Chien courant suisse

Autres noms : Bernois, Courant Bernois, Bruno du Jura, Lucernois, Courant schwytzois, Schweizer Laufhund
Qui est le Chien courant suisse ?

Depuis plus de 900 ans, le chien courant suisse accompagne les chasseurs dans les montagnes de la région de Berne, où il traque le chevreuil et le petit gibier. Son poil de jarre dur et doublé d'un sous-poil plus soyeux lui procure une excellente protection contre le climat rigoureux des Alpes. Assez désobéissant, c'est une race de chien qui requiert une éducation ferme et n'est pas doué pour monter la garde.

Taille 48-58 cm
Poids 15-20 kg
Espérance de vie 12 à 14 ans
Poil Court
Origine Suisse

Particularités physiques

  • Forme & corps: de taille moyenne, de bonne conformation montrant de la vigueur et de l'endurance. Son dos est compact et droit, son rein souple et bien musclé, sa poitrine bien descendue.
  • Tête: son crâne est allongé, son stop marqué.
  • Yeux: légèrement ovales et de grosseur moyenne, ses yeux sont de couleur brun plus ou moins foncé.
  • Museau: sa truffe entièrement noire.
  • Oreilles: elles atteignent au moins l'extrémité de la truffe.
  • Queue: de longueur moyenne, est attachée dans le prolongement de la croupe. Elle pend naturellement sans courbure importante.
  • Couleur(s): bernois: blanc à taches noires. Bruno du Jura: fauve à manteau noir. Lucernois: bleu. Schwytzois: blanc à taches fauves.
  • Fourrure: poil court, lisse et fourni, très fin à la tête et aux oreilles.
  • Taille: mâle: 49-59 cm,  femelle: 47-57 cm
  • Poids: mâle: 15-20 kg,  femelle: 15-20 kg

Comportement et caractère

Le Chien courant suisse est un chien courageux, vif et passionné. En famille, il est doux, docile et calme. Bon chien de travail, le chien courant suisse est doux avec les enfants et peu agressif avec ses congénères (surtout le bernois).tant qu'ils ne le provoquent pas. Affectueux et enjoué, c'est un agréable compagnon, très attaché à son maître.

Aboyeur
(3/5)
Affectueux
(3/5)
Calme
(3/5)
Chasseur
(5/5)
Indépendant
(3/5)
Protecteur
(3/5)
Autres animaux
(3/5)
Cohabitation enfants
(3/5)
Sociable étrangers
(3/5)
Espèces et variétés

Le bernois, le bruno du Jura, le lucernois et le schwytzois existent dans une version à pattes courtes. Chien de chasse exceptionnel, le petit chien courant suisse a une taille comprise entre 35 et 43 cm pour le mâle et entre 33 et 40 cm pour la femelle.

Comment éduquer le Chien courant suisse ?

Le Chien courant suisse peut être éduqué facilement si vous commencez tôt et que vous faites preuve de fermeté. Il faut absolument  éviter toute forme de brutalité.

Privilégiez une approche éducative basée principalement sur le renforcement positifTravaillez sur le rappel dès son plus jeune âge, notamment à cause de ses instincts de chasseur.

Apte à la garde
(3/5)
Intelligent
(3/5)
Obéissant
(2/5)

Conditions de vie

Le bernois et le schwytzois peuvent vivre en appartement, à condition qu'ils disposent d'un jardin ou qu'ils puissent souvent faire de l'exercice. Pour le bruno et le lucernois, il est plutôt recommandé de leur offrir une vie campagnarde avec une maison disposant d'un grand jardin clôturé.

Supporte le chaud
(2/5)
Supporte le froid
(3/5)
Vie en appartement
(2/5)

Entretien et hygiène du Chien courant suisse

Le Chien courant suisse a besoin d'être brossé régulièrement, de préférence une à deux fois par semaine, pour éliminer les poils morts, assurer sa propreté et son bien-être.

Après chaque sortie en plein air, vérifiez son poil, ses oreilles, ses yeux et ses coussinets, afin de repérer et d'éliminer tout débris ou parasite externe éventuel. 

Vous pouvez aussi brosser ses dents pour prévenir l'accumulation de tartre et la prolifération de bactéries. 

Enfin, si ses griffes ne s'usent pas naturellement, il est important de les couper. Si vous n'êtes pas familier avec ces soins, il est préférable de consulter un vétérinaire ou un toiletteur pour obtenir des conseils.

Bave
(2/5)
Entretien facile
(4/5)
Perd ses poils
(2/5)

Quelles activités physiques pratiquer avec cette race ?

Le Chien courant suisse est un chien calme au nez fin et à la voix puissante. Chacune des quatre variétés est plus ou moins spécialisée dans un type de travail.

Le bernois est surtout utilisé pour le lièvre, le bruno pour le sanglier et le chevreuil, le lucernois pour le chevreuil et le schwytzois pour le lapin et le lièvre

Énergique
(4/5)
Joueur
(4/5)
Sportif
(4/5)

Santé du Chien courant suisse

Hormis qu'il puisse être affecté par la dysplasie de la hanche, le Chien courant suisse jouit d'une bonne santé générale, et il n'est pas sujet à des prédispositions particulières à des maladies.

Affections et maladies connues chez cette race :

Historique de la race

Ses origines remontent à une époque très lointaine, puisque sa présence est attestée dès le VIe siècle. Au XVIIe siècle, le Chien courant suisse suscite l'intérêt des amateurs de chiens italiens, puis des Français. Contrairement aux chiens courants français, il n'a pas été croisé avec des chiens anglais.

En 1882, des normes ont été établies pour chacune des cinq variétés qui existaient à l'époque. Malheureusement, l'une d'entre elles, le chien courant de Thurgovie, a disparu en 1909. En 1933, un standard unique a été rédigé pour les quatre variétés restantes.

Informations FCI
N° FCI Date reconnaissance FCI Groupe FCI
59 1954 Groupe 6 : Chiens courants, Chiens de recherche au sang et Races apparentées
Découvrez d’autres races
Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut