Perdrix grise

Perdix perdix
LC Préoccupation mineure
Autres noms : Grey Partridge

La Perdrix grise est une espèce d'oiseaux appartenant à la famille des Phasianidae et à l'ordre des Galliformes. Elle était autrefois très répandue en Amérique du Nord, mais aujourd'hui elle est surtout présente sur des milieux ouverts d'Europe occidentale et d'Asie. Bien que considérée comme chassable dans certains pays, elle a fortement régressé et même disparu d'une partie importante de son aire de répartition. C'est un oiseau non migrateur (sédentaire) terrestre qui vit en petites bandes sauf en saison de reproduction. Comme beaucoup d'oiseaux de cette famille, la Perdrix grise peut effectuer de petites migrations locales pour fuir une météorologie difficile avant de regagner son habitat.

Taille : 29 à 31 cm
Poids moyen : 300 à 600 gr
Espérance de vie : 5 à 7 ans
Origine : Europe, Asie

Caractéristiques

  • Régime alimentaire : omnivore.
  • Forme & corps : plus grosse que la caille, plus petite que le faisan, la perdrix grise a un corps arrondi avec un plumage gris se confondant dans le paysage.
  • Yeux : foncés avec une ligne rouge sous la paupière inférieure, marque reconnaissable.
  • Bec : pointant vers le bas et légèrement arrondi, son bec est clair et court.
  • Pattes : pattes et doigts de couleur jaunâtre chez le jeune et gris-bleu chez l’adulte.
  • Couleur(s) : le mâle a une tache de couleur rouille en forme de fer à cheval sur la poitrine, celle de la femelle est plus discrète.
  • Envergure : 48cm.
  • Dimorphisme : en période nuptiale, ses ailes sont rayées de brun, d'ocre.
  • Taille : 29 – 31 cm (Mâle)  29 – 31 cm (Femelle)
  • Poids : 300 – 600 gr (Mâle)  300 – 600 gr (Femelle)
Données scientifiques
Groupe Gallinacés
Ordre Galliformes
Famille Phasianidés
Genre Perdix
Descripteur Linnaeus, 1758

Caractère et comportement

La perdrix grise préfère se déplacer en sautillant, en marchant plutôt qu'en volant. Son vol est cependant puissant, mais il s'effectue à basse altitude et sur une courte distance. Elle aime la vie en groupe, se collant les unes contre les autres de crainte du moindre danger.

Pendant la journée, elle prend des bains de poussière pour éliminer les parasites comme les poux, puces et tiques. La Perdrix grise se tient sur les parapets, les haies d'où elle peut voir de loin les prédateurs. La nuit, elle dort sur le sol. Discrète, elle est plutôt silencieuse lorsqu'elle est seule. Par contre, elle se montre bruyante en groupe. Elle émet un « kirr-ik » et un « pitt pitt pitt » d'alarme.

Espèces

Il en existe plusieurs espèces, dont la perdrix rouge et la bartavelle qui est la perdrix royale.

Alimentation de la Perdrix grise

La Perdrix grise est un oiseau est omnivore, son régime alimentaire est composé de 80 % de graines et de végétaux tels que des fruits et des baies agrémenté de quelques insectes.

Seuls les poussins sont strictement insectivores, et leurs parents les nourrissent d'invertébrés pendant les deux à trois premières semaines de leur vie avant de les emmener vers les champs de céréales ou autres graminées pour qu'ils cherchent des insectes et d'autres aliments.

Bien que cette espèce ait été considérée comme "nuisible" en raison de sa consommation de graines, les jeunes jouent un rôle important en éliminant les insectes nuisibles dans les champs. Cependant, un grand nombre de jeunes perdrix ne parviennent pas à survivre jusqu'à l'âge adulte en raison de la prédation, de la maladie, de l'empoisonnement par les pesticides ou de la pénurie d'insectes.

Habitat et répartition géographique

La perdrix grise vit dans les zones découvertes telles que les plaines, les champs de céréales, les terrains vagues, les haies et les zones montagneuses où elle réside pendant l'hiver. Elle nécessite une couverture végétale suffisante pour survivre.

Reproduction

Dès février, les parades nuptiales des perdrix débutent. Les mâles se montrent en sautillant, en gonflant leurs plumes et en faisant du bruit. Les femelles sélectionnent leur partenaire, mais il peut arriver qu'elles en choisissent plusieurs. Bien qu'elles soient monogames, il peut y avoir des relations polygames.

Les petites perdrix quittent leur nid très tôt, mais leur mère les surveille de près. La mère est décrite comme courageuse, prête à distraire un chasseur pour protéger ses petits. La ruse lui permettrait d'échapper à tous les dangers.

Menaces & conservation

Depuis vingt ans, la Perdrix grise est en nette régression, elle a même disparu d'Irlande. Le déclin s'explique par l'intensification et la modernisation de l'agriculture, par le fait que les grains sont traités à un puissant insecticide, dangereux pour les perdrix.

De nombreux agriculteurs viennent au secours des perdrix. Il faut à tout prix trouver les nids sur le sol avant que les céréaliers ne le labourent avec leurs lourdes machines. Le Conservatoire de la perdrix s'occupe de réintroduire les perdreaux pour sauvegarder l'espèce ou tenter de la faire se reproduire au mieux. La chasse est autorisée, mais selon une réglementation rigoureuse.

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut