Quelles huiles essentielles donner à son chien ?

Les huiles essentielles sont actives, puissantes et rapides : pour les utiliser chez le chien, il faut d’abord les connaître. Elles peuvent soigner et soulager le chien grâce à des extraits aromatiques de plantes. Elles ont l’avantage d’être naturelles, sans colorants et ne sont pas testées sur les animaux. Découvrez les huiles essentielles pour soigner votre chien en fonction des symptômes qu’il présente.

Les huiles essentielles utiles pour votre chien

Ce sont des substances naturelles extraites par pression ou distillation de plantes. Elles contiennent plusieurs centaines de molécules aromatiques qui leurs valent des propriétés pharmacologiques. Leurs puissants principes actifs sont d’ailleurs utilisés depuis des centaines d’années dans l’aromathérapie afin de soigner des affections chez l’être humain mais aussi chez le chien.

Il en existe une grande variété et toutes les huiles essentielles sont pas forcément bonnes pour la santé du chien, il convient donc de ne pas lui donner n’importe lesquelles. Il faut qu’elles soient 100% naturelles, 100% pures et 100% complètes.

Tableau des huiles essentielles pour chien utilisées en aromathérapie

Le tableau ci-dessous rassemble les huiles essentielles les plus utilisées chez le chien, la partie de la plante dont est extraite l’HE, ses propriétés, ses différentes indications ainsi que ses différentes voies d’administration.

Chercher une huile essentielle


Huile essentiellePartie utiliséeActionsIndicationsMode d’emploi
AjowanFruitsAnti-infectieuse, antivirale, antiparasitaire, antalgieInfections, parsitisme (respiratoire, digestifs, cutanés), arthritesVoie interne, externe (usage local et général)
Basilic exotiqueSommités fleuriesAntispasmodique, tonique, digestif, anti-inflammatoire, antalgique, antiviralSpasmes, coliques, diarrhées, arthrite, tendinite, anxiétéVoie interne, externe (usage local et général)
Baume du PérouBaumeAntiseptique, antibactérien, antiparasitaire, cicatrisantDermatologie (blessures, plaies, escarres, brûlures)Externes uniquement (usage local)
CajeputFeuillesAnti-infectieuse, antivirale, expectorante, décongestionnant veineuxAffections respiratoires, troubles circulatoires, viroses cutanéesVoie interne et externe
Camomille nobleFleurAntalgique, antispasmodique, sédative, anti-inflammatoireSédation, spasmes digestifs, prurit, dystonies neurovégétativesVoie interne et externe
CamphrierBois, écorceStimulant respiratoire, cardiaque, nerveux, fébrifuge, expectorant, antalgique (voie externe)Cardio-respiratoire (syncope, défaillance cardiaque), bronchite, arthrites, CI lors de la lactationSurtout externe (action locale et générale)
Cannelle de CeylanEcorceAntibactérienne, antifongique, antiparasitaire, toniqueInfections parasitaires vectorielles (piroplasmose, leishmaniose, Lyme, rickettsiose), intestinales (strongles, Giardia, amibes)Voie interne (dermocaustique)
Chénopode anthelmHerbe fleurieAntihelminthique puissant (vers ronds)Parasites gastro-intestinaux, contre-indiquée lors de la gestationVoie interne
CitronZesteAnti-infectieuse, antibactérienne, vitaminique P, tonique digestive, calmanteProblèmes circulatoires, maladie respiratoire, stressVoie interne (action générale), externe (action locale et générale)
CyprèsRameaux feuillésDécongestionnant veineux, anti-infectieuse, antitussiveMauvaise circulation, œdèmes des membres, touxVoie interne, externe (action locale et générale)
EstragonPlante fleurieAntispasmodique, digestiveSpasmes digestifs, urinaires, crampes, contractures, manque d’appétitVoie interne, externe (action locale et générale)
Eucalyptus citronnéFeuillesAnti-inflammatoire puissante, antiseptique, antalgiqueInflammation et douleurs articulaires, inflammations cutanées, en répulsif contre les insectes et acariensVoie interne, externe (action locale et générale)
Eucalyptus globuleuxFeuillesExpectorante, mucolytique, anti-infectieusePathologies bronchopulmonaires, mycoses et infections cutanéesVoie interne, externe (action locale et générale)
Eucalyptus radiéFeuillesAnticatarrhale, expectorante, anti-infectieuse, antitussivePathologie pulmonaire avec défaillance immunitaire, toux du chenil, toux sèche, toux grasseVoie interne, externe (action générale)
FenouilSemencesAntispasmodique, stimulant digestif, cholérétique, expectorante, oestrogéniqueIndigestion, spasmes digestifs, bronchite, stimulation des chaleursVoie interne, externe (action générale)
Gaulthérie couchéeFeuillesAnti-inflammatoire, antispasmodique, fébrifuge, vasodilatatriceInflammation articulaire, tendineuse, crampes, contractures, vasoconstrictions périphériquesExterne surtout (action locale)
Genévrier communRameaux,baiesDiurétique, antiseptique urinaire, antispasmodique, antalgique, antiseptique, anti-inflammatoireInfections urinaire, diurèse, spasmes digestifs, colites, arthrites, tendinites, plaies, eczémaVoie externe
Géranium rosatFeuillesAntispasmodique, antiinflammatoire, antimicrobienne, calmante, cicatrisante, antalgique, répulsiveStress, anxiété, plaies, crevasses, répulsion des insectes, infections cutanées, mycoses, DAPP, dermites séborrhéiquesVoie interne, externe (action locale)
GingembreRhizomeTonique digestive, expectorante, antalgique, aphrodisiaqueManque d’appétit, stimulation des chaleurs, arthritesVoie interne, externe
GiroflierBouton floralAntalgique, antimicrobienne, antiparasitaire, stimulant généralInfections buccales, dentaires,
digestives, tiques, puces, misebas, asthénie
Voie interne et externe
Helichryse italienneSommités fleuriesAnticoagulante, antalgique, anti-inflammatoire, cicatrisanteHématome, phlébite, induration des tissus, fourbure, arthrite, tendinite, claquageVoie interne, externe
Inule odoranteSommités fleuriesMucolytique, antiinflammatoire, antitussive, antibactérienne, antiviraleBronchite obstructive, emphysème, toux du chenil, laryngiteVoie interne, externe
Laurier nobleFeuillesExpectorante, anti-infectieuse, antalgique, anti-nécrosante, antispasmodique, antiinflammatoireBronchite, stimulation digestive, arthrite, nécrose, gangrène, maladies infectieuses chroniquesVoie interne, externe
Lavande aspicSommités fleuriesBactéricide, fongicide, expectorante, cicatrisante, antiinflammatoireInfections ORL, pyodermites, mycoses cutanées, envenimation par piqûreVoie interne, externe
LavandinSommités fleuriesAntispasmodique, calmante, anti-inflammatoire, cicatrisanteNervosité, spasmes, crampes, dermatoses infectieuses, plaiesVoie interne, externe
Litsée citronnéeFruitsAnti-inflammatoire, antiparasitaire externe, calmanteInflammations articulaires, traumatiques, ectoparasitoses, insectifuge, agitation, anxiétéSurtout voie externe
MarjolaineSommités fleuriesAntibactérienne, sédative, calmante, antalgiqueAgitation, anxiété, agressivité, spasmes, infections respiratoires et digestives, névralgies, myalgies, arthralgiesVoie orale, externe
Menthe poivréeParties aériennesAnti-infectieuse, tonique digestive, cardiaque, antalgique, antiinflammatoire, stimulation des chaleursIndigestion, ballonnements, vomissements, fatigue cardiaque, arthrite, dermatite inflammatoire, chaleurs inapparentesVoie orale, externe (action locale et générale)
NiaouliFeuillesAntibactérienne, antimycosique, stimulation de l’immunité, expectorante, anticatarrhale, hormone-like, cicatrisanteInfection respiratoire, stimulation des chaleurs, plaies, escarres, mycoses cutanées, pyodermites, furoncles, coryzaVoie oral, externe (action locale et générale)
Origan compactSommités fleuriesAnti-infectieuse puissante, stimulation immunitaireInfections sévères et résistantes (respiratoires, digestives, cutanées, cystites, maladies vectorielles), fatigueVoie interne, externe
PalmarosaHerbeAnti-infectieuse puissante, anti-inflammatoire, immunostimulante, cicatrisanteInfections utérines, génitales, mammites, entérites, bronchites, infections cutanées (eczéma, pyodermite, mycose à Malassezia)Voie orale, locale (usage interne et externe)
Pin maritimeEcorce, aiguilles, résineAntiseptique respiratoire, expectorante, rubéfiante (voie externe)Pathologies respiratoires, rhumatismes, effet révulsifAérosol (aiguilles), frictions (résine)
Pin sylvestreAiguillesAntiseptique respiratoire, expectorante, antitussive, toniquePathologies respiratoires, insuffisance sexuelle (mâle), antalgie et révulsion (voie externe), asthénieVoie orale, externe
PissenlitRacine, feuillesCholérétique, dépurative, stimule l’appétit, diurétiqueSoutien de l’action hépatique, manque d’appétit, convalescenceDécoction, infusion, EPS, TM, poudre
Plantain lancéoléFeuilles, tigesBronchodilatrice, antitussive, calmante, antimicrobienne, antihistaminiqueInflammation des bronches, asthme, bronchite, toux sèche, urticaire, eczéma, DAPPInfusion, TM, EPS
Plantain majeurFeuillesAnti-inflammatoire, cicatrisantePlaies, blessures, inflammation cutanéeJus ou teinture sur les plaies
Prêle des champsRameaux entiers stérilesMinéralisante, consolidation osseuse, anti-inflammatoire, cicatrisanteDécalcification, arthrose, fracture, chirurgie osseuseInfusion, poudre, EPS, compresses
Radis noirRacineDétoxification hépatique, cholérétique, anti-infectieuseHépatites, gastrites, infections respiratoires chroniquesJus de racine, nébulisat, TM, EPS
RéglisseRacine, stolonsAnti-inflammatoire, antiulcéreuse, antimicrobienne, immunomodulatriceUlcères gastriques, gastrites, infections respiratoires, cutanées, eczéma, dermatites allergiquesEPS, décoction (copeaux)
Reine des prés Sommités fleuriesDiurétique, antibactérienne, antiinflammatoire, immunomodulatrice, astringente, analgésiquePoussées inflammatoires et douloureuses de l’arthrose, myalgies, rétention d’eauInfusion, gélules de poudre de plante, EPS, TM, compresses (articulations)
RhodiolaRhizomeAméliore les performances physiques, antioxydante, antidégénérativePréparation à la compétition, maladies neurodégénérativesEPS, décoction, gélules
SauleEcorceAnti-inflammatoire, antalgique,
antipyrétique
Arthrose, arthrite, tendinite, myositeEPS, décoction
Scrophulaire noueuseParties aériennes fleuriesAnti-inflammatoire puissanteEtats inflammatoires aigus et chroniquesEPS, décoction, infusion
SouciFleurAntibactérienne, anti-inflammatoire, cicatrisanteNettoyage, désinfection des plaiesCompresses, pommade
TribulusParties aériennesHormonale (augmente la sécrétion de GnRH, LH, FSH), anabolisante, antilithiasiqueDéficit hormonal du mâle lié à une castration, déficit musculaireEPS
TussilageFleurs, feuillesCalmante (toux), stimulante respiratoireBronchite emphysémateuse, toux chronique sècheInfusion, EF, TM
ValérianeRhizome, racineSédative, antispasmodique, anxiolytiqueNervosité, stress, anxiété, agitationGélule de poudre, décoction, EPS, TM
Verge d’or Sommités fleuriesDiurétique, dépurative, astringenteDiurèse, drainage toxinique,
eczéma, rhumatismes
Infusion, EF, TM
Vigne rouge FeuilleVitaminique P, anti-inflammatoire, veinotonique, antioxydanteInsuffisance veineuse, hypertension, pétéchies, ecchymoses, inflammation des glandes annales, hématomesEPS, macérat de bourgeons, infusion

Abréviations : EPS : extrait de plantes standardisé, TM : teinture mère, HE : huile essentielle

Bienfaits de l’aromathérapie sur votre chien

L’aromathérapie a des bienfaits et des propriétés bénéfiques pour le chien : antalgiques, digestives, décongestionnantes, anxiolytiques… Il en existe pour quasiment tous les symptômes. Les huiles peuvent être mélangées afin de cumuler plusieurs propriétés bénéfiques pour votre chien. Par exemple, un chien souffrant d’un infection parasitaire peut avoir un traitement avec l’huile essentielle de Citronnelle de Ceylan et de Cèdre de l’Atlas. L’efficacité est alors optimisée et crée un effet de synergie.

Comment choisir les huiles essentielles pour votre chien ?

Choisissez des huiles essentielles botaniquement et biochimiquement définies et chémotypées. Cela signifie tout simplement qu’on ne peut pas se contenter de parler, par exemple, d’huile essentielle d’eucalyptus sans autre précision. Selon l’altitude, la latitude, le sol, la saison, le moment de la récolte et surtout le savoir-faire du distillateur, sa qualité et ses indications thérapeutiques ne seront pas les mêmes. On ne distinguera l’eucalyptus mentholé, citronné, radié, ou globulus…

C’est assez complexe quand on se penche sérieusement dessus, mais ça vaut l’effort, l’aromathérapie est un milieu passionnant. Chaque huile essentielle contient en moyenne une centaine de composés biochimiques différents. Elles peuvent avoir des vertus cicatrisantes, apaisante, antalgiques, anti-inflammatoires, antiseptiques, anti-toxines, immunostimulantes, anesthésiantes, mucolytiques… la liste est longue ! Pour les huiles essentielles pures, faites confiance aux marques comme Puresentiel, Florame, Pranarôm… Pour des spécialités prêtes à l’emploi pour nos chiens, choisissez Labbea, MP labo, Vetoquinol.

Comment utiliser les huiles essentielles sur votre chien ?

Certaines huiles essentielles présentent une toxicité neurologique ou un risque d’avortement pour les femelles en gestation. On n’utilisera jamais les huiles essentielles chez les chiens de moins de trois mois ni chez les femelles gestantes ou allaitantes.

Une fois ces risques identifiés, elles ont tout à fait leur place pour prendre soin de nos chiens. Il ne s’agit pas de guérir des pathologies lourdes, mais elles sont utiles pour apaiser le chien dans des situations stressantes, lui apporter du confort ou limiter l’expression de certains symptômes par exemple.

Huiles essentielles en flacon avec un chien qui sourit

Comment administrer des huiles essentielle à votre chien

Les voies d’administration pour véhiculer les huiles essentielles chez le chien sont différents de ceux de l’être humain. Le poids, la peau et l’hypersensibilité des chiens nécessitent des modes d’administration adaptés.

Mode d’administrationUtilisation
SublingualJamais
Massage corporelPeu utilisé
Massage localTrès souvent utilisé
EmbaumementJamais
Gélules et/ou capsulesMoyennement utilisé
MiellatTrès souvent utilisé
HE dans teinture mèreMoyennement utilisé
HE dans huiles végétalesTrès souvent utilisé
HE dans la nourritureTrès souvent utilisé
SuppositoiresJamais
Catapasmes d’argileMoyennement utilisé
GelsTrès souvent utilisé
Crèmes et pommadesPeu utilisé
Emulsions et lotionsTrès souvent utilisé
ShampoingsMoyennement utilisé
AérosolMoyennement utilisé
DiffusionPeu utilisé

Administrer les huiles essentielles par voie orale

Vous pouvez donner au chien certaines huiles essentielles en lui administrant par voie orale. Mélangez toujours les gouttes à un peu de miel, à une huile végétale ou encore à sa nourriture pour faciliter son administration et atténuer l’amertume de certains extraits de plantes médicinales.

Les huiles essentielles ne doivent jamais être données par voie orale au chien lorsqu’elles sont pures. Elles risquent d’agresser ses muqueuses buccales et gastriques. N’ajoutez pas non plus une goute d’huile essentielle dans la gamelle d’eau de votre chien. Celle-ci flotterait et ne se mélangerait pas.

Administrer les huiles essentielles par voie cutanée

Pour une utilisation sur la peau du chien, préparez un gel à 5% d’huiles essentielles avec de l’aloe vera bio. Les huiles essentielles se diluent également bien dans l’huile végétale, l’alcool à 70° ou plus peut aussi être utilisé, mais attention à ne pas l’appliquer sur une plaie. 5% c’est 1ml (35 gouttes) d’huiles essentielles dans 20ml de gel d’aloe vera (mêmes proportions pour des huiles végétales ou de l’alcool).

La préparation se conserve dans un pot hermétique de préférence au frigo et pour 15 jours. Testez une noisette sur l’intérieur de la cuisse de votre chien et patientez 48h pour vous assurer qu’il n’y a pas de réaction allergique. Pour éviter que le chien se lèche, ôtez l’excédent avec un gant humide.

Il est possible de diluer les huiles essentielles à une autre substance comme l’huile végétale, l’argile, l’aloe vera, le miel, etc…

Administrer les huiles essentielles grâce à un aérosol ou par diffusion

Tout en étant plus efficaces, les aérosols sont plus doux que les inhalations avec un bol d’eau chaude. Attention, on ne mettra jamais un coton imbibé d’huiles essentielles dans la cage de transport d’un chien pour le déstresser : cela peut être dangereux pour sa santé. Pour pratiquer une aérosolthérapie, équipez-vous d’un diffuseur par nébulisation ou nébuliseur pneumique : de l’air comprimé est pulvérisé sur les huiles essentielles pour dégager un brouillard froid qui sera inhalé par le chien. Lors de la première utilisation, laissez le temps au chien de s’habituer et la possibilité de sortir de la pièce s’il le souhaite. Une fois que le chien est habitué, on peut faire des petites séances de 10 à 15 minutes par jour.

Soigner naturellement votre chien grâce aux huiles essentielles

Voici quelques recettes naturelles à base d’huiles essentielles pour soigner un chien d’une éraflure, de piqures de parasites, d’anxiété ou présentant des troubles du transit.

Sur une éraflure

De retour d’une balade à la campagne, votre chien a suivi une piste dans les buissons et il a de petites éraflures sur le crâne, les oreilles et les pattes : cette recette à base d’huiles essentielles peut soulager votre chien d’une petite plaie.

Mélanger 20ml d’aloe era et 10 gouttes de tea tree, 5 gouttes de menthe des champs, 5 gouttes de géranium d’Égypte et 5 gouttes d’hélichryse italienne. Appliquez ensuite sur les petites plaies.

Contre les moustiques et les tiques

Avant une promenade à la campagne ou lors des soirées d’été, vous pouvez mettre un bandana autour du cou de votre chien sur lequel vous aurez déposé ce mélange. Certaines huiles essentielles éloignent les moustiques et tiques du chien.

1 goutte (petit chien) à 10 gouttes (grand chien) d’un mélange à 50% d’huiles essentielles de géranium d’Égypte et 50% de citronnelle. Cela ne saura se substituer à un traitement antiparasitaire externe délivré par un vétérinaire, mais vient uniquement en complément.

Luter contre l’anxiété du chien

Votre chien est anxieux. Il ne dort jamais sur ses deux oreilles et se réveille au moindre bruit. En promenade, il n’est pas très à l’aise quand il croise des congénères et est plutôt collé à vous. À la maison, il a tendance à vous chercher dès que vous sortez de son champ de vision. Les huiles essentielles sont utiles pour limiter l’anxiété chez le chien.

