Photographie Animalière en Montagne : Techniques et Matériel

Photographie Animalière en Montagne : Techniques et Matériel

La photographie animalière en montagne offre l’opportunité de faire de belles rencontres avec la faune de montagne : ours bruns, bouquetins, gypaètes, ou marmottes, tous évoluant dans leur habitat naturel. L’utilisation de jumelles pour observer les animaux est conseillée pour repérer les espèces présentes sans les perturber.

Les paysages colorés de la montagne au printemps ajoutent une dimension exceptionnelle à vos photographies. Les prairies fleuries, les forêts verdoyantes et les sommets enneigés offrent une palette de couleurs éblouissantes. La lumière douce et chaude crée une ambiance magique qui ne demande qu’à être immortalisée. Les photographes animaliers en montagne savent que ces moments fugaces sont parmi les plus précieux.

Dans cet article, vous trouverez des conseils, des astuces, ainsi que le matériel et les paramètres essentiels pour capturer les plus belles images d’animaux en montagne.

Conseils pratiques pour préparer un reportage photo animalier en montagne

La randonnée en montagne offre de merveilleuses opportunités pour pratiquer la photo animalière et capturer des images d’écureuils, de bouquetins, de marmottes, de chamois, de renards, voire même des cerfs.

Il est impossible de prédire à l’avance quelle espèce vous croiserez, mais le sentiment de satisfaction en ramenant des clichés réussis est inestimable. Nous souhaitons vous partager quelques précieux conseils pour vous aider à photographier les animaux à la montagne et capturer de magnifiques images. Pour ce faire, deux éléments clés se dessinent : l’observation préalable et le réveil matinal.

Quelle que soit la durée de votre excursion en montagne, ne sous-estimez pas l’importance de la préparation. En effet, en montagne, les conditions météorologiques peuvent changer rapidement. Habillez-vous discrètement pour vous fondre dans le paysage et évitez tout parfum qui pourrait faire fuir les animaux de la faune.

En ce qui concerne votre matériel photo, l’optimisation est cruciale pour trouver le parfait équilibre entre poids et encombrement. Il est préférable d’utiliser un sac photo de qualité et compartimenté pour protéger votre matériel.

Les objectifs zoom présentent bien des avantages. Ils sont légers, polyvalents et permettent d’alterner les cadrages. Par exemple, la marmotte est un animal incontournable en photo de montagne, et un téléobjectif moyen peut représenter une vraie solution.

Le matériel essentiel pour photographier les animaux en montagne

Le choix du matériel emporté est crucial en montagne.

  • Support de l’appareil : en montagne, il n’est pas pratique d’emporter un trépied. Malgré ses avantages, il est encombrant et lourd. Tentez d’emporter un monopode.
  • Téléconvertisseur : si vous n’avez pas de téléobjectif conséquent pour être au plus proche de l’animal, il existe différents téléconvertisseurs qui allongeront votre plage focale jusqu’à deux fois.
  • Apprendre son matériel : photographier des animaux à la montagne demande de bien connaître son matériel en amont. Ce n’est pas sur le terrain que vous aurez le temps d’apprendre son fonctionnement.

Réglages essentiels pour la photo animalière en montagne

Marmotte à la montagne

Les animaux ne vous attendront pas. Il faut faire preuve de réactivité tout en restant discret. Privilégiez le mode priorité à la vitesse (S ou TV), ainsi votre appareil gérera automatiquement les ISO et l’ouverture du diaphragme.

Pour les photographes expérimentés, vous pouvez choisir de contrôler manuellement les trois paramètres d’exposition. Il n’y a pas de réglages universels, vous devrez ajuster vos paramètres en fonction de l’animal et des conditions lumineuses. Assurez-vous d’avoir une vitesse d’obturation rapide, à partir de 1/500 s, pour éviter le flou de mouvement.

Si vous gérez vous-même la sensibilité ISO, n’hésitez pas à l’augmenter si nécessaire. Si votre objectif est équipé d’une stabilisation, activez-la.

Optez également pour le mode rafale et utilisez l’autofocus en mode continu (AF-C ou Al SERVO, selon la marque de votre appareil).

Si votre boîtier le permet, activez la fonction « silencieuse » pour rester discret. La discrétion est essentielle. Si vous êtes chanceux et à proximité d’un animal, évitez de le fixer du regard ou de vous précipiter vers lui. Contournez-le, cela augmentera vos chances de réussite.

Enfin, si vous photographiez dans un environnement enneigé, n’hésitez pas à sous-exposer légèrement. Les appareils ont tendance à surexposer la neige.

Astuces pour réussir vos photos animalières en montagne

  • À la hauteur : Tout comme pour les portraits humains, une photographie prise à la hauteur de l’animal sera bien plus réussie que si elle est prise en contre-plongée, c’est-à-dire d’en haut vers le bas.
  • Détachez le sujet : Faites de votre mieux pour éviter de surcharger l’arrière-plan. Plus il est sobre et uni en couleur, plus l’animal ressortira sur votre image.
  • Autofocus : l’autofocus continu est la méthode à privilégier. Certains appareils sont dotés d’un autofocus spécialement conçu pour la détection des animaux, assurant une mise au point précise sur les yeux.
0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut