Tous nos guides photo animalière

La photographie animalière est une discipline passionnante qui demande de la patience, la maîtrise de certaines techniques et un équipement adéquat. Ces articles vous aideront à comprendre les bases et à perfectionner vos compétences pour capturer des images exceptionnelles d’animaux domestiques ou sauvages.
Lire la suite

Par où commencer la photographie animalière ?

La photographie animalière, à l’instar de toute autre discipline, exige patience, rigueur, technicité et un certain investissement financier.

Avant de vous aventurer dans la faune sauvage pour capturer des images, posez-vous la question : qu’est-ce qui vous passionne le plus ? Est-ce les paysages ou la photographie animalière ? Préférez-vous immortaliser les animaux de la forêt ou les oiseaux de votre jardin ? Souhaitez-vous capturer les détails minutieux d’un insecte en pratiquant la macrophotographie, ou bien vous concentrer sur les majestueux oiseaux rapaces des hautes montagnes ?

Comme vous pouvez le constater, avec tant d’options possibles, les techniques, les réglages des appareils, les focales et le matériel requis sont extrêmement variés. Bien qu’il soit possible de maîtriser toutes ces thématiques avec de la pratique, nous vous recommandons de vous perfectionner dans la photographie animalière en choisissant d’abord un lieu (forêt, montagne, jardin) et une espèce animale (oiseaux, écureuils, cerfs, etc.).

Comment trouver des endroits propices à l’observation et à la photographie d’animaux ?

La recherche de lieux adéquats pour l’observation et la photographie de la faune est essentielle pour capturer des images exceptionnelles. Voici quelques conseils pour découvrir des sites propices en fonction de divers environnements.

En forêt

Les forêts offrent une biodiversité riche et variée, idéale pour la photographie animalière. Vous y trouverez des cerfs, des sangliers, des renards, des écureuils et une multitude d’espèces d’oiseaux comme les hiboux, les pics ou les mésanges. Pour maximiser vos chances de rencontres, privilégiez les heures de l’aube et du crépuscule, lorsque les animaux sont les plus actifs. Recherchez des points d’eau, des clairières et des sentiers fréquentés par la faune.

À la montagne

Les Alpes ou les Pyrénées sont un habitat unique pour des espèces telles que les chamois, les bouquetins, les marmottes et une variété de rapaces comme les aigles et les faucons. Les zones rocheuses et les prairies alpines sont particulièrement propices à l’observation de ces animaux. La patience et la discrétion sont essentielles, ainsi que l’utilisation de vêtements adaptés pour se fondre dans le paysage.

Dans votre jardin

Votre jardin peut également être un lieu d’observation fascinant pour observer des animaux. Installez des mangeoires pour attirer les oiseaux tels que le moineau, le rouge gorge, la mésange et le merle. Vous pourrez également observer des insectes, des hérissons et parfois même des petits mammifères comme les écureuils. La plantation de fleurs et d’arbustes indigènes aidera à créer un environnement accueillant pour la faune.

En agglomération

Les villes et les agglomérations peuvent surprendre par la diversité de la faune urbaine. Les parcs et les jardins publics sont des lieux de choix pour photographier des pigeons, des moineaux, des canards, des écureuils et parfois même des renards. Les toits et les bâtiments anciens peuvent abriter des faucons pèlerins et d’autres rapaces.

Pendant un safari photo

Les safaris photos en Afrique, comme au Sahara, en Asie, comme au Japon, ou en Amérique du Sud, comme en Équateur, offrent l’opportunité d’observer des animaux dans leur habitat naturel. En Afrique, vous pourrez photographier des lions, des éléphants, des girafes, des rhinocéros et de nombreuses autres espèces emblématiques. Privilégiez les réserves naturelles ou les parcs nationaux réputés pour leur biodiversité et leur gestion responsable de la faune.

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut