Miel pour chien : bienfaits, effets et utilisations

Le miel pour chien est un super aliment aux multiples bienfaits. Il permet de cicatriser des plaies, limiter les risques d’allergies, réduire les problèmes gastriques, renforcer ses défenses immunitaires. Le miel est un complément alimentaire disposant d’une large gamme de sucres, vitamines, acides aminés et oligo-éléments. Découvrez lequel choisir et comment utiliser le miel avec le chien.

Le miel est bon pour la santé du chien et apporte de multiples bienfaits sur sa santé

Il existe beaucoup de compléments alimentaires naturels pour le chien comme l’huile de coco, l’huile d’olive, l’huile de poisson, les huiles essentielles… Mais aucun ne contient autant de vitamines A, B complexe, D, E, K et autant de potassium, calcium et magnésium que le miel pour son chien ! Si vous l’utilisez correctement, ce super aliment permettra de renforcer le système immunitaire de votre animal.

Même si un chien n’a à priori pas besoin de miel dans son alimentation pour survivre, utilisé comme super aliment, il apporte des vertus thérapeutiques et trouve naturellement sa place dans la liste des compléments alimentaires pour chiens.

miel

Le miel apporte au chien de multiples bienfaits et peut être utilisé en en application cutanée ou par voie orale

Le miel peut être utilisé chez le chien en application cutanée (sur une plaie) pour aider une plaie à cicatriser plus rapidement et apporter des propriétés antibiotiques et antiseptiques. Il peut aussi être utilisé en administration orale : soluble dans l’eau, il offre plusieurs moyens pour l’intégrer à l’alimentation de son chien. Il permet notamment de :

  • Tonifier le coeur et le système nerveux,
  • Combattre les problèmes digestifs,
  • Lutter contre les allergies canines,
  • Réduire les risques de maladies cardiaques grâce aux antioxydants,
  • Lutter contre les ulcères et maladies gastriques,
  • Traiter des problèmes d’asthme ou de bronchite,
  • Stabiliser la pression sanguine.

Le miel contient beaucoup de sucres, surveillez son poids et ne dépassez pas les doses de miel journalières pour votre chien que nous recommandons dans cet article. Il n’est pas conseillé de donner du miel aux chiots à cause de leur système immunitaire qui ne sait pas encore le gérer.

Quelles quantités de miel donner à son chien ?

Pour intégrer du miel dans l’alimentation du chien, il est important de connaître les doses nécessaires. Le tableau ci-dessous vous indique les quantités à respecter. En application cutanée, il n’y a pas de restrictions quant aux doses minimales ou maximales.

Poids du chienDose de miel
2 à 10kg1/2 cuillère à café
+ de 10kg1 cuillère à café
+ de 25kg1 + 1/2 cuillère à café

Le miel de Thym, de lavande et de Manuka sont excellents pour la santé du chien

Quel miel faut-il privilégier pour les chiens ? Il en existe toute une panoplie pour la santé canine et la santé humaine : miel de Manuka, miel de Thym, miel de Lavande… Certains sont aussi utilisés par les hôpitaux pour traiter des plaies de 1er et 2ème degrés. Le miel de Manuka est reconnu depuis des décennies pour ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, cicatrisantes bien plus élevées que les autres miels. Mais son prix est tellement élevé (+ de 150€ le kg) qu’on le boude souvent pour privilégier le miel de Thym ou de Lavande.

Nous conseillons de choisir un miel de Thym bio pour votre chien, acheté chez un producteur local ou dans une pharmacie afin de garantir une certification sérieuse.

Notre sélection
Miel de Manuka 250gr

Miel de Manuka 250gr

69,70€
Notre sélection
Miel de thym 500gr

Miel de thym 500gr

14,85€
Notre sélection
Miel de lavande bio 250gr

Miel de lavande bio 250gr

13,50€

Comment conserver le pot de miel une fois que j’en ai donné à mon chien ?

Le miel n’est pas éternel, il vieillit et ne se bonifie pas avec l’âge : il est périssable et peut subir de nombreuses dégradations. Regardez la date de péremption avant de l’utiliser. Conservez-le dans un bocal en verre parfaitement hermétique. Il se conserve dans un endroit sec, dans une pièce à température ambiante et à l’abri de la lumière. Afin de conserver ses propriétés thérapeutiques et gustatives, il est recommandé de le consommer dans l’année de sa récolte.

Le miel permet de cicatriser une plaie chez le chien

L’activité anti-microbienne du miel a déjà été démontrée au cours de ces dernières décennies notamment grâce à une étude réalisée par des chercheurs néerlandais qui ont démontré que le miel peut résister à toute de multiples bactéries.

Outre ses propriétés nutritionnelles, énergisantes, laxatives douces, émollientes ou encore adoucissantes, l’usage du miel dans le traitement des plaies infectées est reconnu depuis l’Antiquité. Quelle que soit son origine (coupures, morsures, écorchures, gerçures, crevasses et ampoules), la plaie peut-être traitée avec un pansement au miel :

  • Nettoyer la plaie à l’eau ou avec du sérum physiologique.
  • Déposez une couche de miel épaisse d’environ 1cm afin de recouvrir la plaie.
  • Couvrez la plaie avec une gaz et un pansement respirant ou une bande velpeau (changez 2 fois par jour tant que la plaie suinte).
  • Il n’est pas utile de nettoyer la plaie à chaque changement de pansement car le miel agira de lui même.

Le laboratoire départemental d’analyses et de recherche de la Haute-Vienne a réalisé des antibiogrammes afin d’étudier la sensibilité aux bactéries des miels d’origine botanique. Il a été conclu que les miels de colza, de lavande et de thym sont tous sensibles aux bactéries testées. Le miel de thym présente la meilleure efficacité antimicrobienne et trouverait tout son intérêt pour traiter des plaies infectées chez le chien ou l’être humain.

Le miel permet de soulager un chien présentant des brûlures de 1er et 2ème degré et évite la formation de phlyctènes

Quelle que soit l’origine de la brûlure du chien (chimique, électrique, thermique…), elles peuvent quasiment toutes être soulagées grâce au miel. L’application immédiate et directe sur des brûlures de 1er et de 2ème degré permet non seulement de soulager la douleur, mais aussi d’éviter la formation de phlyctènes (bulle sur la peau, remplie de sérosité transparente.), mais favorise également une réparation tissulaire presque invisible et sans cicatrice.

Pour les brûlures plus conséquentes (3ème et 4ème degré), il faut consulter immédiatement votre vétérinaire.

Le miel apaise la toux du chien (ou toux du chenil)

La trachéobronchite infectieuse canine (TBIC), souvent appelée toux du chenil ou toux du chien est une maladie contagieuse touchant un grand nombre d’animaux chaque année. Si votre chien est atteint de toux, consultez dans un premier temps votre vétérinaire qui prescrira un traitement adapté, mais l’infection peut mettre plusieurs semaines à être éliminée.

Administrer à son chien une cuillère de miel de Manuka ou de thym par jour peut aider à le soulager et à guérir plus rapidement.

Le miel protège le la peau du chien et répare une peau abîmée

Tout comme l’huile de noix de coco pour le chien, le miel s’avère utile pour réparer et protéger une peau abîmée. Le froid peut provoquer des gerçures et crevasses au niveau des coussinets, le miel permet de soulager et traiter ces petites plaies. Associé au beurre de karité et conditionnée sous forme de baume, la propolis est également un bon remède naturel contre les démangeaisons du chien. Le miel permet aussi :

  • d’hydrater et adoucir une peau sèche ou craquelée,
  • de soulager les irritations,
  • de réduire les risques d’allergies,
  • de calmer les démangeaisons.

Le miel facilité le transit du chien et lutte contre la constipation

Le miel contient beaucoup de nutriments pour lutter contre les bactéries de la flore intestinale du chien et améliore un transit lent ou une constipation passagère.

Le miel facilite l’administration de remèdes naturels et de médicaments grâce à son goût aimé par la plupart des chiens

Le miel, soluble dans l’eau, peut être utilisé pour administrer des remèdes naturels, des huiles essentielles ou des médicaments à votre chien.

Grâce à son goût sucré que les chiens ne rechignent pas, il peut aider à administrer certaines huiles essentielles par voie orale ou pour atténuer l’amertume de certains extraits de plante médicinale.

Source : univ-lorraine.fr – Photo: divinelotustemple, w2theilly, gaertnerei_schlereth_
0 commentaires
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *