Mon chien perd ses poils : 8 explications et conseils

La perte de poils abondante chez le chien est un phénomène tout à fait normal. Elle peut être localisée ou généralisée en laissant apparaître la peau à nu ou non. Certains symptômes associés à cette perte de poils sont des éléments qui pourront vous informer s’il s’agit d’une simple mue ou d’un éventuel problème de santé.

Les causes de la perte de poils chez le chien

La perte de poils peut survenir suite à une mue tout à fait normale, ou bien suite à un problème de santé qu’il convient de détecter.

Tout au long de sa vie, les poils du chien se développent, tombent et repoussent, selon un cycle régulier qui assure l’homogénéité de sa robe et de ses fonctions thermiques. Ses poils sont ainsi plus épais durant l’hiver et plus légers pendant les beaux jours.

L’état du poil de votre toutou est un indicateur très fiable sur son état de santé. Une perte de poils excessive, en dehors des périodes de mues, peut être le signe d’une maladie.

chien mue

La mue

La mue chez le chien se caractérise par une perte de poils plus importante qu’habituellement. Il s’agit d’un phénomène tout à fait normal. La mue s’explique par le renouvellement du pelage afin d’affronter confortablement chaque saison.

Les poils des chiens ont un cycle de vie tout comme leurs maîtres avec les cheveux.

La mue ne touche cependant pas toutes les races de chien. Les caniches échappent à ce phénomène saisonnier. D’autres en revanche sont confrontés à des « fausses mues » : ils perdent leurs poils en permanence. Ces fausses mues peuvent être gênantes tant pour les maîtres que pour leur animal.

Perte de poils à l’origine d’une pathologie

Dans certains cas, on observe une perte soudaine de poils chez le chien. Ce n’est pas dû à la mue mais à une pathologie qu’il faut identifier.

Certaines maladies créent une inflammation de la peau et provoquent des démangeaisons qui favorisent le développement de bactéries et donc d’une surinfection bactérienne. Ces infections peuvent provoquer une perte de poils chez le chien :

chien perte de poils pathologie

La gale démodécique

La gale démodécique est une maladie de la peau due à l’infestation des follicules pileux par un acarien microscopique. Le chien perd ses poils autour des yeux, du museau et de la gueule et dégage une forte odeur.

La démodécie se caractérise sous deux formes : une localisée et l’autre généralisée. Dans ce premier cas, elle se soigne facilement et rapidement. En revanche, lorsqu’elle est généralisée, la gale démodécique ou folliculaire est plus grave.

Les lésions s’étendent alors à toutes les régions du corps : rougeurs, desquamation, hyper pigmentation et perte de poils.

Des pommades, crèmes et shampoings donnent de bons résultats lorsqu’elle est localisée. Sous sa forme généralisée, votre vétérinaire pourra vous prescrire un traitement antibiotique.

Les infections fongiques

Parmi les infections fongicides développées par la présence d’un champignon, la teigne est la plus connue. Il s’agit d’un champignon microscopique qui se développe dans la gaine du poil. Elle est caractérisée par des formes rondes dépourvues de poils.

Attention, un chien atteint de la teigne peut la transmettre à ses congénères. Il convient de le traiter et de l’isoler de ses congénères le temps qu’il soit soigné.

Les infections bactériennes

Les infections de la peau causées par des bactéries (pyodermite) lui provoquent des démangeaisons et des rougeurs parfois suintantes.

Les maladies liées à une allergie du chien telles que la dermatite atopique ou les allergies alimentaires provoquent une inflammation importante de la peau et des oreilles (le chien se gratte les oreilles et développe une otite).

Les puces et acariens

Votre chien peut également être dérangé par la présence de parasites et d’acariens, ce qui peut lui provoquer une réaction allergique due aux piqures.

Ces parasites provoquent une inflammation, du prurit (le chien se gratte) et une perte de poils. On peut citer la gale du chien ou les puces du chien comme exemple d’infestation parasitaire créant des alopécies (accélération anormale de la chute des poils).

Un chien qui perd ses poils peut également être atteint d’un parasite interne, la leishmaniose, provoquant des lésions générales (abattement, amaigrissement) et des lésions cutanées (rougeurs).

Votre vétérinaire pourra alors vous prescrire un traitement antibiotique s’il y a une infection ainsi qu’un traitement anti-parasitaire.

Alimentation mal adaptée

Une mauvaise alimentation peut aussi être à l’origine d’une perte de poils. Essayez de varier sa nourriture ou de changer son mode d’alimentation. Enrichissez ses rations avec des omégas 3 et 6 en ajoutant de l’huile à sa nourriture. Certaines huiles ont un effet spectaculaire sur le poil du chien, le rendant plus doux et soyeux.

Comment limiter la perte de poils

Voici quelques conseils pour limiter la perte de poils chez votre chien :

  • Brossez-le régulièrement : brosser son chien enlève efficacement les poils morts et maintient son pelage en parfaite santé.
  • Offrez-lui une alimentation saine et de qualité, riche en vitamines et acides gras pour réduire la perte de poils. Une bonne alimentation améliore la qualité de son poil. N’hésitez pas à recourir à des compléments alimentaires comme l’huile de saumon.
  • Limitez les bains car ils assèchent les poils et favorisent la perte de poils. Utilisez des shampoings naturels et adaptés.
  • Le stress peut occasionner une chute de poils. Dans ce cas, un comportementaliste peut vous aider à limiter le stress développé par votre toutou. Il existe des diffuseurs de phéromones diminuant le stress et l’anxiété de votre animal.

Que faire des poils de mon chien ?

Vous ne savez pas quoi faire de la montagne de poils lorsque vous brossez votre chien ? Sachez que ses poils sont très utiles aux oiseaux qui les utilisent pour confectionner leurs nids ! En effet, le printemps est la période de reproduction chez les oiseaux et ils ont besoin de créer leur nid pour les oisillons.

poils chiens pour oiseaux

Il suffit de laisser les poils dehors ou bien de les accrocher dans une clochette habituellement prévue pour recevoir des graines ou boules de graisses. Les oiseaux viendront alors se servir.

Les périodes de mues chez le chien

  • La première mue est au printemps, quand votre chien se débarrasse de sa fourrure d’hiver.
  • La seconde est en automne lorsque votre chien s’apprête à passer l’hiver.

Dans ces cas-là on ne parle pas d’alopécie et il est complètement normal pour un chien de perdre ses poils. Certaines races perdent plus de poils que d’autres.

Traitement contre la perte de poils

Si votre chien est en période de mue, il faut le brosser un peu plus qu’habituellement. Ses poils morts seront enlevés plus facilement et plus rapidement. En cas de chute de poils non expliquée, non naturelle, consultez votre vétérinaire pour avoir un diagnostic précis.

Votre vétérinaire procédera à un examen complet du corps de votre chien afin de détecter une éventuelle maladie : il recherchera l’aspect, la couleur, la présence d’un suintement ou de lésions dermatologiques. Des examens complémentaires peuvent être effectués pour trouver l’origine de cette perte de poils :

  • Trichogramme : examen de poils au microscope
  • Raclage cutané : consiste à gratter la peau pour chercher des parasites installés plus profondément
  • La lampe de wood : une lampe UV passée au dessus des lésions pour rechercher la teigne, les poils teigneux. Ils deviennent fluorescents sous l’effet de la lampe. Ce test est parfois négatif malgré la présence de la teigne. D’autres tests s’avèrent nécessaire comme une myoculture des poils.
  • Analyse de sang : le meilleur moyen pour vérifier que les organes du chien ne sont pas atteints.

Les traitements sont adaptés à chaque cas. La plupart du temps, un traitement anti-parasitaire est prescrit même si les résultats sont négatifs puisque certains parasites comme la gale du chien sont difficiles à trouver même pour les dermatologues vétérinaires.

Photo : the_life_of_storm_the_aussie, joeytheakita, dusty_rough_collie_puppy_floof, hedogloungewebshop
Voir les 2 discussions Écrire un commentaire

2 Avis sur Mon chien perd ses poils : 8 explications et conseils

  1. Bonsoir,
    J’ai une petite jackette Russel ! de 3 ans qui perdait ses poils de façon affolante . Depuis que je lui donne les croquettes Acana Light & Fit Dog , j’ai noté une très très importante amélioration.

    Une alimentation riche en protéines pour favoriser la prise musculaire et rassasier l’animal. Pauvre en glucides et matières grasses pour éviter la prise de poids.
    Absence de produits laitiers, oeufs, blé, maïs.
    Du coup, j’en recommande un sac de 6 kilos , hop la!!

    • Merci pour votre témoignage. En effet, l’alimentation joue un rôle important sur la santé et la perte de poils des chiens. Une bonne alimentation permet d’éviter bon nombre de problèmes ! Et encore plus si celle-ci est sans céréales comme vous le faites.

Écrire un avis ou un conseil
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuler