Les maladies des poissons rouges et leurs traitements

Même si vous prenez parfaitement soin de votre aquarium et de vos poissons, il arrivera fatalement un jour que l’un de vos pensionnaires soit malade. En observant attentivement vos poissons rouges à travers la vitre et sans les manipuler pour ne pas les stresser, vous décèlerez rapidement les moindres symptômes inhabituels.

Les signes qu’un poisson rouge est malade

Il ne faut pas négliger un changement d’apparence chez un poisson : lésions des écailles ou des nageoires, fèces* collantes (* excréments de tes poissons), taches et décolorations de la peau doivent aussi vous alertez.

Il faut également observer leur comportement et leurs caractéristiques. Un poisson malade sera moins (ou plus!) actif que d’habitude, pourra refuser la nourriture et nagera de manière anormale. Vous pourrez également noter que les nageoires sont collées au corps et que le poisson se frotte contre les objets de l’aquarium.

Maladies des poissons rouges et traitements

Symptômes Causes probables Traitements
Minuscules points blancs sur le corps et les nageoires Maladies des points blancs, infection parasitaire Remède contre les points blancs
Tâches blanchâtres d’aspect laineux sur le corps ou les nageoires Mycose consécutive à une blessure ou à un stress sévère Remède contre les mycoses
Peau pâle et visqueuse Eau de mauvaise qualité ou infection parasitaire consécutive à un stress Testez l’eau de l’aquarium. Si elle est saine, essayez un remède anti-parasitaire ou consultez votre vétérinaire.
Nageoires effilochées, pâles ou sanguinolentes Infection bactérienne consécutive à une blessure ou à un stress Dans les cas bénins, remède spécifique. Dans les cas graves, consultez votre vétérinaire.
Respiration difficile et rapide Infection respiratoire ou mauvaise qualité de l’eau Testez l’eau et le niveau d’oxygène. Si le problème ne vient pas de là, consultez votre vétérinaire.
Ventre concave ou convexe, écailles et yeux gonflés, peau injectée de sang, ulcérations Infection bactérienne grave, souvent consécutive à un stress sévère Traitement anti-bactérien pour les petites ulcérations. Consultez votre vétérinaire pour les cas les plus sévères.
Parasites habituellement gris ou bruns sur le corps, ronds ou semblables à des vers Parasites multicellulaires (poux d’eau, vers ou sangsues) Difficiles à éradiquer, il n’y a pas vraiment de solutions.
Yeux vitreux Un oeil, blessure physique. Les deux, eau de mauvaise qualité ou régime inadapté Pas de traitement si la cause est éliminée.
Tendance à se laisser flotter ou couler, ou encore à se coucher sur le côté Problèmes de vessie natatoire. Certaines variétés de poissons rouges y sont sensibles Contrôlez la qualité de l’eau et variez l’alimentation. Si le problème persiste, consultez votre vétérinaire.
Absence d’opercules des branchies ou des yeux, colonne vertébrale déviée, absence de nageoires Difformité congénitale (mais l’absence de nagoire dorsale, un dos arqué… sont normaux chez certaines espèces) Aucun, ne laissez pas ces poissons se reproduire.

Les maladies sont l’indicateur d’un déséquilibre dans l’aquarium : il est donc prudent de vérifier ses paramètres lors de l’apparition d’une maladie, surtout si plusieurs poissons en sont atteints en même temps. Cela consistera notamment à vérifier les taux d’amoniaques et nitrites.

Soigner un poisson rouge malade

Lorsque vous utilisez un médicament, suivez bien les instructions du fabricant en ce qui concerne les dosages. Certains remèdes sont très puissants et une surdose peut être fatale aux poissons.

Certains médicaments peuvent être mis dans l’aquarium communautaire et n’affectent pas les autres poissons.

Dans certains cas, vous devez isoler le poisson malade dans un aquarium de quarantaine. N’utilisez pas des ustensiles dans lesquels vous mélangez les médicaments pour un autre usage et lavez-les soigneusement à l’eau chaude.

La cuve de quarantaine

aquarium pour poissons en quarantaine

Lorsqu’un poisson est malade et qu’il peut contaminer ses congénères, il est nécessaire de l’isoler dans un autre bac. Pour cela, on utilise la cuve de quarantaine. Elle n’est pas nécessairement grande.

Utilisez un filtre interne pour purifier l’eau et assurer sa qualité. Maintenez une température constante de 18°C (poissons rouges) avec un combiné de chauffage.

Une simple plante en plastique suffira pour que votre poisson rouge se sente chez lui le temps de se remettre.

Prévoyez un endroit où le poisson pourra se cacher pour se rassurer, comme une petite tuile ronde.

Masquez l’arrière et les côtés de la cuve et évitez d’éclairer pour créer un environnement sombre et apaisant pour votre poisson.

Tuer un poisson malade

Il est parfois nécessaire d’éliminer un poisson malade plutôt que de le laisser souffrir. Si vous ne vous sentez pas capable de le faire, consultez votre vétérinaire.

Ne tuez jamais un poisson en le mettant dans le congélateur ou en le sortant de l’eau ou en le jetant dans les toilettes, ce serait le faire souffrir. Un poisson jeté dans les toilettes risque de transmettre sa maladie à la faune sauvage. Enterrez les poissons morts dans l’idéal ou portez-les à la déchetterie.

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !
Astrild à joues orange
Astrild à joues orange
Amadine à cou coupé
Amadine à cou coupé
Griffoir pour chat : lequel choisir ?
Griffoir pour chat : lequel choisir ?