Quel animal a la morsure la plus puissante ?

Oserez-vous jeter un oeil aux mâchoires des animaux les plus impressionnants ? Voici les animaux réputés pour la puissance de leur morsure !

1) Le crocodile, 350kg/cm2

Les crocodiliens, comme les crocodiles et les alligators, possèdent la morsure la plus puissante jamais mesurée. En se fondant sur les incidents impliquant des orques en captivité, il a été suggéré que l’orque aurait des mâchoires plus fortes, mais cela n’a pas été prouvé scientifiquement, tandis que les preuves officielles démontrent que les crocodiliens ont la morsure la plus puissante du règne animal.

2) L’hippopotame, 126kg/cm2

L’hippopotame est loin d’être le lourdaud que l’on décrit parfois. Cet énorme mammifère est puissant, agressif et possède une morsure impressionnante, il est capable de refermer ses énormes mâchoires avec une force de 126kg/cm2.
Contrairement aux autres créatures présentées dans cet article, l’hippopotame est herbivore et n’a pas besoin de la force de sa mâchoire pour écraser des os ou arracher de la viande. Elle lui sert principalement à se battre pour un partenaire ou à se défendre.

3) Le jaguar, 105kg/cm2

La morsure de ce chasseur insaisissable des forêts tropicales peut écraser un crâne.
Même si d’autres félins tels que le lion ou le tigre sont plus grands, le jaguar possède la morsure la plus puissante de tous les fauves par rapport à la taille de son corps. Ce prédateur d’Amérique centrale et du sud utilise sa mâchoire pour percer le crâne des mammifères et briser la carapace des tortues. Le jaguar utilise ses mâchoires pour déplacer ses proies, saisissant leurs corps avec ses dents pour les traîner vers un endroit isolé pour les manger. Il peut même transporter sa proie tout en nageant et même hisser de grands herbivores dans des arbres pour les dévorer.

4) Le gorille, 91kg/cm2

Le gorille est l’un de nos plus proches parents, mais sa morsure est bien supérieure à la nôtre. Il se nourrit principalement de végétaux, incluant tiges et feuilles, et utilise de ce fait ses fortes mâchoires quotidiennement. Vous ne risquez pas de vous faire mordre par un gorille car ce grand singe est un animal doux qui ne se montre agressif que quand il se sent menacé. Il n’a pas beaucoup d’ennemis naturels, mais les superprédateurs tels que les léopards les attaquent à l’occasion. Quand cela arrive, le gorille au dos argenté du groupe s’interpose, risquant sa vie pour défendre sa famille.

5) L’ours brun, 88kg/cm2

Comprenant plusieurs sous-espèces vivant en Europe, Asie et Amérique du Nord, les ours bruns varient en taille et en apparence. Les plus grands d’entre eux se trouvent au Canada et aux Etats-Unis : les ours bruns américains, comme le grizzli et l’ours kodiak, sont des prédateurs puissants et sont bien connus pour leur morsure. Une morsure de grizzli est assez puissante pour broyer une boule de bowling !

6) Le requin-bouledogue, 88kg/cm2

Nombreux sont ceux qui supposent que c’est le grand requin blanc qui a la morsure la plus puissante de tous les requins. Mais en faite c’est le requin)bouledogue, qui par rapport à sa taille, détient le record ! Ce nageur trapu se nourrit surtout de poissons et de requins plus petits, mais on sait aussi qu’il mélange des animaux à carapace, comme des tortues et crustacés. Cela pourrait expliquer sa morsure impressionnante.
Ce requin vit dans les eaux profondes et peut nager à l’intérieur des terres en suivant les rivières. Des experts considèrent le requin-bouledogue comme le requin le plus dangereux de la planète, bien que seulement 27 attaques fatales par des requins-bouledogues aient été répertoriées depuis 1580 !

7) L’ours polaire, 87kg/cm2

Ce symbole de l’Arctique est le plus grand ours de la planète : un ours polaire mâle peut peser 700kg, soit l’équivalent de huit hommes adultes. Pour atteindre cette taille, l’ours polaire a besoin d’un régime riche en protéines. Il lui arrive donc de manger des oiseaux marins, du poisson et même des baleines, mais le phoque est son mets préféré.

8) La hyène, 77kg/cm2

Au coeur de la savane africaine, la vitesse à laquelle vous dévorez votre repas peut être un atout important pour survivre. Aucun animal n’illustre cela mieux que la hyène. Ce mammifère rusé est un expert quand il s’agit de planter ses dents dans une charogne avant que d’autres carnivores aient pu la repérer. L’une des adaptations les plus importantes pour la survie de la hyène est ses mâchoires puissantes. Malgré une taille relativement petite, la hyène possède une morsure plus puissante que des prédateurs plus gros, comme le lion.

9) Le tigre, 74kg/cm2

Le tigre est le plus grand félin du monde et la force de ses mâchoires est à la hauteur de sa réputation. Ce prédateur est spécialiste des attaques d’ongulés, tels que le cerf, l’antilope et le buffle, même si son instinct le pousse parfois à s’attaquer à d’autres prédateurs comme le léopard, l’ours lippu et le crocodile. Avec une telle variété de proies, le tigre se doit d’avoir une morsure à la hauteur : des crocs ‘attaques redoutables avec une puissance de plus de 70kg/cm2.
Pour tuer sa proie, le tigre mord la gorge et s’u accroche jusqu’à ce que l’animal meurt étranglé. Les plus petites proies peuvent être tuées par une morsure rapide qui brise la nuque.

10) Le lion, 48kg/cm2

Par rapport au jaguar et au tigre, la morsure du lion est relativement faible. Ses mâchoires sont tout de même assez puissante pour faire partie du top 10 !
Ce grand félin grégaire tend à chasser en groupe, les lionnes étant les principales prédatrices. Malgré sa réputation de chasseur, le lion se nourrit souvent de charognes, utilisant les vautours pour repérer les animaux tués par d’autres prédateurs, et tentant de chasser ses rivaux grâce à sa taille et sa force.
La hyène tachetée est une rivale du lion, et les hyènes plus petite ont souvent plus de succès à la chasse. Pour cette raison, c’est souvent le lion qui finit par voler leurs proies aux hyènes. Il est certain que les lions sont craints pour une bonne raison : ils sont spécialisés dans la chasse aux ongulés, comme le gnou ou le zèbre. Il leur arrive de traîner leur victime à couvert avant de se nourrir, une pratique qui requiert des mâchoires suffisamment puissantes.

Et la morsure de l’homme ?

En comparaison, l’homme possède une force de morsure autour de 42kg/cm2.

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !
Astuces pour habituer son chat à vivre en intérieur
Astuces pour habituer son chat à vivre en intérieur
Le poisson rouge Queue-de-voile
Le poisson rouge Queue-de-voile