Mélanger 20ml d’aloe vera et 10 gouttes de lavande, 10 gouttes de marjolaine à coquille, 9 gouttes de petit grain bigarade, 5 gouttes de verveine citronnée, 1 goutte d’ylang ylang. Appliquez en massant entre les coussinets avec une noisette de la préparation le soir avant le coucher.

Améliorer le transit de son chien

Normalement, votre chien a un transit parfait, mais depuis hier, ses selles sont un peu plus molles. Son état général est bon, il a encore mangé ce matin, mais vous voyez bien qu’il est un peu barbouillé. Les huiles essentielles peuvent aider votre le chien à améliorer son transit.

Mélangez 20ml d’aloe vera et 10 gouttes de basilic tropical, 10 gouttes d’estragon, 10 gouttes de marjolaine à coquille, 5 gouttes de menthe poivrée. Massez le ventre du chien avec une noisette de la préparation et retirez l’excédent.

Précautions et dangers rencontrés avec les huiles essentielles chez le chien

Comme nous l’avons vu avec les huiles essentielles dangereuses pour chien, ce n’est pas parce qu’elles sont naturelles et issues de l’aromathérapie qu’elles sont sans danger. Utilisées à mauvais escient, certaines huiles peuvent être violentes pour le chien et produire des irritations de la muqueuse nasale, déclencher une toux, provoquer une hypersalivation et développer un comportement de fuite ou de peur.

Les chiens ont une forte sensibilité aux huiles essentielles car ce sont des animaux « macrosmiques » ce qui signifie qu’ils évoluent dans un monde d’odeurs. Appliquées sur la peau du chien, les huiles essentielles peuvent entrainer une inflammation, une brûlure et/ou des démangeaisons.

Un chien chihuahua assis à côté d'huiles essentielles

Si en faisant sa toilette, le chien lèche les huiles essentielles appliquées sur son pelage, ces extraits de plantes concentrés risquent d’irriter son tube digestif, provoquer des vomissements et des diarrhées. D’autres part, elles passent très vite à travers la peau, les muqueuses ou la paroi intestinale du chien et se retrouvent dans sa circulation sanguine.

Contre-indications d’utilisation des huiles essentielles chez les chiens

Tout comme l’être humain, les animaux, et les chiens en particulier, y sont sensibles et certaines peuvent être dangereuses pour leur santé :

  • Certaines sont contre-indiquées chez des animaux souffrant de certaines affections,
  • Certaines interagissent avec des médicaments administrés au chien s’il est déjà sous traitement,
  • Certaines peuvent être toxiques et avoir des répercussions sur le foie, les reins ou le système nerveux si elles sont utilisées à fortes doses ou sur une trop longue durée.

Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez les chiots de moins de 3 mois ou sur les femelles gestantes / allaitantes. Si vous utilisez des H.E. à la maison et que vous avez d’autres animaux, vérifiez bien qu’elles ne sont pas dangereuses pour tous les animaux de la maison. Lisez toujours les conseils d’utilisation qui figurent sur l’étiquette. En cas de doute, vous pouvez demander l’avis d’un professionnel.

En savoir plus sur les contre-indications des huiles essentielles

Sources : Univ-lorraine : Étude huile essentielles
H. Gateau, vétérinaire


2 commentaires
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. que pensez vous de COTHIVET ? ANTISEPTIQUE CICATRISANT POUR ANIMAUX.
    HE lavande,romarin,thym,cyprès,et des teintures mères? merci

  2. Bonjour,
    Mon chien, un cocker anglais a une hépatite chronique diagnostiquée récemment lors d’un bilan sanguin et après des analyses plus poussées et une échographie du foie. Que puis lui donner?
    J’ai vu que l’essence de citron de menthe poivré et le romarin à verbénone étaient bien pour les humains mais est ce valable pour le chien, à quelle dose et à quelle fréquence?
    Pouvez vous m’informer s’il vous plaît?
    Cordialement;
    Mme Rouveyrollis Datiche.