Lapins

Bien choisir son lapin
Bien choisir son lapin
Comportement du lapin nain et signes
Comportement du lapin nain et signes
Lexique du lapin nain
Lexique du lapin nain
Laisser son lapin à l’extérieur
Laisser son lapin à l’extérieur
Les maladies du lapin
Les maladies du lapin
Comment nourrir son lapin ?
Comment nourrir son lapin ?

Races de lapins

(8 articles)
Le lapin nain angora
Le lapin nain angora
Le lapin nain de Garenne
Le lapin nain de Garenne

Il y a longtemps que les lapins sont appréciés comme animaux de compagnie par les enfants et leurs parents. Même si toutes les races de lapins descendent d'une espèce sauvage unique, elles présentent néanmoins d'importantes différences de taille et sont plus ou moins adaptées à la vie dans une famille. Un lapin de taille moyenne fera un bon compagnon que l'on pourra garder à l'intérieur comme à l'extérieur de la maison. Relativement amical et facile à dresser, le lapin n'aime pas rester longtemps dans les bras. C'est pourquoi il n'est pas recommandé pour les enfants de moins de sept ans, les espèces de grande taille se montrant parfois difficiles à manipuler même par les plus âgés. Il vaut donc mieux choisir un hamster ou un cochon d'Inde pour les jeunes enfants.

Apprivoiser les lapins

Apparus il y a 4000ans, les lapins sont domestiqués depuis l'époque romaine. Originaires des pays méditerranéens, ils ont été introduits peu à peu dans toute l'Europe et les autres continents. Pendant des siècles, ils ont été élevés uniquement pour leur fourrure et leur viande. On les parquait dans de grands enclos appelés garennes. A la faveur des phénomènes d'urbanisation et d'exode rural, les lapins ont été importés en ville et élevés en cage, à des fins alimentaires essentiellement. Ce n'est qu'au XIXè siècle que les lapins ont été choisis comme animaux de compagnie.

Pourquoi adopter un lapin ?

Bien des raisons expliquent l'engouement dont les lapins sont l'objet. Ils sont :
  • éveillés et amusants : dans la mesure où vous choisissez une espèce qui vous convient et que vous passez du temps avec l'animal.
  • résistants et dociles : le lapin vit plus longtemps (en général cinq ans, voire huit à dix ans) que d'autres petits animaux de compagnie comme le hamster ou la souris blanche.
  • adaptés à la vie à l'extérieur et à l'intérieur

Comprendre le lapin

Descendant d'une espèce animale sauvage, le lapin domestique a conservé bien des caractères physiques et comportementaux adaptés à une vie dans la nature, qui lui permettaient d'échapper à ses nombreux prédateurs. Pour mieux comprendre votre lapin et mieux vous en occuper, il est important de savoir comment il vivait dans son milieu d'origine.

Les lapins sauvages

Les lapins sauvages occupent d'immenses réseaux de galeries souterraines que l'on appelle garennes. Ces garennes sont utilisées par plusieurs générations de lapins, et les plus grandes présentent de nombreuses entrées, des chambres de repos, et des nids où les femelles mettent bas. Herbivores, les lapins se nourrissent d'herbes et de plantes, voire de l'écorce des arbres. Ils retirent un maximum d'éléments nutritifs de leur alimentation en mangeant les premières crottes qu'ils produisent.

Le lapin possède des sens bien développés

La vue du lapin

Comme beaucoup d'animaux susceptibles de devenir des proies, le lapin est pourvu d'une vue perçante. Les yeux protubérants sont situés dans la partie supérieure de la tête. Avec un champ de vision à 190°, le lapin peut prévenir les attaques éventuelles. En revanche, sa vision de près est faible, ce qui explique qu'il soit facilement effrayé.

Tant que votre lapin ne se sera pas habitué à votre odeur (moyen de reconnaissance utilisé de préférence à la vue), gardez les mains au-dessus de sa tête et ne les approchez pas de son museau : il pourrait vous mordre s'il a peur, si vous bougez trop brusquement ou s'il prend vos doigts pour de la nourriture.

L'odorat du lapin

Les lapins ont un odorat plus développé que les humains. Les odeurs inhabituelles les mettent donc en alarme. Prenez soin de vous laver les mains avant, mais aussi après avoir touché votre animal, et évitez les savons parfumés. Le lapin marque son territoire avec son urine, ses crottes et des glandes à sécrétion odoriférante afin de délimiter son aire de vie et de détecter d'éventuels intrus.

L'ouïe du lapin

L'ouïe du lapin est un sens très développé. Ses oreilles peuvent bouger indépendamment l'une de l'autre pour percevoir le plus de son possible.

Le lapin, un rongeur intelligent

Les lapins ne sont pas réputés pour être des animaux aussi intelligents que les chats ou les chiens. Néanmoins, ils surpassent en la matière les autres petits mammifères : cochons d'Inde, hamsters et gerbilles. Votre lapin est capable d'apprendre à répondre à son nom ou à marcher sur un accessoire. Certains propriétaires ont même inculqué à leur compagnon comment sauter des petites barrières et rester propre dans la maison !

Le comportement du lapin

Contrairement à d'autres animaux, comme les chats ou les chiens les lapins ne communiquent pas entre eux au moyen de sons. Leur langage sonore se limite à des grognement (signe de colère ou avertissement avant de mordre) et des grincements de dents. Ils ne crient qu'en cas de grande frayeur ou de douleur extrême.

Lorsqu'un lapin au tempérament doux devient subitement agressif, il faut faire vérifier l'état de ses dents par un vétérinaire. Si elles sont trop longues, elles peuvent le faire souffrir et le rendre agressif.