Chien de chasse : 65 races à découvrir

Chien de chasse : 65 races à découvrir

Le chien offre au chasseur un sens olfactif inestimable, essentiel pour détecter, dénicher et retrouver le gibier après le tir. Véritable sportif, un chien de chasse est capable de parcourir une distance bien plus grande que le plus endurant d’entre nous.

Cependant, le chien n’est pas un outil : il possède ses atouts et ses limites, d’autant plus que les races de chiens de chasse ont été conçues et perfectionnées pour répondre à des demandes spécifiques, avec des morphologies adaptées. Un grand Pointer, conçu pour courir dans les plaines, ne sera pas à l’aise pour récupérer un canard dans une eau glaciale. Il peut essayer pour faire plaisir à son maître, mais comme il n’est pas prévu pour cela, il ne sera pas des plus efficaces. Le choix d’une race de chien de chasse est crucial pour un duo efficace.

Quelle race de chien de chasse choisir ?

Illustration chiens de chasse

Image resource : Depositphotos

Dans un premier temps, il est important de déterminer quel type de chasse vous souhaitez pratiquer :

  • Pour le petit gibier en plaine ou en forêt : le chien d’arrêt est parfait, les grands chiens étant plus adaptés aux vastes espaces.
  • Pour le petit gibier en milieu fermé : selon les préférences, petit courant ou griffon
  • Pour le grand gibier si vous êtes un traqueur : le chien courant est évidemment le choix idéal.
  • Pour la chasse aux migrateurs : le retriever est privilégié.

Il y a également des chiens « généralistes » d’une efficacité redoutable comme le Springer, le Munsterlander, l’épagneul breton… Mais un généraliste n’est pas un spécialiste.

N’oubliez pas que le chien ne chasse pas seulement : il doit s’adapter à vos conditions de vie et à votre famille également… Vous ne pouvez pas vous permettre de vous tromper : ce choix qui vous engage pour une douzaine d’années ne doit pas être guidé par l’émotion ou l’esthétique mais doit être réfléchi.

Les Chiens Courants

Parmi les chiens de chasse courants, on distingue les chasseurs à vue, très rapides, et les chasseurs au nez, fins limiers. Bien qu’ils aient bon caractère et soient faciles à vivre, ils restent indépendants et moins désireux de plaire que d’autres chiens. Ils peuvent poser problème en promenade, car ils ont gardé un instinct de chasseur très développé.

Le Beagle

Beagle

D’origine très ancienne, cette race a été sélectionnée pour la chasse au lièvre. Le Beagle actuel a gardé son instinct de pisteur et de chasseur, ce qui peut poser problème en promenade. Joyeux et faciles à vivre, ces chiens s’entendent bien avec les humains, leurs congénères et les autres animaux.

Le Basset Hound

Basset Hound

Le Basset Hound est un chasseur au nez, sélectionné pour la chasse au lièvre et au lapin. Lorsqu’il est sur la piste d’un animal, il est très difficile de le contrôler, ce qui peut poser problème en promenade. Mais il est très apprécié pour sa nature affectueuse, sociable et joyeuse.

Le Harrier

Harrier

Le Harrier est un nom dérivé du mot anglais hare qui signifie « lièvre », ce qui indique clairement l’utilisation traditionnelle de ce chien. De nos jours, la chasse au lièvre avec des meutes étant très rare, le harrier est élevé, surtout aux États-Unis, pour la chasse au gibier de grande taille.

Le Briquet Griffon Vendéen

Briquet griffon vendéen

Autrefois, ce chien au port noble et athlétique faisait partie des grandes meutes utilisées pour la chasse au loup et au sanglier. Le Briquet Griffon Vendéen est un chien courageux, tenace, rapide et passionné, qui montre détermination et intelligence dans toutes ses activités.

Le Basset Artésien Normand

Le Basset Artésien Normand

Le Basset Artésien Normand est sans doute le plus populaire des bassets de France. Il est issu du croisement entre le basset d’Artois et le basset de Normandie, aujourd’hui disparus. Courageux, au flair et à la sensibilité extraordinaires, il a un penchant inné pour la poursuite du gibier. Ce chien est intelligent, doux et affectueux, aimant les enfants.

Les autres races de chiens courants

Les Chiens d’Ordre Pour la Chasse à Courre

Un chien d’ordre joue un rôle crucial dans la chasse à courre. Il est formé spécifiquement pour suivre l’odeur laissée par le gibier. Ce sont généralement des chiens de races précises, souvent des foxhounds ou beagles. Leur odorat exceptionnel les rend indispensables. Contrairement aux idées reçues, leur mission ne consiste pas à attaquer mais à suivre la trace du gibier, permettant aux chasseurs de le localiser plus facilement.

Le poitevin

Poitevin

Le Poitevin est un chien élégant qui est le seul limier pour gros gibier dont la forme rappelle celle d’un lévrier. Il est doué d’un excellent flair et il est très rapide à la course. Il est surtout utilisé pour la chasse au sanglier, au cerf, au chevreuil et au lièvre. C’est un chasseur obstiné et infatigable avec un caractère doux.

Le Billy

Billy

Le Billy est un chien à l’allure aristocratique qui doit son nom à une petite ville du Poitou. C’est un chasseur tenace et résistant, un grand coureur doté d’un flair exceptionnel, indiqué pour la chasse au gros gibier, mais aussi au lièvre.

Le Fox Hound Anglais

Foxhound Anglais

Le Fox Hound Anglais est un chien originaire d’Angleterre qui était alors utilisé pour la chasse au renard. Vif, sympathique et joyeux, il peut se montrer assez entêté et demande une éducation rigoureuse. Habitué à travailler en meute, il n’aime pas la solitude ni l’activité.

Le Fox Hound Américain

Foxhound Américain

Le Fox Hound Américain a été sélectionné dans le but d’obtenir un limier adapté aux vastes territoires d’Amérique du Nord et chasser les animaux sauvages. Des croisements successifs avec des chiens courants anglais ou irlandais ont perfectionné la race qui est aujourd’hui plus rapide que le Fox Hound Anglais.

Les autres races de chiens de chasse à courre

  • L’Anglo-Français Tricolore
  • L’Anglo-Français Blanc et Noir
  • L’Anglo-Français Blanc et Orange
  • Le Français Tricolore
  • Le Français Blanc et Orange
  • Le Français Blanc et Noir

Les Chiens d’Arrêt

Les chiens d’arrêt sont doués pour déceler le gibier, se figent à son approche, indiquant ainsi sa présence aux chasseurs. Leur comportement caractéristique fait référence à l’expression « mise à l’arrêt ». Les races les plus populaires sont le Setter, le Pointer et l’Épagneul. Ces chiens sont connus pour leur flair exceptionnel et leur grande endurance.

L’Épagneul Breton

Épagneul Breton

Né en Bretagne au XIXème siècle, l’Épagneul Breton a été croisé avec des Setters, des Pointers et des Springers anglais. C’est le plus petit des chiens d’arrêt. Intelligent, il apprend facilement et réclame un maître capable de canaliser son énergie débordante dans des tâches utiles. Docile et très affectueux, il aime travailler, quelle que soit sa mission. C’est un bon chien de compagnie au sein d’une famille aux activités multiples.

Le Braque Allemand à poil court

Braque Allemand à poil court

Le Braque allemand à poil court a été créé au XIXème siècle en Allemagne: il est issu de Braques espagnols et anglais croisés avec des Foxhounds et d’autres bons pisteurs. C’est un chien de chasse polyvalent, qui sait aussi bien rechercher et arrêter le gibier que le rapporter. Agile, actif et très endurant, il réclame un maître énergique, qui le stimule et lui fasse faire beaucoup d’exercice. De nature joueuse, le Braque allemand canalise facilement son trop-plein d’énergie dans le jeu. Il est doté d’une bonne nature, désireux de plaire et facile à éduquer.

Le Braque Allemand à poil dur

Braque Allemand à poil dur (Drahthaar)

Sélectionné en Allemagne à partir du Braque allemand à poil court et de races à poil dur, le Braque allemand à poil dur est un chien de chasse polyvalent et robuste. Plus méfiant à l’égard des étrangers que son cousin à poil court, il réclame une bonne socialisation précoce. Cela dit, il est affectueux avec son maître, soucieux de plaire et facile à éduquer.

Braque de Weimar

Braque de Weimar

Le Braque de Weimar a été sélectionné au début du XIXème siècle en Allemagne pour ses qualités de chasseur polyvalent. Même s’il reste un chien de chasse, il est aujourd’hui devenu un chien de compagnie très apprécié. Joueur et extraverti, il a besoin de participer sans réserve à toutes les activités familiales. Sa vitalité et son endurance doivent être canalisées dans le travail ou le jeu. Il lui est indispensable de faire de l’exercice tous les jours et de courir librement. Éduqué de bonne heure et avec fermeté, il deviendra très obéissant. Il doit être correctement socialisé avec les étrangers et d’autres animaux.

Le Pointer Anglais

Pointer Anglais

Le pointer anglais est très apprécié pour sa rapidité, son intelligence et son enthousiasme. Spécialisé dans la chasse sur le terrain, il possède des qualités presque légendaires pour localiser et « pointer » la proie, mais il ne rapporte pas le gibier.

Les autres races de chiens d’arrêt

Les Terriers

Sélectionnés pour capturer et tuer, les terriers sont des chiens tenaces et fougueux populaires en raison de leur petite taille, mais il ne faut pas oublier qu’ils ont gardé un comportement prédateur vis-à-vis des animaux plus petits qu’eux. Ils peuvent se montrer agressifs, d’où la nécessité de les socialiser et de les éduquer très tôt. Ces chiens ont beaucoup de caractère. Ils sont bourrés d’énergie et très éveillés, ils ont besoin de participer à toutes les activités familiales.

Le Parson Russel Terrier

Parson Russel Terrier

Le Parson Russel Terrier a été créé au XIXème siècle pour chasser avec les chiens courants et déterrer les renards. Plus grand et plus carré que le Jack Russell, il est aussi moins répandu. Comme les Terriers, il possède un fort atavisme de chasseur et doit être habitué aux chats dès son plus jeune âge.

Malgré tout, la plupart ne doivent pas être laissés en présence de petits animaux. Ils sont gentils et sociables s’ils ont été correctement socialisés avec les humains et leurs congénères mais, dans le cas contraire, peuvent avoir un comportement difficile et agressif.

Le Jack Russel Terrier

Jack Russel Terrier

Le Jack Russell Terrier est plus court sur pattes que le Parson Russell Terrier. Sa reconnaissance par les fédérations canines est récente. La race conserve un type très hétérogène dû à sa grande diversité génétique, un gage de bonne santé. Ce petit chien possède le même caractère que son cousin, d’où l’importance de bien le socialiser.

Le Border Terrier

Border Terrier

Le Border Terrier a été sélectionné par des éleveurs écossais au XVIIIème siècle pour tuer les renards et les rongeurs. Sa petite taille et sa joie de vivre en font un chien de compagnie populaire. Bien qu’il doive être correctement socialisé avec les chats et ses congénères, il est facile à contrôler. Joueur et d’une bonne nature, il adapte sans problème ses besoins d’exercice à ceux de son maître.

Il est éveillé et adore être entouré, même si son caractère indépendant lui permet de rester seul. Rapide et agile, il excelle dans les concours d’agility. C’est un compagnon très agréable, à condition d’être bien socialisé et éduqué.

Le Teckel

Teckel à poil dur

Né en Allemagne au XXème siècle, le Teckel est à l’origine un chasseur de blaireaux. Il existe en trois tailles: standard, nain et Kaninchen et en trois variétés différentes. Cette race au dos long et à la cage thoracique courte est prédisposée aux problèmes de dos, notamment aux hernies discales. Il faut donc soulever un Teckel avec précaution et éviter les jeux brutaux avec les enfants. C’est un petit chien joyeux et affectueux.

Le Fox Terrier

Fox Terrier

Les deux races de Fox Terriers, à poil lisse et à poil dur, ont été sélectionnées pour débusquer les renards. Elles ont également des traits de caractère identiques puisqu’elles étaient confondues jusqu’au début du XXème siècle. Le Fox-Terrier est un chien intelligent, vif, joueur, affectueux et débordant d’énergie. Excitable et facilement bagarreur, il réclame un maitre capable de maîtriser son fort caractère et son instinct de prédateur. Bien éduqué, il sera un compagnon agréable.

Le Jagdterrier

Jagdterrier

Le Jagdterrier est un chien originaire d’Allemagne. Il est le résultat d’un croisement entre le fox-terrier, le welsh-terrier, le teckel et le pinscher. C’est un chien de chasse courageux, très endurant et qui n’abandonne jamais. Son tempérament entêté demande à ses maîtres de lui prodiguer une éducation sans faille.

Les Broussailleurs et Leveurs de Gibier

Les broussailleurs et leveurs de gibier sont des chiens robustes et énergiques qui parcourent les sous-bois et délogent le gibier caché. Les leveurs, pour leur part, incitent l’animal à quitter sa cachette pour le faire voler ou courir, offrant ainsi un tir aux chasseurs. Parmi eux, des races comme le Spaniel et le Cocker sont populaires. On observe parfois des Retrievers jouer ce rôle.

Le Springer Anglais

Springer Anglais

Le Springer anglais a été sélectionné au XIXème siècle pour lever le gibier d’eau et le rapporter. Il est d’un naturel gentil et sociable, et les individus dotés d’un mauvais caractère sont très rares. Facile à éduquer, il adore qu’on lui donne du travail. Seul problème: ses maîtres sont rarement capables de satisfaire son besoin énorme de dépense physique. Il lui faut de longues promenades et des parties de jeu fréquentes. Un foyer actif et stimulant au possible lui est indispensable.

Le Cocker Spaniel

Cocker Spaniel

Il existe deux races: le cocker anglais et le cocker américain. Les Anglais ont créé la race pour chasser le faisan et la bécasse. Sa taille réduite lui permet de se faufiler facilement dans les broussailles et les ronces. Le Cocker anglais a été introduit aux États-Unis par des colons anglais qui ont modifié la race pour produire un chien américain : le Cocker américain. Les Cockers peuvent se montrer têtus et volontaires, il faut donc leur fixer des limites dès leur plus jeune âge. Relativement peu encombrant et de nature enjouée, le Cocker est l’une des races canines les plus populaires.

Les autres races de broussailleurs et leveurs

Les Chiens de Sang

Les chiens de recherche au sang sont essentiels en matière de chasse responsable. Ils interviennent après le tir, lorsque l’animal blessé s’est enfui. Grâce à leur flair exceptionnel, ces chiens parcourent la forêt, suivant la piste laissée par le gibier. Parmi les races reconnues pour ces aptitudes, le Hanovre est souvent cité, mais le Teckel et le Basset Hound jouent parfois ce rôle. Leur mission : retrouver l’animal le plus rapidement possible pour éviter sa souffrance inutile.

Le chien Rouge du Hanovre

Chien rouge du Hanovre

Le Chien rouge de Hanovre est un chien courant utilisé pour la recherche au sang originaire de la région de Hanovre, dans le nord de l’Allemagne. Il est issu des anciens chiens limiers allemands, utilisés pour la chasse depuis le 17e siècle. Bien qu’il soit calme à la maison, il a un grand besoin d’activité et n’est pas uniquement un chien de compagnie. Il peut aussi être très efficace comme chien de sauvetage ou chien policier, témoignant de son intelligence et de sa polyvalence. La chasse reste néanmoins son domaine de prédilection, où ses aptitudes naturelles sont pleinement exploitées.

Le chien Rouge de Bavière

Chien rouge de Bavière

Le Chien Rouge de Bavière est un chien courant originaire d’Allemagne. C’est un chien de chasse utilisé pour la recherche au sang en terrains montagneux. Il a aussi été utilisé pour chasser le loup et l’ours. Il est le résultat d’un croisement entre le Chien rouge du Hanovre et des chiens courants allemands.

Les Retrievers

À l’origine, ces chiens sont faits pour aider l’homme à chasser en localisant, en levant ou en rapportant le gibier. Les retrievers, par exemple, adorent rapporter le gibier. Ils font de très bons chiens de compagnie, mais il leur faut des propriétaires actifs en raison de leur grande taille et de leur besoin de se dépenser.

Le Labrador Retriever

Labrador Retriever

Originaire de l’île de Terre-Neuve, au Canada, le Labrador Retriever était utilisé au XVème siècle par les pêcheurs de morue pour récupérer les poissons échappés des filets. Il a été introduit en Grande-Bretagne au XIXème siècle pour assister les chasseurs de canards. Le labrador est le retriever le plus répandu et le plus connu, grâce à sa capacité à effectuer différents types de travail. Traditionnellement utilisé dans la chasse à terre et dans l’eau, il est aujourd’hui également employé comme chien policier et guide pour les aveugles. Grâce à son excellent caractère, c’est aussi un agréable chien de compagnie.

Essentiellement chien de chasse et de compagnie, il brille aussi comme chien d’assistance, en particulier comme chien guide d’aveugles, grâce à son bon caractère et sa docilité.

Le Golden Retriever

Golden Retriever

Le Golden Retriever a été sélectionné pour la chasse au gibier à plumes, et en particulier pour le rapport : c’est pourquoi il ne craint pas de nager dans l’eau, même très glacée. Répandu comme chien de compagnie, il reste cependant l’un des chiens préférés des chasseurs. Joueur, énergique et endurant, il a besoin de se dépenser à l’extérieur et le travail ne lui fait pas peur. Mais il sait aussi se reposer tranquillement à la maison. Il lui faut un maître très présent avec lequel il puisse partager de multiples activités.

Flat coated Retriever

Flat coated Retriever

Né au milieu du XIXème siècle en Angleterre, le Flat Coated Retriever a été sélectionné pour ses talents de chasseur polyvalent. Doux, attentif et joueur, c’est le chien idéal pour toute la famille. Il est toujours prêt à rapporter les objets qu’on lui lance. Il a besoin d’exercice pour canaliser son trop-plein d’énergie, mais il n’est pas turbulent de nature. Il est toujours heureux de voir des gens, même des intrus malveillants, alors ne comptez pas sur lui pour monter la garde! Désireux de faire plaisir, enjoué et affectueux, il convient aux maîtres peu expérimentés et sociables.

Les autres races de retrievers

0 commentaires
Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animaux
Envie d'un poil d'actus?
Rejoignez plus de 200,000 abonnés!
Haut