il est l’heure d’aller au panier et, lorsque cela fera partie de votre routine, il commencera à comprendre ce que le mot implique. En donnant des signaux solides à votre chiot pendant ces routines, il apprendra rapidement et sans confusion ce que l’on attend de lui ! N’hésitez pas à lui donner d’autres repères comme le même lieu pour le sommeil, un autre consacré aux repas, un autre pour jouer, etc…

Inscrivez-le à l’école d’éducation du chiot

Inscrire votre chiot à l’école du chiot est un excellent moyen de le lancer dans son parcours éducatif. Non seulement il apprendra les ordres et les comportements de base, mais il pourra aussi faire de l’exercice et se socialiser avec d’autres chiots, mais aussi avec des gens.

Les méthodes d’entraînement structurées et positives permettent d’établir de bonnes habitudes qui peuvent prévenir l’apparition de problèmes de comportement. Votre chiot aura l’occasion de nouer des liens avec les éducateurs, de sorte que l’expérience d’apprentissage sera plus amusante pour vous et votre animal ! Non seulement l’école du chiot est un excellent moyen d’enseigner des compétences importantes, mais elle constitue un excellent point de départ pour construire une relation sereine entre vous et votre chiot.

L’éducation du chiot demande beaucoup de travail tant pour vous que pour lui : elle est très recommandée quand le chien est jeune, mais peut tout de même être prise en cours de route chez un chien adulte dans un centre d’éducation pour chiens

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *