Les parasites chez le chien

Il est d’usage de protéger son chien de manière préventive contre les parasites. En cas d’infection parasitaire, il est important de faire suivre un traitement adapté à votre chien, en utilisant des produits spécifiques, car toute autre substance pourrait s’avérer toxique. Parmi les parasites qui affectent les chiens, on retrouve :

Les aoûtats chez le chien

L’aoûtat est une larve d’acarien de la famille des Trombiculidés. Cette larve contamine le sang du chien et occasionne des démangeaisons importantes . L’aoûtat est porteur de nombreuses maladies et les chiens sont un hôte idéal pour cet acarien.

Il est de couleur rouge et mesure entre 0,2 mm et 0,3 mm. Son corps est couvert de poils courts, autant dire qu’il est très difficile à apercevoir.

L’aoûtat perfore la peau du chien à l’aide de ses chélicères (sorte de pinces), ce qui lui permet de se nourrir des liquides tissulaires et cellules de la couche malpighienne.

Cette larve peut vivre plusieurs semaines à l’extérieur sans se nourrir, la période de contamination se situant en général de juillet à septembre.

Les aoûtats femelles pondent dans le sol de zones herbeuses, endroit idéal pour que les larves puissent contaminer un chien.

Symptômes chez le chien

Le chien se met à se gratter. On observe parfois des léchages récurrents sur les zones touchées.

Les zones piquées par les aoûtats sont généralement celles qui entrent en contact avec l’herbe : les doigts, cuisses, zone anale, oreilles, ventre…

Traitement contre les aoûtats

Le traitement contre les aoûtats chez le chien déjà infecté est généralement un traitement délivré par le vétérinaire à base de corticoïdes, mais il existe également des traitements naturels pour le chien. En complément, l’application d’ un produit antiparasitaire comme on en trouve chez Advantix , afin d’éliminer toute larve sur le chien est indispensable.

Par prévention, il est conseillé d’utiliser un produit antiparasitaire ou un répulsif naturel contre les aoûtats et ainsi éviter les désagréables démangeaisons causées par ces parasites.

Les puces chez le chien

Les puces du chien se nourrissent majoritairement du sang des canidés. Elle fait partie de l’espèce d’insectes des siphonaptères. Ce parasite est également considéré comme un nuisible, puisqu’il peut être porteur du ténia pouvant se transmettre aux humains.

Les puces sont de couleur noire et mesurent quelques millimètres. Elles se propagent à travers les poils du chien (mais aussi d’autres animaux) et se nourrissent de leur sang. Pour savoir si votre chien a des puces ou non, passez un peigne fin dans son pelage.

chien qui se gratte

Symptômes chez le chien

Un chien qui est infesté de puces va présenter des rougeurs et boutons sous le ventre et derrière les cuisses. Il peut également perdre des poils et se gratter, entraînant des problèmes cutanés.

Traitement contre les puces

Comme pour toute allergie parasitaire, il est nécessaire que votre chien suive un traitement antiparasitaire prescrit par votre vétérinaire, souvent à base de corticoïdes comme nous venons de le voir pour les aoûtats.

Il existe également un grand nombre de produits antiparasitaires vendus sous différentes formes :

  • Les colliers anti-puces : ils durent plus longtemps et agissent par prévention.
  • Les pipettes permettent d’agir directement en cas d’infestation. Elles s’appliquent sur le dos du cou du chien.
  • Les sprays permettent d’agir souvent directement en cas de présence de puces, comme les pipettes.
  • Les comprimés « cachets » : donnés par voie orale à votre chien, ils ont une action préventive.
  • Les shampoings
  • Les poudres comme la terre de diatomée ou le bicarbonate de soude.

Dans tous les cas, ne laissez pas proliférer les puces sur le corps de votre chien. Elles s’installent et prennent place dans votre intérieur et dans les couchages des animaux. N’hésitez pas à utiliser des produits anti-puces à titre préventif.

Les gales chez le chien

La gale est une maladie contagieuse chez l’homme et le chien. Les gales sont provoquées par des acariens et identifiées en trois catégories.

La gale des oreilles

L’otodecte cynotis est l’acarien à l’origine de la gale des oreilles chez le chien.

Le chien se met alors à se gratter régulièrement les oreilles et se secoue la tête. On remarque aussi une augmentation du cérumen, qui peut prendre une couleur noire, pouvant occasionner des otites et des complications de santé.

Traitement contre la gale des oreilles

La plupart du temps, nettoyez le conduit auditif avec des produits otologiques acaricides délivrés par votre vétérinaire. Ils sont prescrits en gouttes ou en pommade.

La gale sarcoptique

La gale sarcoptique est provoquée par les Sarcoptes scabiei, des acariens creusant dans l’épiderme des galeries où ils déposent leurs œufs.

Le chien présente des plaques rouges, des boutons et des croûtes localisées autour des yeux, des coudes et du ventre. Il perd ses poils à cause de grattages fréquents.

Traitement contre la gale sarcoptique

Pour traiter cette infection, un traitement par voie orale ou sous forme de pipettes à appliquer sur la peau de l’animal est proposé par le vétérinaire.

La gale démodécique

La gale démodécique est causée par un acarien appelé dermodex canis. Elle peut être localisée : le chien présente des boutons et une dépilation au niveau de la tête et des pattes.

L’acarien peut se transmettre par la mère des chiots (qui sont les principaux touchés par cette gale).

Traitement contre la gale démocédique

Cette maladie se guérit généralement toute seule, sans traitement. Seul votre vétérinaire pourra choisir le mode de soins adapté.

Les tiques

Les tiques sont des acariens qui se trouvent essentiellement dans les bois, les champs et les jardins. Elles s’accrochent au poil du chien pour ensuite le mordre et sucer son sang afin de se nourrir. Elles infestent les chiens surtout au printemps et en automne.

Symptômes d’un chien présentant des tiques

Il n’y a pas vraiment de symptômes au début. Ce n’est qu’au bout de 24 h que la tique, porteuse de micro-organismes, va transmettre des maladies infectieuses , dangereuses pour le chien, comme la maladie de lyme.

Après plusieurs jours, votre chien va commencer à avoir des douleurs, peut manquer d’appétit, d’entrain ou encore avoir de la fièvre. Seul un traitement vétérinaire pourra être mis en place pour le soigner.

Traitement

Pour ces raisons, il convient de protéger votre animal à titre préventif. Il existe, comme pour luter contre les puces, de nombreux anti parasitaires présentés en comprimés, sprays, pipettes, colliers. Mais il ne faut pas oublier de renouveler ces traitements régulièrement.

Quand vous rentrez de promenade, inspectez la peau de votre chien, plus particulièrement les oreilles, la tête et le cou. Si vous détectez une tique, détachez-la doucement avec un crochet tire-tiques ou une pince à épiler pour ne pas laisser la tête de la tique accrochée. Désinfectez la peau et brûlez la tique.

Les phlébotomes

Les phlébotomes sont de petits insectes comparables à des moustiques, qui sévissent principalement dans le sud de la France (pourtour méditerranéen) d’avril à octobre se nourrissant du sang des chiens. Ils peuvent transmettre la leishmaniose .

Symptômes d’un chien infecté par les phlébotomes

Une piqûre par un phlébotome infecté se manifeste par une lésion sur la peau (sur la tête de votre animal ou aux pattes).

L’état général de votre chien se dégrade s’il n’est pas soigné rapidement : amaigrissement, lésions cutanées, perte de poil, saignement du nez. Cette maladie transmise par les piqûres de phlébotomes atteint également la rate, le foie, les reins, parfois des mois, des années après avoir été piqué, d’où la difficulté à diagnostiquer la maladie.

Traitement contre les phlébotomes

Il n’y a pas de guérison possible, mais on peut atténuer les effets secondaires avec un traitement adapté.

Il est essentiel d’envisager un traitement préventif si vous vous déplacez dans ces régions ou y demeurez. Il existe un vaccin contre la leishmaniose du chien, des colliers anti moustiques, des insecticides à action répulsive pour phlébotomes.

Évitez également de sortir votre chien le soir, si vous le pouvez, installez des moustiquaires ou fermez les fenêtres à la tombée de la nuit. Ne pas s’approcher d’eaux stagnantes où les phlébotomes prolifèrent.

Autour des animaux
Par Charles
Rédacteur animalier
Maj.29 Nov 2018
Aucune discussion Écrire un commentaire
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !
Quelle cage choisir pour son perroquet ?
Quelle cage choisir pour son perroquet ?
Clôture électrique pour chien : infos & conseils
Clôture électrique pour chien : infos & conseils
Répulsifs naturels pour chat
Répulsifs naturels pour chat