Mon chien se gratte l’oreille, que faire ?

L’otite peut être due à un corps étranger (épillet), une gale ou encore une infection. Si des gouttes ou une pommade sont prescrites, un nettoyage quotidien préalable est requis durant tout le traitement.

Il est anormal qu’un chien se gratte constamment les oreilles. Cette attitude est le signe d’une gêne qui peut être occasionnée par une otite, un corps étranger, une obstruction, la présence de parasites, une allergie un trouble de la kératinisation, ou encore une dermatose auto-immunes.

Un corps étranger dans son conduit auditif

Un corps étranger peut s’être logé dans le conduit auditif de votre chien. Cela conduit souvent à une otite et provoque des grattements et secousses de la tête.

Le corps étranger peut être d’origine végétale : l’épillet, le sable, des poils… Cette gêne apparaît généralement soudainement.

Comment retirer un corps étranger dans l’oreille ?
Seul votre vétérinaire pourra retirer le corps étranger dans son oreille. Il ne faut pas attendre car les risques de surinfection sont plus hauts si le problème n’est pas pris à temps. Votre vétérinaire retirera le corps étranger à l’aide d’une pince adaptée. Un anti-inflammatoire et/ou des antalgiques pourront être prescrits pendant quelques jours.

Le conduit auditif est obstrué

Les cas les plus fréquents occasionnant un bouchon dans le conduit auditif sont la présence de polype ou d’une tumeur. Elles empêchent la circulation d’air.

La peau interne du conduit auditif peut être amenée à épaissir. Cela se produit généralement à cause d’otites chroniques.

Comment soigner une obstruction du conduit auditif ? Seule l’intervention chirurgicale pratiquée par un vétérinaire peut permettre de retirer une tumeur ou un polype.

Les parasites dans le conduit auditif

Les chiens se grattent beaucoup les oreilles grâce à une cause des plus communes : les parasites externes. Ils se logent facilement dans son conduit auditif et le chien se gratte alors en permanence pour les retirer.

Les tiques, acariens et puces peuvent provoquer des démangeaisons et douleurs voire même des allergies chez le chien.

La gale des oreilles, otacariose, une forme d’otite, est provoquée par un acarien parasitaire nommé Otodectes cynotis. Il se nourrit de cérumen et de déchets épidermiques. Localisé dans le conduit auditif du chien, il provoque des lésions de la peau.

Comment éliminer les parasites présents dans son conduit auditif ?
La plupart du temps, il suffit de nettoyer les conduits auditifs avec des produits otologiques acaricides, puis d’appliquer dans le conduit auditif un antiparasitaire en gouttes ou pommade prescrit par voter vétérinaire.
Le traitement devra se poursuivre pendant 8 à 10 semaines afin de couvrir tout cycle de reproduction des acariens. Il faudra également traiter les chats, lapins si vous en possédez.

Les allergies qui provoquent des démangeaisons aux oreilles

Il existe plusieurs allergies qui peuvent provoquer des démangeaisons chez le chien.

La dermatite atopique est une maladie inflammatoire de la peau. Elle provoque un épaississement et des rougeurs sur la peau. On peut l’assimiler à de l’eczéma.

Les allergies alimentaires, les intolérances à une substance auriculaire peuvent également se manifester par des démangeaisons aux oreilles

Une infection liée à une allergie touche généralement les deux oreilles. Elle se caractérise d’abord par une inflammation du pavillon : la peau devient rouge, puis on remarquera l’apparition de gonflements.

Comment soigner une allergie aux oreilles ? Il existe plusieurs traitements selon l’allergie présentée par votre chien. Seul votre vétérinaire pourra vous prescrire un traitement adapté. La plupart du temps, comme pour la galle des oreillles, il suffit de nettoyer les conduits auditifs avec des produits otologiques acaricides, puis d’appliquer dans le conduit auditif un antiparasitaire. Un traitement antibiotique peut également être prescrit.

La dermatose auto-immune ou Pemphigus foliacé

Le Pemphigus foliacé affecte 3 chiens sur 1000 présentés en consultation dermatologique spécialisée. Il s’agit d’une maladie auto-immune. Les signes sont l’apparition de larges pustules, d’érosions et de croûtes au niveau du pavillon auditif. Certaines races y seraient plus prédisposées comme l’Akita Inu, le Cocker Spaniels, le Chow Chow, le Collie, le Teckel et le Doberman.

Comment soigner une dermatose auto-immune ?
Le plus souvent, il s’agit d’un traitement à vie. Les médicaments altérant les réactions immunologiques de l’organismes comme la cortisone, l’azathioprine, le chlorambucil sont prescrits.

Que faire si mon chien se gratte l’oreille ?

En cas de démangeaisons des oreilles, il est dangereux d’automédicamenter son chien avec des gouttes auriculaires. Cela pourrait aggraver le problème.

Consultez votre vétérinaire si les grattements persistent. Si vous constatez des rougeurs ou un écoulement de sérum, il convient de consulter rapidement.

Surveiller et entretenir ses oreilles

Mon chien a les oreilles tombantes : on nettoie !

Les chiens qui ont les oreilles tombantes comme le cocker, le basset ou le cavalier king charles sont sujets aux otites en raison d’une faible aération du conduit auditif, d’une température locale élevée et d’un drainage naturel impossible du cérumen.

Pour éviter les otites et infections, une fois par semaine, faites-lui un nettoyage complet des oreilles : conduit et pavillon.

Mon chien a les oreilles poilues : on épile !

Une forte pilosité dans le conduit auditif ou à son entrée compromet l’évacuation naturelle du cérumen et piège toute sorte de corps étrangers.

Pour éviter ce phénomène, toutes les deux semaines, nettoyez lui ses oreilles.
Tous les trois mois, arrachez les poils du conduit avec vos doigts ou avec une pince à épiler.

Le mieux étant de confier l’animal à un toiletteur ! Pour un cocker, une tonte mensuelle de toute la face interne du pavillon est conseillée.

Mon chien a les oreilles droites : on surveille

Mieux aérées, elles posent moins de problèmes. Toutefois, il convient de surveiller la production du cérumen car, chez certains chiens (berger, rottweiller…), elle peut être excessive et devenir propice aux infections.

Effectuez un nettoyage mensuel à bimensuel. Inspectez l’oreille si elle présente un port anormal (elle tombe), c’est souvent le signe d’une otite qui se profile…

Si votre chien se secoue les oreilles et se gratte l’arrière des pavillons, si l’intérieur est rouge, sale et sent fort, s’il refuse qu’on lui touche les oreilles, il convient de prendre ces signes au sérieux pour éviter des problèmes de santé.

Autour des animaux
Par Charles
Rédacteur animalier
Maj.26 Oct 2018
Voir les 2 discussions Écrire un commentaire

2 Avis sur Mon chien se gratte l’oreille, que faire ?

  1. Bonsoir mon beagle a mal toujours au oreilles otite je sais même plus quoi lui donné pour le calmer le seul qui le calme c’est le Adevil tt ls 6h

  2. Mon chien c’est un chiwawa pi il se gratte en arrière des oreilles souvent j’ai été chez le vétérinaire il a rien pas d’infection se serait quoi

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat va t'mettre de bon poil !
Quelle cage choisir pour son perroquet ?
Quelle cage choisir pour son perroquet ?
Clôture électrique pour chien : infos & conseils
Clôture électrique pour chien : infos & conseils
Répulsifs naturels pour chat
Répulsifs naturels pour chat