5 animaux qui se fondent dans leur environnement

Ils sont maîtres du déguisement et se fondent dans leur environnement sans même qu’on puisse se rendre compte de quelque chose. Ces animaux futés et étonnants ne sont pas faciles à repérer même avec une vue excellente… Ils ont élaboré des moyens astucieux pour passer inaperçus et ne pas être détectés.

araignée crabe thomise

L’araignée crabe

Cette araignée qui attend, camouflée, prête à bondir sur une proie peu méfiante est l’araignée-crabe (aussi appelée Thomise). Elle n’utilise pas de toile pour capturer ses proies. Cette araignée préfère se camoufler pour attraper les insectes de passage en attendant patiemment, prête à frapper.
En changeant délibérément la couleur de son corps de blanc à jaune selon la fleur sur laquelle elle est installée, elle peut se rendre invisible aux proies, ce qui est souvent synonyme de chasse fructueuse ! Photo: Sean McCann

gecko uroplatus henkeli

Le gecko Uroplatus Henkeli

Ses couleurs mouchetées et sa queue en forme de feuille rendent ce gecko très difficile à repérer. Et si un prédateur a suffisamment de chance pour le repérer, le gecko possède une autre arme redoutable en plus de son camouflage : la mue de sa queue. Il peut détacher sa queue de son corps quand il est capturé, il peut ainsi échapper à ses prédateurs. Photo: Thorhakonsen

pappillon de nuit invisible

La feuille morte du chène

Ce grand papillon nocture pouvant atteindre jusqu’à 9cm (également appellé Gastropacha quercifolia) se confond littéralement avec les feuilles sur lesquelles il atterrit. Il émerge entre juin et août. Photo: Sean McCann

chouette laponne

La Chouette lapone

Malgré sa grande envergure (jusqu’à 80cm), la chouette lapone reste difficile à repérer lorsqu’elle est perchée dans ses arbustes préférés. Elle chasse principalement de jour, perchée sur un arbre où elle devient peu repérable pour ses proies. La chouette laponne est une espèce protégée. Photo : TAYLOR/ARDEA/CATERSNEWS

poisson invisible plie

La plie

La plie est un poisson qui se camoufle sous l’eau grâce à la technique du mimétisme. En utilisant ses nageoires pour se recouvrir de sable et avec l’aide des petits points orange présents sur le dessus de son corps, ce poisson peut se confondre avec les fonds marins. Il reste souvent immobile pendant de longues périodes, redevenant actif la nuit pour se nourrir de mollusques de vers et crustacés. Photo: Sean McCann

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *