Faire du vélo avec son chien : de la balade à l’entraînement sportif

Faire du vélo avec son chien peut être source de plaisir et d’épanouissement tant pour l’animal de compagnie que pour son maître. Une activité à partager pour un moment de complicité privilégié, aux multiples bienfaits… Quelles précautions élémentaires prendre avant de partir en balade ? Comment entraîner son compagnon de pratique sportive pour une sortie réussie ? Quel matériel devez-vous prévoir pour vous assurer confort et sécurité à tous les deux ? Toutes les réponses !

Les bienfaits d’une sortie sportive à deux

Tout comme l’être humain, le chien a des besoins élémentaires relativement basiques.

Une bonne dose d’affection pour s’épanouir et gagner confiance. Cet ingrédient essentiel du bien-être canin est à portée de main, quel que soit votre emploi du temps. Quelques câlins et caresses, des paroles affectueuses et réconfortantes ainsi qu’une attention particulière à certaines occasions suffisent à prouver tout l’amour que vous portez à votre animal de compagnie !

Une bonne alimentation pour préserver sa ligne et sa santé. Offrir à votre compagnon à 4 pattes un régime alimentaire équilibré est primordial. Cela vous permet de surveiller sa ligne d’une part, de le protéger sur le plan de la santé d’autre part. Esthétique et longévité en jeu, misez sur des produits de qualité, servis à une fréquence adaptée.

Une activité sportive en complément de son alimentation équilibrée ! Les recommandations des autorités de santé s’appliquent autant aux animaux : le slogan « pour votre santé, bougez » est universel ! Pour rester en forme, la pratique du vélo est donc une excellente idée, dans la mesure où vous la partagez sans difficulté et même avec plaisir.

chien forêt vélo

Zoom sur les arguments imparables

Découvrez 5 bonnes raisons de choisir le vélo comme activité sportive pour votre chien :

  • Un moyen de transport très pratique : vous avez besoin de vous déplacer pour faire des courses, pour vous rendre chez des amis ou déposer vos enfants à l’école ? Le vélo est tendance ! Plutôt que de laisser votre animal de compagnie végéter seul à la maison, emmenez-le !
  • Une méthode éducative efficace : lors de vos sorties, votre animal domestique est tenu de vous obéir au doigt et à l’œil, pour des raisons de sécurité principalement. Faire du vélo avec votre chien participe ainsi à parfaire son éducation, dans une ambiance détendue et ludique.
  • Une alternative aux jeux lassants : vous en avez marre de jouer au ballon ? Vous n’avez pas de quoi lui organiser un parcours sportif ? Vous êtes las de lancer incessamment sa balle fétiche ? Le jeu participe pourtant dans une large mesure au bien-être psychologique de votre chien – aussi important que son bien-être physique. Pour concilier les intérêts de tous, la balade à vélo est un excellent moyen de divertir votre animal autrement !
  • Une preuve de votre lien indéfectible : que vous soyez ou non passionné de cycle, partager un moment de détente et/ou de sport est la meilleure preuve de votre affection envers votre toutou. Naît à cette occasion une complicité précieuse entre l’homme et l’animal, qui se sent important aux yeux de son maître. Fort à parier qu’il attendra impatiemment cette occasion de partir se défouler avec vous…
  • Une activité en plein air : le chien a besoin de sortir tous les jours au moins 30 minutes. Le plein air, par ailleurs, est également très bénéfique pour vous. S’aérer en effet permet de sortir de sa routine et de se libérer l’esprit. Le vélo est dans ce cadre l’activité d’extérieur idéale !

Précautions utiles pour un entraînement réussi

Avant de partir en balade, veillez à respecter les précautions de base :

  • Combien de temps faire du vélo avec son chien ? La durée et l’intensité de l’exercice physique doivent absolument être adaptées à l’état de santé et à l’âge de votre animal. Un chiot pataud ne saura vous suivre à vive allure au travers des chemins de forêt escarpés ou sur des reliefs à fort dénivelé. De même, un vieux chien fatigué ne suivra pas longtemps une cadence effrénée. Commencez par des sorties courtes, à un rythme modéré. Puis progressez ensemble au fil des prouesses de votre compagnon de sport !
  • Les conditions sont-elles favorables à votre entraînement en duo ? Tout comme vous, votre toutou est sensible aux températures. En cas de grosse chaleur ou de froid polaire, les efforts à fournir peuvent s’avérer trop importants au vu de sa condition physique. Aux débuts du moins, privilégiez des conditions climatiques agréables.
  • Votre chien a-t-il suffisamment bu et mangé avant de partir ? Partir faire du vélo l’estomac vide s’avère rarement concluant… De même, le sport exige une bonne hydratation. Si vous partez pour un long trajet, vous pouvez d’ailleurs emporter avec vous une petite gamelle et une bouteille d’eau pour rafraîchir votre équipier !
  • Avez-vous prévu une trousse de secours ? En fonction de l’itinéraire prévu, vous pouvez rencontrer des obstacles. Une épine dans un coussinet ou une blessure à la patte peut vite arriver… Soyez paré à toutes sortes d’imprévu, et ne lésinez pas sur la sécurité. A noter : de votre côté, prévoyez également un kit d’urgence pour réparer les pannes légères de votre vélo le cas échéant !

De nombreuses manières de faire du vélo avec son chien

Quelle que soit votre motivation, vous pouvez faire du vélo avec votre chien de multiples manières. Choisissez en fonction de l’âge et de la forme de votre animal de compagnie, mais aussi selon vos envies du moment… Et vous pouvez même varier les plaisirs !

canivtt

Se faire tracter par son chien

Vous n’êtes pas particulièrement adepte de sports 2 roues ? Vous rechignez au moindre effort sportif ? Vous êtes momentanément blessé ou épuisé ?
Faites-vous tracter ! Dérivée des entraînements pour chiens de traîneaux, cette pratique est connue sous le nom de CaniVTT.

Le principe est simple : votre chien est attaché à votre vélo, à l’aide d’un système qui combine laisse, barre de VTT et harnais. L’animal court devant ou à côté du VTT, et tire son maître. Mais attention, il ne doit pas porter tout le poids de l’équipage : vous ne pouvez pas vous abstenir complètement de pédaler, c’est un travail en duo !

A moins d’entraîner votre animal à devenir chien de traîneau, le CaniVTT doit se faire dans le plaisir et le partage. Si vous constatez que votre compagnon de sport ne veut pas ou ne peut pas vous tracter, n’insistez pas. Il existe d’autres nombreuses manières de faire du vélo avec lui !

A noter : très logiquement, les races canines de grande taille et très musclées sont plus enclines à cette pratique. Le CaniVTT et ses variantes conviennent également à merveille aux petits chiens débordant d’énergie – à canaliser.

Partir en balade avec son chien en liberté

Pour une parfaite sensation d’espace et de liberté, quoi de mieux que de partir le poil au vent, sans entrave aucune, pour courir après les papillons au cœur de la nature ?! Laisser votre animal libre pendant vos balades est très appréciable. Vous n’êtes pas encombré par la laisse, ni ne ressentez les éventuels à-coups. Votre chien profite de la sortie sans autre guide que son flair et votre voix !

Mais attention. Laisser votre chien en liberté vous expose à des risques : accident de la route, fuite de l’animal… Les éléments extérieurs peuvent l’apeurer et sa réaction peut mener au pire. Pour vous prémunir des dangers, et vous assurer un moment de complicité en toute sécurité :

  • Préférez un parcours en pleine nature, loin de la circulation dense des voitures.
  • N’emmenez jamais un jeune chiot en cours d’éducation. Le laisser libre impose qu’il vous obéisse au doigt et à l’œil, et qu’il soit notamment sensible aux ordres vocaux de base – « stop » en particulier.
  • Cette manière de faire du vélo avec votre chien exclut les animaux craintifs. Ces derniers seront en effet rassurés par le contact de la laisse.

Faire un footing à 2 en toute sécurité

Pour plus de sécurité, partez en balade avec votre animal attaché en laisse. Faire courir son chien à côté du vélo dans ces conditions est rassurant. Mais attention, cela n’exclut pas tous les risques… La laisse comme moyen de sécurisation doit être accompagnée de précautions :

  • Choisissez votre parcours en fonction du tempérament de votre chien. S’il est très obéissant et endurant, vous avez le feu vert pour partir sans limite aucune ! Si en revanche l’animal est peureux par exemple, évitez tout environnement anxiogène qui pourrait gâcher la balade.
  • Vérifiez que votre compagnon de sport connaît les règles de base. Même en laisse, votre animal peut s’échapper – voire vous entraîner avec lui. Votre rôle en tant que maître est de l’éduquer à vous obéir en toutes circonstances. Ne partez pas avec un chien désobéissant.

Emmener son petit chien dans un panier ou une remorque

remorque chien

À quel âge faire du vélo avec son chien ?

N’importe quel âge, à condition d’être bien équipé ! Pour profiter des bienfaits de cette activité en duo, de nombreux équipements s’adaptent au jeune âge mais aussi à la petite taille ou à la mauvaise condition physique de votre animal de compagnie.

  • Le panier est idéal pour embarquer dans vos sorties votre petit chien avide de grands espaces. Il se place à l’avant du vélo sur le guidon, ou à l’arrière au niveau du porte-bagage. Petit coussin confortable, grille de protection, ceinture de sécurité… selon les modèles de paniers, vous trouverez de nombreux accessoires utiles pour compléter votre panoplie.
  • La remorque tractée à l’arrière du vélo permet également d’emmener votre petit chien en balade. Cet équipement supporte un poids supérieur : vous pouvez donc vous en servir pour un chien de taille moyenne – voire un poids lourd – qui n’est pas en mesure de courir à côté du vélo.

Equipement : le matériel indispensable pour partir en balade

Quel accessoire pour faire du vélo avec son chien ? Mis à part votre vélo et une gourde d’eau en cas de long trajet, vous aurez besoin du matériel de base suivant :

  • La laisse pour chien est indispensable pour faire du vélo – à moins de laisser le chien libre, à condition de pouvoir le faire en toute confiance. Préférez une laisse élastique : l’élasticité permet d’absorber les chocs et les à-coups, pour minimiser le risque de blessure.
  • Un harnais à porter sur le dos permet également à votre chien d’éviter de s’étrangler en cas de choc. Le collier est déconseillé pour ces raisons.
  • Pour encore plus de confort et de sécurité, prévoyez d’acheter une barre fixe à attacher à la laisse d’un côté, à votre vélo à l’autre bout. Cet équipement matériel laisse l’animal à bonne distance du vélo, et minimise le risque qu’il se prenne dans vos rayons !
Photos : the_adventures_of_bat_dog, one_girl_and_a_half_malinois
Aucune discussion Écrire un commentaire
Écrire un avis ou un conseil
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuler