Le Brésil se distingue par sa richesse en biodiversité. Des vastes étendues des savanes du Cerrado aux forêts tropicales denses de l’Amazonie, en passant par les marais du Pantanal, le pays offre une variété remarquable d’habitats, en faisant ainsi une zone de biodiversité exceptionnelle. Avec plus de 400 espèces de mammifères, c’est surtout ses 76 espèces de primates qui témoignent de cette diversité, dont beaucoup sont uniques à cette région. Parmi elles, on trouve des espèces emblématiques comme le tamarin-lion doré et le brachytèle, le plus grand primate d’Amérique du Sud.

Des chiens et chats

Bien que ces animaux soient répandus un peu partout aux quatre coins du monde, les chiens et les chats sont des animaux très présents au Brésil. Ils sont d’ailleurs traités comme des êtres humains par leur propriétaire : mariage entre chiens, pâtisseries pour chiens et chats, nourriture bio… l’humanisation des chiens et des chats est très présente dans ce pays. En savoir plus sur Wamiz.

Le dauphin rose

Dauphin rose brésilien (Boto)
Dauphin rose © Photo Pixaterra

Le dauphin rose (dauphin d’Amazonie ou boto), est une espèce de dauphin d’eau douce qui habite les cours d’eau de l’Amérique du Sud, principalement dans le bassin de l’Amazone. Il a une physiologie adaptée à la vie en eau douce, avec un long museau et des larges dents qui lui permettent de briser facilement les carapaces des crabes. Le dauphin rose peut être visible dans les estuaires et les zones côtières. Malheureusement, il est confronté à des menaces telles que la perte d’habitat, la pollution de l’eau et la pêche accidentelle, ce qui met en danger sa survie à long terme.

L’ara hyacinthe

Ara Hyacinthe
Ara Hyacinthe (Anodorhynchus hyacinthinus) © Photo G. Fontaine

Situé parmi les parcs naturels les plus récents du Brésil, le parc national des Nascentes do Rio Parnaíba est riche en vie sauvage. Ses paysages sont façonnés par des forêts tropicales sèches et des falaises d’argile rouge, un habitat idéal pour l’ara hyacinthe, l’un des oiseaux emblématiques d’Amérique du Sud. Avec environ un mètre d’envergure, cet oiseau se distingue par son plumage d’un bleu éclatant. Si vous séjournez dans un lodge, vous aurez la chance d’observer des groupes de ces magnifiques oiseaux volant au lever et au coucher du soleil.

Le singe araignée

Singe araignée
Singe araignée (Brachyteles) © Photo Leonardo

Le brachytèle est un primate endémique du Brésil. Pour l’observer, vous devrez vous aventurer dans les forêts tropicales denses de l’Amazonie. Ce grand primate se trouve principalement dans les régions boisées et les canopées, où il se déplace avec grâce et agilité entre les branches des arbres. Les excursions dans des réserves naturelles ou des parcs nationaux du Brésil offrent de bonnes chances de l’apercevoir dans son habitat naturel.

Le jaguar

Jaguar
Jaguar (Panthera onca) © Photo reisegraf

Pour observer le jaguar au Brésil, une des meilleures régions est le Pantanal. Cette vaste zone humide abrite une population importante de jaguars, offrant ainsi d’excellentes opportunités d’en apercevoir un, surtout pendant la saison sèche lorsque les animaux se rassemblent près des points d’eau. Les zones autour des rivières Cuiabá, Paraguay et Miranda sont réputées pour être des endroits privilégiés pour observer le jaguar.

La raie manta

Raie manta géante
Raie manta géante (Mobula birostris) © Photo Magnus

De mai à juillet, les eaux au large de Laje de Santos près de São Paulo accueillent des rassemblements de créatures océaniques particulièrement gracieuses : les raies manta, la plus grande espèce de raies, dont l’envergure peut atteindre jusqu’à 6 mètres ! Si vous aimez la plongée, ne manquez pas l’occasion les observer planer sous l’eau, la bouche grande ouverte pour se nourrir de plancton.

Des raies sauteuses: Les raies manta géantes (Mobula birostris) du Brésil se font parfois apercevoir en sautant au-dessus de l’eau.

Le piranha

Piranha
Piranha © Photo Boris Bulychev

Le piranha est souvent présent dans les rivières et les lacs du Brésil, en particulier dans les régions de l’Amazonie et du Pantanal. Pour l’observer, vous pouvez vous aventurer dans les zones où l’eau est calme et peu profonde, comme les bras morts des rivières, les lacs et les marécages. Les excursions en bateau dans ces régions offrent souvent des opportunités d’observer les piranhas dans leur habitat naturel. Cependant, il est important de rester prudent lors de ces observations, car les piranhas sont connus pour leur comportement prédateur.

Le cerf des marais

Cerf des marais
Cerf des marais (Blastocerus dichotomus) © Photo foto4440

Pour observer le cerf des marais au Brésil, dirigez-vous vers les zones humides telles que le Pantanal. Ce majestueux cervidé aux larges sabots est le plus grand d’Amérique du Sud. Il se déplace avec une remarquable agilité.

Le crapaud coloré

Crapaud coloré
Crapaud coloré © Photo Edelico Muscat

En 2015, une nouvelle espèce de Brachycephalus a été découverte dans la forêt atlantique du Brésil. Ces petits crapauds colorés habitent chacun une ou deux montagnes, mais la rapide disparition des forêts de nuages les a isolés en communautés distinctes. Sous l’éclairage d’une lumière ultraviolette, ces amphibiens émettent une lueur dans l’obscurité, un phénomène mystérieux. Contrairement aux humains, ils sont capables de détecter cette longueur d’onde.

Les scientifiques estiment que le nombre total de Brachycephalus est sous-estimé, car de nouvelles espèces pourraient encore être découvertes. Si vous en croisez un lors d’une randonnée, observez-le mais évitez de le toucher.

La loutre géante

Loutre géante
Loutre géante © Photo Uryadnikov Sergey

Pour observer la loutre géante au Brésil, rendez-vous dans les régions où les cours d’eau sont abondants, comme l’Amazonie ou le Pantanal. Ces magnifiques mammifères aquatiques, souvent surnommés les « loups du fleuve » en raison de leur habileté à chasser, communiquent en aboyant, en grognant et en reniflant.

Le tamarin-lion

tamarin-lion
Tamarin lion © Photo Edwin Butter

Les quatre espèces de ces singes du Nouveau Monde vivent exclusivement dans la forêt atlantique du Brésil. Bien que leur habitat ait beaucoup reculé au cours du siècle dernier, leurs populations semblent en croissance. Les zones protégées, comme la réserve biologique de Poço das Antas, à quelques heures seulement de Rio de Janeiro, offrent une chance de voir ces créatures dans la nature.

L’anaconda jaune

Anaconda jaune
Anaconda jaune © Photo Wirestock

Bien que légèrement plus petit que l’anaconda vert, ce redoutable prédateur peut atteindre jusqu’à 5 mètres de longueur. L’anaconda jaune se cache souvent dans les eaux peu profondes où il chasse des proies telles que les capybaras, les tortues et même les caïmans.

Les papillons

Morpho bleu
Morpho bleu © Photo Doug Schnurr

Les amateurs qui aiment photographier les papillons trouveront leur bonheur au Brésil grâce à une incroyable variété d’espèces. La région d’Alta Floresta, située dans le sud de l’Amazonie est une destination de choix, chevauchant à la fois le Cerrado et le Pantanal, deux biomes majeurs. Plus de 1600 espèces de papillons y ont été officiellement répertoriées, avec des estimations allant jusqu’à 2000. Parmi les merveilles à découvrir, citons le morpho bleu, le Vanessa braziliensis, ainsi que des espèces endémiques telles que Parides hahneli et Eurytides iphitas.

Le jacara

Jacara
Jacara (Caiman yacare) © Photo Michele

Le Jacaré est un reptile du genre Caiman de la famille des Alligators. Pour observer cet animal au Brésil, le Pantanal est l’endroit idéal. Cette région abrite environ 3 millions de jacarés, assurant ainsi de grandes chances de l’apercevoir. Lorsqu’il ne chasse pas de poissons tels que les piranhas, vous le verrez souvent se prélasser au soleil sur les rives des cours d’eau.

Le nandou d’Amérique

Nandou
Nadou © Photo Cavan

Bien que leur habitat traditionnel soit la forêt, de petites familles de nandous, espèces d’oiseaux ressemblant à des émeus, construisent également leurs nids surélevés dans la plaine inondée du Pantanal et dans les pâturages adjacents au marais.

Le tamanoir

Tamanoir géant
Tamanoir (Myrmecophaga tridactyla) © Photo jtplatt

Le tamanoir se classe parmi les animaux les plus insolites du Brésil. Son mode de vie nocturne, associé à son régime insectivore, le rend difficile à observer. Pour avoir la chance de l’observer en journée, le parc national de la Serra da Canastra, au cœur de la savane tropicale du Cerrado, est idéal.

Les tamanoirs, aussi connus sous le nom de fourmiliers géants, consomment jusqu’à 30 000 fourmis et termites par jour! Lorsqu’ils découvrent un nid, leurs longues griffes les aident à l’ouvrir pour y insérer leur langue de 60 cm et attraper les occupants. Leur vision médiocre permet parfois de s’approcher d’eux, mais il est préférable de les laisser tranquilles pour éviter de les perturber.

Infos pratiques pour voyager au Brésil

Renseignez-vous sur les cas de Zika

Le Brésil reste un pays à risque en ce qui concerne le virus Zika, qui peut être particulièrement dangereux pour les femmes enceintes. Vérifiez le statut du virus auprès de votre médecin traitant ou sur Internet avant de réserver votre voyage.

Mangez par kilos

Bien que le Brésil soit une destination où voir des animaux incroyables, ce pays offre une expérience unique avec les « kilo restaurants », où vous payez selon le poids de votre repas plutôt qu’au plat. Ces restaurants, avec leurs buffets variés, sont parfaits pour découvrir de nombreuses spécialités en un seul endroit, et ils sont également économiques pour ceux qui ont un budget serré.

Conseils de voyage

  • Quand partir ? Dans un pays si vaste, le bon moment dépend de la région à visiter. Si vous voulez inclure l’Amazonie et le Pantanal, la période la plus sèche se situe entre juin et septembre.
  • Comment s’y rendre depuis la France ? Il y a des vols fréquents de Paris vers les principaux aéroports du Brésil, dont Rio de Janeiro et São Paulo. De là, vous pourrez prendre une correspondance.
  • Quel temps fait-il ? Le climat est très varié selon la région et le moment de l’année. La majeure partie du Brésil se trouve sous les tropiques, donc attendez-vous à avoir de l’humidité, des journées chaudes et des averses.
  • Quoi emporter avec soit ? Pour voir autant d’animaux que possible, il vous faudra beaucoup vous déplacer. Voyagez donc léger, mais noubliez pas votre protection contre les moustiques et un petit sac pour les sorties à la journée.
  • Que peut-on voir au brésil ? Le Brésil comprend un large éventail d’habitats, des forêts de nuages aux savanes tropicales, sans oublier quelques-unes des plus grandes métropoles au monde.
Photo de couverture : PhotoSpirit