6 faits étonnants sur les hérissons

6 faits étonnants sur les hérissons

Les hérissons font partie intégrante de l’environnement depuis les temps préhistoriques, habitant les pâturages et les forêts d’Europe, d’Asie et d’Afrique de l’Ouest. Bien qu’on les trouve encore beaucoup dans les zones rurales du monde entier, beaucoup ignorent tout de leurs caractéristiques et comportements fascinants. De leur apparence au son surprenant qu’ils émettent lorsqu’ils se sentent menacés ou surpris, il reste encore beaucoup à apprendre sur ces charmants animaux. Dans cet article, nous allons nous plonger dans les faits étonnants sur les hérissons qui vous permettront de mieux les connaître.

Ses piquants sont creux

hérisson
Photo christinelevis/Flickr

Un piquant de hérisson est flexible et creux, comme le rachis d’une plume. Les piquants sont des poils modifiés composés de protéines rigides. La point acérée est un moyen de défense contre les attaques et l’extrémité qui est connectée à la peau est un bulbe rond. Les piquants sont contrôlés par un muscle horripilateur individuel. Chaque piquant tombe et repousse plusieurs fois au cours de la vie du hérisson.

La mère entraîne ses petits à chasser

Les petits hérissons ont des piquants souples quelques heures après la naissance et restent dans le nid de la mère pendant leur premiers mois. Une fois qu’ils sont assez grands, ils commencent à chasser avec leur mère. Après environ dix jours de leçons, les jeunes sont prêts à se débrouiller seuls.

Immunisé contre les toxines

Le hérisson est immunisé contre la plupart des poisons et peut tolérer des volumes de toxines importants. Il est 45 fois plus résistant aux poisons que d’autres mammifères de taille similaire. Le hérisson survit à la plupart des morsures de serpents, à moins d’être mordu sur le museau ou le vendre. Les serpents attaquent en se fondant sur les mouvements de chaleur, donc sans voir les piquants acérés du hérisson.

Le hérisson se couvre de salive, si on ne sait pas vraiment pourquoi il étale sa salive mousseuse sur ses piquants, plusieurs hypothèses subsistent : dissimuler son odeur afin d’échapper aux prédateurs ou se protéger d’une éventuelle intoxication.

Le hérisson abrite 5000 puces

Contrairement à la croyance populaire, un hérisson ne meurt pas si ses puces lui sont retirées. Cette espèce particulière de puces ne peut vivre sur aucun autre animal.

Le hérisson tropical hiberne l’été

Les hérissons de l’hémisphère Nord prennent des forces pendant l’été et dorment durant la saison froide, alors que ceux proches de l’équateur font le contraire. Ces hérissons n’hibernent pas, ils dorment pour éviter la sécheresse de l’été, d’où l’intérêt de leur fabriquer une maison pour hérissons afin qu’ils se réfugient durant cette période. Plusieurs espèces de hérissons vivent en Afrique et en Asie, chacune présentant des adaptations permettant de contrôler leur température corporelle. Certaines espèces ont des oreilles plus grandes pour dissiper la chaleur plus rapidement.

Le lait est un poison pour lui

Le régime alimentaire naturel du hérisson est composé d’insectes, lui donner du lait provoque donc sa déshydratation. Le hérisson ne peut pas digérer les sucres du lait, en boire lui donne alors la diarrhée. Les laits écrémés ou demi-écrémés sont les plus nocifs parce qu’ils sont riches en lactose alors que la plupart des vitamines solubles dans les graisses ont été enlevées. De plus, le lait déposé dans un bol à l’extérieur attire les bactéries et peut être doublement nocif pour le hérisson.

D’autres faits étonnants sur le hérisson

  • En tant qu’animal nocturne, le hérisson a une mauvaise vue. Ses autres sens se sont donc développés naturellement. L’odorat est son sens dominant, il peut sentir une proie enfouie dans le sol grâce à son museau allongé et à son nez fin.
  • Quand le mâle veut attirer l’attention d’une femelle, il pousse des grognements en tournant autour d’elle, ce qui attire souvent des mâles rivaux.
  • Une grande portée de hérisson peut compter jusqu’à 10 petits.
  • Il existe 16 espèces de Erinaceidae, dont le plus commun, est comme son nom l’indique, le hérisson commun d’Europe qui est également le plus gros.
  • Un hérisson est recouvert de 5000 à 7000 épines qui mesurent jusqu’à 3cm de longueur.
  • Un hérisson se déplace à une vitesse d’environ 0,2 km/h, ce qui lui permet de parcourir en moyenne 1 mètre en 20 secondes.
2 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *